Ce qui arrive à votre corps lorsque vous avez faim

Ce qui arrive à votre corps lorsque vous avez faim


L’alimentation est primordiale pour que le corps puisse fonctionner normalement et sainement. Toutefois, certains d’entre nous n’en prennent pas soin de façon efficace pour qu’il puisse faire le plein d’énergie. A l’âge de 74 ans, Mahatma Gandhi avait survécu 21 jours sans manger. Par ailleurs, des scientifiques ont mentionné que l’organisme peut tenir jusqu’à 70 jours sans manger.

Malgré l’absence d’alimentation, le corps humain tente quand même de survivre. Toutefois, il arrive un moment où l’énergie s’épuise et l’organisme ne peut plus tenir sans manger. Par contre, pour ce qui est de l’hydratation, l’organisme ne peut pas tenir plus de 3 jours sans boire.

Voici les différentes étapes par lesquels le corps passe lorsqu’il est privé d’alimentation pendant plusieurs jours :

6 heures après le dernier repas :

Après avoir mangé, la nourriture est digérée par le corps et décomposée en glycogène ; une forme sous laquelle les glucides sont stockés dans l’organisme. Lorsque le corps a besoin d’énergie pour une activité quelconque ou pour tenir durant la journée, le glycogène est décomposé en molécules de glucose. Ce dernier est transporté par les vaisseaux sanguins vers différentes parties du corps. Le glucose offre un sentiment de satiété car il se dirige majoritairement vers les muscles et la vésicule biliaire (pour faciliter l’absorption des aliments). Ce sentiment de satiété peut durer jusqu’à six heures maximum. Une fois ce temps dépassé, la sensation de faim prend le dessus et l’organisme a besoin de faire le plein d’énergie.

3 jours après le dernier repas :

Après 6 heures sans avoir mangé, le corps a puisé une quantité assez importante de glucose. Toutefois, il existe une petite quantité conservée en stock pour les prochaines 24h ou 48h. Après cela, s’il n’y a plus d’approvisionnement, le corps humain souffre de cétose. La cétose est définie par un taux de cétones élevé dans le corps. Les cétones sont des petits fragments de carbone combustibles créés suite à la décomposition des réserves de graisse. Ils sont formés quand les réserves de glycogène dans le foie sont épuisées pour donner de l’énergie.

Cet état de métabolisme (cétose) peut prendre place en cas de :

  • Grande faim prolongée.
  • Diabète de type 1 (insuffisance d’insuline).
  • Régime pauvre en glucides et riche en graisses et en protéines.

En cas de cétose, le corps commence à puiser de l’énergie à partir de la graisse stockée dans le corps. Ce processus peut prendre place lorsque la personne suit un régime alimentaire rigoureux pour perdre du poids. Toutefois, le cerveau ne fonctionne pas en utilisant l’énergie puisée à partir des matières grasses.

Par conséquent, durant le troisième jour, le cerveau utilise 30% des réserves de cétones en tant que source d’énergie. Lors du quatrième jour, le corps utilise 70% des réserves de cétones.

Après 72 heures sans alimentation :

Cette étape est la plus dure, elle est appelée autophagie. L’autophagie est un mécanisme cellulaire qui consiste en la dégradation partielle du cytoplasme de la cellule. Lorsque les réserves de graisses sont épuisées, le corps commence à dépenser de l’énergie à partir des muscles. En cette période, le besoin en glucose du cerveau diminue de façon remarquable. Par conséquent, le corps a besoin de faire le plein d’énergie à partir des protéines. Le cerveau peut survivre de cette façon, mais le volume des muscles commence à rétrécir considérablement.

Par ailleurs, le métabolisme ralentit de façon considérable en puisant dans ses dernières sources d’énergie. Ensuite, le système immunitaire s’affaiblit en raison de manque de nutriments. Par conséquent, il existe deux maladies qui peuvent résulter de cette période de famine : le marasme nutritionnel ou le kwashiorkor.

Le marasme nutritionnel résulte d’un apport insuffisant de nutriments en général et se caractérise par une maigreur extrême. Le kwashiorkor est dû essentiellement à une alimentation faible en protéines. Cette maladie touche majoritairement les enfants âgés de 6 mois à trois ans.


Loading...

Les + lus