x

Ce petit bébé a été déclaré mort après le travail des médecins

Opinion

Né avec une malformation congénitale, un bébé a eu besoin de plusieurs chirurgies afin d’être maintenu en vie. Mais son cœur était toujours défaillant et les parents du petit ont perdu espoir de le voir grandir auprès d’eux. Une greffe du cœur était toutefois sa dernière chance de survivre.

Relayée par le journal abc NEWS, l’histoire du petit Lincoln Seay est émouvante. Ses parents Mindy et Rob Seay ont failli le perdre au cours d’une transplantation cardiaque.

lincoln
Le petit Lincoln souffrait d’une malformation cardiaque. Source : resumodamoda

L’enfant regardait » la mort en face »

Quelques jours avant que le petit Lincoln ne bénéficie d’une greffe du cœur, les parents ont déclaré que leur enfant regardait la mort en face. Souffrant d’une malformation cardiaque qui menaçait son pronostic vital, le bébé Lincoln, âgé de 7 mois, a subi plusieurs opérations mais en vain. Les médecins n’étaient pas très optimistes quant à sa survie et préconisaient une greffe du cœur dans l’espoir de le maintenir en vie. Dans ce but, ses parents ont dû déménager temporairement à Seattle afin que leur enfant puisse bénéficier de tous les soins nécessaires et avoir une chance de survivre. Heureusement un cœur était disponible pour la transplantation. « C’était une histoire de montagnes russes » a déclaré la maman à ABC News. Et d’ajouter « J’étais choquée, j’étais ravie, j’étais triste pour l’autre famille. Je ressentais toutes les émotions auxquelles vous pouviez penser ».

lincoln
Le petit Lincoln s’apprêtait à recevoir une greffe du cœur. Source : resumodamoda

Mais les parents ont failli perdre le petit Lincoln encore une fois

Alors que les médecins se préparaient pour la transplantation cardiaque du bébé dans la salle d’opération, ce dernier a eu de nouveau un arrêt du cœur. Il a été de suite mis sur la machine de pontage cardiaque et a pu être ressuscité. « Ce qui est remarquable, c’est que nous avons pu le mettre sur la machine rapidement. Cela peut prendre deux heures et nous l’avons fait en 12 minutes et nous avons pratiqué la RCR», a déclaré le chirurgien McMullen à ABC News.

lincoln
Le bébé a failli perdre la vie après un arrêt cardiaque. Source : resumodamoda

Après l’opération qui a duré des heures, les parents de Lincoln ainsi que les chirurgiens ont remarqué une différence notoire chez le bébé Lincoln. Ce dernier a repris des couleurs et ses joues sont devenues roses. Il était également plus énergique et n’était plus aussi fatigué qu’avant. Avec son nouveau cœur, Lincoln était plus en forme et ne s’endormait plus toutes les demi-heures comme c’était le cas avant sa maladie.

lincoln
L’opération s’est bien déroulée et le petit a pu être sauvé. Source : resumodamoda

L’opération s’est déroulée avec succès, bien que le bébé soit toujours en surveillance à l’hôpital. Les médecins sont optimistes quant à son rétablissement et les parents espèrent à travers leur histoire redonner de l’espoir à d’autres familles et les sensibiliser au don d’organes.

lincoln
Le petit Lincoln jouit dorénavant d’une bonne santé. Source : resumodamoda

La malformation cardiaque à la naissance

Selon Le Figaro Santé, 9 enfants sur 10 atteints d’une cardiopathie congénitale peuvent vivre normalement et atteindre l’âge adulte. Un enfant sur cent souffre à la naissance d’une malformation cardiaque et en France, on en recense 7000 par an. Le professeur Damien Bonnet, cardiopédiatre à l’hôpital Necker-Enfants malades, explique que ces malformations se traduisent une fois sur deux par un trou, une communication petite ou plus large entre les deux ventricules ou entre les deux oreillettes. D’autres maladies, appelées « maladie bleue » se caractérisent par la coloration bleue violacée de la peau, due au manque d’oxygène dans le sang artériel et requièrent des interventions chirurgicales précoces du bébé. Par ailleurs, d’autres affections se déclarent plus tard lorsque l’enfant est plus âgé ou encore à l’âge adulte.

Contenus sponsorisés
Loading...