Ce qui arrive si votre maison est humide

Parfois vous ne pouvez pas voir ou sentir la moisissure. Vous devez savoir qu’elle se propage dans votre maison et peut être la raison principale de votre maladie. La moisissure peut avoir une influence très négative sur votre vie. Mais comment remarquer ce problème ? Dans cet article, vous allez lire et découvrir ce qu’est la maladie de la moisissure.

Un médecin ordinaire ne peut pas vous être d’une grande aide. La médecine traditionnelle pense que l’exposition à la moisissure et notamment dans une maison ne représente pas un danger pour la santé. Cependant, il est très difficile de découvrir si vous avez un problème avec la toxicité de la moisissure. En effet, elle peut déclencher des symptômes et des troubles assez génériques.

La question qui nous vient à l’esprit est donc : qu’est-ce que la moisissure ?

La moisissure est un type de champignons qu’on retrouve partout dans notre environnement et constitue un élément important de la poussière de maison. Elle se reproduit en générant de toutes petites spores qui se dispersent sur de grandes surfaces et survivent de l’énergie extraite de la matière organique en décomposition. On en trouve généralement dans les endroits humides, chauds et renfermés ou mal aérés, tels que les cuisines, les salles de bains, les greniers, etc.

Elle peut également se déplacer en collant à la fourrure de votre animal de compagnie, à vos vêtements, chaussures, livres, papiers, tapis, meubles et même circuler dans les systèmes d’air. Présente en quantité normale, la moisissure n’est pas néfaste pour la santé, mais dès qu’elle dépasse un certain seuil, elle devient un réel danger, surtout pour les personnes qui souffrent déjà de problèmes respiratoires ou cardiaques, d’asthme, d’allergies et même pour les très jeunes enfants.

Pourquoi la moisissure est-elle un problème ?

La toxicité de la moisissure entre dans la catégorie des maladies causées par les biotoxines, appelée aussi Syndrome de Réponse Inflammatoire Chronique. Pour mieux vous expliquer, nous allons faire référence au Dr. Ritchie Shoemaker qui a écrit 8 ouvrages sur la moisissure. Ce célèbre médecin américain est un leader dans le domaine de la recherche et de l’étude des maladies liées aux biotoxines. Il affirme que le SRIC est une réponse systématique aigue et chronique qui vient après une exposition à un environnement endommagé par de l’eau contenant des organismes toxiques tels que les bactéries, les champignons, les actinomycètes et autres agents inflammatoires.

Ce syndrome est caractérisé par 4 éléments cliniques très simples :

  • Une température corporelle inférieure à 36° ou supérieure à 38° ;
  • Une fréquence cardiaque supérieure à 90 battements par minute,
  • Une fréquence respiratoire supérieure à 20 par minutes ;
  • Une hyperleucocytose : augmentation du taux de globules blancs dans le sang.

Des personnes plus susceptibles d’avoir la maladie que d’autres

Dr. Shoemaker affirme que 24% des gens sont sensibles à la toxicité de la moisissure. Cette sensibilité vient du fait qu’ils ont le gène de la réponse immunitaire. Une fois exposés à une grande quantité de moisissure, leur système immunitaire perd le contrôle et provoque une inflammation aigue qui peut avoir plusieurs symptômes tels qu’une sensation de brouillard, des trous de mémoire, un manque de concentration, fatigue, nausées, vertiges, changement d’appétit, crampes et douleurs musculaires et articulaires, irritation et troubles de la vue…

C’est pourquoi si vous souffrez de ces symptômes sans que vous en connaissiez la cause exacte, il vaudrait mieux faire un test clinique pour dépister cette maladie causée par la moisissure. Si elle n’est pas traitée, elle peut engendrer des troubles du patrimoine génétique ADN.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close