Cellulite : 8 remèdes naturels pour la traiter

La cellulite est une altération esthétique de la surface de la peau, elle est liée à une accumulation locale de graisses et à une modification du tissu adipeux dans certaines zones du corps.

Sommaire

Il ne s’agit pas d’une inflammation mais d’une altération histophysiologie du tissu conjonctif sous-cutané consistant en une augmentation du tissu adipeux suivie d’une plus grande rétention d’eau, de toxines et de graisse dans le tissu interstitiel.

Elle résulte de la combinaison de plusieurs facteurs, aux premiers rangs desquelles se trouvent les variations hormonales féminines.

Voici 8 remèdes de nos grands-mères pour traiter la cellulite :

lierre grimpant

Lierre grimpant – Source : spm

1. Prenez 100 grammes ou une centaine de feuilles fraîches de lierre grimpant (Hedera helix) à ne pas confondre avec le lierre terrestre à fleurs bleues. Hachez-les puis jetez-les dans 1 litre de vinaigre bouillant. Retirez la casserole du feu immédiatement et laissez macérer pendant six heures. Versez le tout dans le bain. Pas besoin d’utiliser de savon car le lierre contient de la saponine qui est un savon naturel.

2. Prenez 100 grammes ou une centaine de feuilles fraîches de lierre grimpant (Hedera helix) à ne pas confondre avec le lierre terrestre à fleurs bleues. Hachez-les puis jetez-les dans 1 litre d’eau. Faites cuire à feu doux pendant trois heures puis versez le tout dans le bain.

bardane

Bardane – Source : spm

3. Appliquer des feuilles fraîches de bardane (Arctium lappa) de telle sorte que le côté extérieur (ou supérieur) soit sur la peau, et poser dessus une serviette trempée dans de l’eau bouillante et essorée. Laisser le tout en place le plus longtemps possible et recommencer souvent l’opération.

varech sec

Varech sec – Source : spm

4. Faire un cataplasme avec 50 grammes de varech sec (ou goémon), 100 grammes de son (de blé) et la quantité d’eau chaude nécessaire. Étaler cette pâte sur la cellulite et la conserver en place pendant 10 à 15 minutes tous les soirs.

bain des pieds

Bain de pieds – Source : spm

5. Quel que soit le traitement choisi, supprimer le sel de la nourriture, opérer des massages (toujours de bas en haut s’il s’agit des jambes et des cuisses) et prendre chaque jour un ou deux bains de pieds tièdes de 15 minutes – pas plus.

reine des pres

Reine des prés – Source : spm

6. Pendant huit ou dix jours, une cure de tisane de reine des prés (Spiræa ulmaria). Feuilles, fleurs et racines ont les mêmes propriétés, mais elles sont plus efficaces fraîches que sèches. Il faut verser un demi-litre d’eau chaude (pas bouillante), sur 25 grammes de cette plante, laisser infuser 10 minutes et passer. Boire cette tisane en deux ou trois fois au cours de la journée.

feuilles de vigne

Feuilles de vigne – Source : spm

7. Décoction de feuilles de vigne (Vitis vinifera), la vigne rouge (Vitis vinifera rubra) étant la plus recommandée. Verser un litre d’eau froide sur 50 grammes de feuilles ; porter à ébullition, retirer du feu, laisser infuser un quart d’heure et passer. Boire trois tasses par jour, de préférence après les repas.

cerises

Cerises – Source : spm

8. Verser un litre d’eau bouillante sur 10 grammes de rhizome de chiendent (Agropyrum repens), 10 grammes de queues de cerises, c’est-à-dire des pédoncules des fruits du cerisier (Cerasus vulgaris) et 10 grammes de barbe de maïs, ou stigmates du fruit du Zea Mays. Laisser infuser 10 minutes et passer. Boire un grand bol à jeun et un autre vers seize heures, pendant un mois.

Lire aussi 5 soins maison pour avoir des cheveux lisses et brillants sans produits chimiques

Contenus sponsorisés