Ce que la couleur de vos selles révèle de votre santé

Le fonctionnement de notre organisme a un rapport étroit avec la forme ainsi que la couleur de nos excréments. En effet, les matières fécales peuvent être révélatrices de notre santé générale. Dépendamment d’un certain nombre de facteurs, leur apparence peut donc varier. Découvrez dans cet article ce que la couleur de vos selles peut signifier.

Certaines couleurs de selles peuvent inquiéter. En effet, leur couleur ou leur forme peuvent changer selon un certain nombre de paramètres. Voici ce qu’il faut savoir pour lever le voile sur certaines questions que vous n’osiez pas poser sur vos excréments, relayé par nos confrères de La Dépêche.

selles
Les couleurs de vos selles peuvent témoigner de votre état de santé – Source : The Sun

À quoi ressemble la couleur normale des selles chez l’adulte ?

Tout d’abord, rappelons ce à quoi ressemble une couleur de selles normales. Cette dernière peut être marron ou brun clair en raison de la dégradation de la stercobiline (un pigment) par le microbiote intestinal. Certaines couleurs interpellent cependant et il faudrait alors dans certains cas consulter un médecin. Selon Charlotte Dawson,  infirmière et responsable à Bowel Cancer UK, une association britannique dédiée au cancer du côlon, leur consistance doit également être assez molle sans être liquide. “Elles doivent être faciles à évacuer pour que vous n’ayez pas à forcer”, explique-t-elle. Si cela n’est pas le cas ou que la couleur vous semble inhabituelle, voici ce que cela pourrait signifier.

echellebristol1
L’échelle de Bristol – Source : The Sun

Ce que la couleur des selles révèle sur votre santé

1. Des selles orange et jaunes

Ces couleurs sont souvent associées à un excès de consommation d’aliments contenant du bêta-carotène. On peut par exemple en trouver dans les carottes, les mangues, les poivrons, les abricots, les patates douces, etc. Certains compléments alimentaires sont également à prendre en compte.

Si la couleur des selles est plutôt jaune clair associée à des douleurs abdominales et à une odeur particulièrement nauséabonde, cela doit interpeller. Une consultation médicale s’avère de mise car cela peut être lié à une mauvaise absorption des graisses à cause d’un fonctionnement incorrect du pancréas. Ce peut également être dû à une maladie cœliaque, une maladie intestinale ou à d’autres types d’affections. Dans ce sens, un médecin spécialisé est plus à même de déterminer avec précision l’origine du problème. 

sellesgris
Les selles gris pâles ou blanchâtres peuvent être liés à des maladies – Source : The Sun 

2. Des selles blanchâtres ou gris pâle

Ces couleurs peuvent apparaître quand vous prenez un traitement antibiotique. Dans ce cas précis, les selles sont dites acholiques. La prise de ces antibiotiques détruit une partie du microbiote intestinal, ce qui par conséquent, empêche la bilirubine, un autre pigment, d’être transformée en stercobiline.

Si vous arrêtez ces traitements, les selles reprendront alors leur couleur naturelle et ce, en quelques jours. Par ailleurs, cette teinte terne et particulière des matières fécales peut parfois être repérée 3 jours après un examen d’imagerie médicale.

Notez que cette couleur peut aussi avoir pour origine des maladies du foie auquel cas, prêtez attention à certains signes. La production de bilirubine ou son excrétion dans l’intestin sont bloquées à cause de l’insuffisance biliaire ou de l’obstruction des voies biliaires. 

3. Des selles marron clair ou jaunes

Si vous avez des selles jaunes cela pourrait être inhérent au syndrome de Gilbert. Ce dernier se définit comme une anomalie génétique qui provoque l’augmentation de la bilirubine dans le sang. Il est également possible que le blanc des yeux vire légèrement vers le jaune. Cela peut aussi se manifester au niveau du teint. 

forcerpassage
Vous ne devriez pas être en train de forcer lors d’un passage à la selle – Source : The Sun 

4. Des selles sombres

Compléments alimentaires à base de fer ou de charbon, réglisses, mûres, cassis sont autant d’éléments capables de noircir temporairement les selles. On peut toutefois soupçonner une hémorragie au niveau supérieur du système digestif quand l’aspect des selles est goudronneux et accompagné d’une très forte odeur. Une analyse en laboratoire permet de détecter l’origine de l’hémorragie. 

5. Des selles rouges

Mis à part la présence de sang dans les selles, si ces dernières virent globalement vers le rouge, cela peut être à cause de certains aliments tels que la betterave qui contiennent un colorant de cette même couleur. Les compléments alimentaires peuvent aussi être responsables de cette coloration, notamment ceux à base de vitamine B6. 

Quant aux pertes de sang qui peuvent se trouver dans les selles, ces dernières nécessitent une consultation car parfois, elles peuvent être liées à une condition inflammatoire. Là encore, un spécialiste est plus à même de déterminer la cause du problème.  

Les selles diffèrent également en termes d’aspect, de forme et de consistance. On en dénombre sept types qu’il convient de connaître.

Lire aussi Comment vos fesses font-ils la différence entre les selles et un pet ?

Contenus sponsorisés