Ce que les indiens nous enseignent sur les cheveux longs

Sommaire

Dans la plupart des cultures indigènes, les hommes et les femmes étaient reconnus par la longueur de leurs cheveux. Pour les humilier, les oppresseurs avaient tendance à les leur couper.

Les coiffures, les tresses et les couleurs des cheveux sont un moyen de représenter un état d’esprit. Les cheveux sont une extension des pensées. Ils expriment les sentiments et montrent les situations de la vie. Auparavant, on pouvait reconnaître la tribu d’une personne à travers les différents styles de cheveux. On pouvait également, selon les coiffures, savoir si les tribus étaient en temps de paix ou de guerre.

Les cheveux ne sont pas un simple accessoire de mode, ils sont la principale forme d’expression de soi.

La science des cheveux longs
Tous ces poils sur le corps poussent pour une raison bien déterminée. Sur les jambes, les poils régulent le système glandulaire et gardent le champ électromagnétique stabilisé. Les poils de l’aisselle sont censés protéger cette zone très sensible où les systèmes nerveux parasympathique et sympathique se réunissent.

Les sourcils protègent les yeux contre la sueur, et on dit que les poils du visage d’un homme protègent contre les énergies excessives de la lune. Les cheveux ont également un rôle comme ceux mentionnés précédemment. Chaque organisme requiert la quantité et la longueur de cheveux selon son besoin.

Les gens qui ont les cheveux longs ont tendance à être moins fatigués et à avoir plus d’énergie globale. Ils sont bien exposés à l’énergie et n’ont pas froid pendant l’hiver. Tandis que les personnes avec des cheveux courts gaspillent l’énergie de leur corps.

Les autres fonctions des cheveux longs
Les cheveux sont un conducteur d’énergie électromagnétique du corps. Ils fonctionnent comme une antenne apportant de l’énergie à l’organisme. Si on sait quelque chose sur la photographie Kirlian,(elle serait une manifestation de l’aura humaine) alors on sait aussi que les cheveux peuvent émettre des modèles d’énergie dans l’environnement. Les cheveux protègent également contre les rayons du soleil et contribuent à une meilleure absorption de la vitamine D.

Auparavant, le traitement et l’entretien des cheveux étaient une nécessité dans la vie spirituelle de chacun. Si on prend soin de ses cheveux, on se sentira plus naturel et en harmonie avec soi-même.

Lire aussi La position que vous prenez pour que votre coiffeur vous lave les cheveux peut engendrer un AVC

Contenus sponsorisés