Ce qui se passe dans votre corps lorsque vous faites la sieste

Sommaire

La sieste renforce votre cerveau. Une affirmation appréciée par les fainéants –évidemment- mais aussi par les personnes actives.

Cette activité vous fait du bien, augmente votre énergie et vous pousse à bien terminer la journée. Or, ce que les gens ignorent, c’est que faire une sieste exige un peu de technicité. Le Wall Street Journal propose quelques recommandations afin de maîtriser cet art.

10 à 20 minutes
Selon les experts, c’est la sieste idéale pour le cerveau, car elle lui donne de l’énergie. Cette durée vous limite aux niveaux du mouvement oculaire non-rapide. Ce genre de sieste permet de reprendre rapidement le travail que vous avez arrêté. De plus, il est recommandé de faire une sieste de 10-20 minutes avant un évènement important pour une meilleure stabilité, rapidité et productivité.

30 minutes
Quelques études montrent qu’une sieste de 30 minutes peut provoquer l’inertie du sommeil ; un phénomène physiologique qui peut occasionner une sensation de torpeur, de confusion et l’on a du mal à se réveiller. Cependant, c’est un sommeil réparateur, bénéfique pour ceux qui travaillent en horaires décalés ou qui doivent conduire la nuit.

60 minutes
Ce genre de sieste est parfait pour la mémoire, car vous pourrez vous rappeler de certains évènements ou personnes plus facilement. Cette sieste implique un sommeil lent, profond. Or, dormir autant peut provoquer des étourdissements lors du réveil. Vous pouvez également vous sentir plus fatigué qu’avant. Tout simplement parce que vous êtes rentré dans une phase du sommeil de laquelle il est très difficile d’en sortir.

90 minutes
Une sieste de 90 minutes vous procurera un cycle complet du sommeil, y compris le sommeil paradoxal (associé au rêve). Ce genre de sieste aide à améliorer la créativité et la mémoire procédurale. Cette dernière se porte sur les habiletés motrices, les savoir-faire et les gestes habituels. Ce genre de sieste évite l’inertie du sommeil, facilitant ainsi votre réveil.

Pour résumer, le sommeil est bénéfique, quelle que soit sa durée. Or, si vous avez du mal à reprendre vos tâches ou votre travail après la sieste, cela veut dire que vous souffrez du manque de sommeil. De plus, pour ceux qui ne sont pas très amateurs de cette activité, une étude publiée en 2002 a prouvé qu’un sommeil entre 5 et 10 minutes aide à :

  • Stimuler la vigilance.
  • Améliorer l’apprentissage et la mémoire.
  • Améliorer la créativité.
  • Améliorer la productivité.
  • Remonter le moral.
  • Réduire le stress.
  • En d’autres termes, une sieste de 10 à 20 minutes est recommandée pour recharger les batteries rapidement. Une sieste de 60-90 minutes rajeunit le cerveau.
  • En outre, le manque de sommeil peut causer de sérieuses maladies telles que :
  • Arrêts cardiaques.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Obésité.
  • Dépression.
  • Déficience mentale.
  • Retard pour la croissance des enfants.
  • Stress.
  • Pertes de mémoire.
  • Hallucinations.

Dormir pour rajeunir
Si Pénélope Cruz ne jure que par le sommeil, pourquoi s’en priver ? Selon, Geoff Wright, un expert en chronobiologie, entre 8h et 11h le corps est en manque d’hydratation et de stimulation. De 11h à 15h, c’est la phase de nutrition et de régénération pour le corps. Enfin, entre 15h et 17h c’est le temps du repos.

Sept ou huit heures de sommeil sont l’idéal pour la plupart d’entre nous. Dépassez cette moyenne et vous aurez des yeux gonflés et un sentiment de lourdeur.

Alors, pour une belle peau et pour moins de rides, suivez les consignes suivantes :

  • Couchez-vous à heures fixes. Réglez l’alarme à la même heure chaque jour, même durant les week-ends afin de développer un rythme régulier du sommeil ;
  • assurez-vous que la chambre est sombre ;
  • ne prenez pas de café, de thé ou de chocolat chaud avant de vous coucher car ils contiennent de la caféine ;
  • respirez profondément et relaxez-vous quand vous essayez de dormir ;
  • évitez de faire des exercices avant de dormir ;
  • ajoutez quelques gouttes d’huiles d’aromathérapie (lavande, néroli ou ylang ylang) à votre bain avant de vous coucher ;
  • le choix du matelas est crucial. Vos talons, l’arrière de votre tête et vos fesses devraient être enfoncées dans votre matelas ;
  • votre cou, par-contre, votre dos et l’intérieur de vos genoux devraient rester sur la surface du matelas.

Lire aussi Ce qui arrive à votre corps lorsque vous faites la sieste

Contenus sponsorisés