x

Ce papa révèle la vraie raison pour laquelle il pleure lors de la naissance de son fils

Opinion

La naissance d’un enfant est toujours un événement extraordinaire dans la vie des parents. Une grossesse et la venue au monde d’un bébé peut chambouler leurs vies. Surtout quand les neufs mois de la grossesse ont été, non pas une période formidable comme on s’y attendrait, mais un véritable calvaire, comme ce fut le cas pour ce couple qui est passé par moult difficultés qui furent autant d’épreuves qu’ils ont surmontées avec persévérance et courage.

Il arrive bien souvent que les parents fondent en larmes à la vue de leur nouveau-né ; des larmes de joie, d’émerveillement, ou d’admiration. Cependant, si ce père a pleuré ce jour-là, la raison en était toute autre.

Kristie Perez, la photographe qui a immortalisé cet événement exceptionnel, est revenue, au cours d’une discussion avec son client, sur les clichés qu’elle avait pris. Sur l’un d’eux, on pouvait le voir se tenant dans la salle d’accouchement, à quelques pas de sa femme et de son fils, ému et en pleurs. Lorsque Kristie a évoqué ce moment, le père lui a révélé qu’il ne pleurait pas de joie de voir son fils. 

Ce papa révèle la vraie raison pour laquelle il pleure lors de la naissance de son fils

La vraie raison des larmes de ce père et mari

Quand elle découvrit la vraie raison pour laquelle cet homme avait succombé aux larmes, elle se dit qu’il fallait qu’elle partage son histoire avec le monde entier.

C’est ainsi que la photographe a posté ses photos sur le site Love What Matters, accompagnées de cette belle histoire pour que le monde puisse partager son émotion et celle de ce père.

Voici ce qu’elle écrit : 

« Il a assisté, impuissant, au spectacle de sa femme qui vomissait abondamment pendant plus de 9 mois. Il l’a vue perdre 14 kg pendant la grossesse à cause d’une hyperémèse gravidique et d’une pré-éclampsie.

Elle a été hospitalisée 4 fois au cours de sa grossesse pour déshydratation. Il a dîné plus de fois sur le pas de sa porte qu’il ne pouvait en compter, parce que toute odeur la rendait littéralement malade.

Après des mois à être simplement là pour elle, présent à ses côtés, il l’a soutenue à la naissance. Je lui ai dit que je l’avais pris en photo quand il avait pleuré en voyant son fils et il a dit : « Je ne pleurais pas pour ça ».

Ce papa révèle la vraie raison pour laquelle il pleure lors de la naissance de son fils

Perplexe, je lui ai demandé ce qu’il voulait dire. 

Il a fondu en larmes une seconde fois et a dit : « C’est la première fois que je la vois sourire en 10 mois ». 

Ce papa révèle la vraie raison pour laquelle il pleure lors de la naissance de son fils

Messieurs, comprenez le pouvoir qu’a votre soutien. 

À toutes les mères qui ont des grossesses difficiles et qui trouvent encore une raison de sourire … Merci de vous sacrifier et de vous battre pour mettre au monde votre précieux enfant. Ce n’est pas un exploit facile. »

Les nausées et les vomissements durant la grossesse

30 % à 50 % des femmes souffrent de nausées et de vomissements au cours de leur grossesse, le plus souvent au cours du premier trimestre. Ces symptômes sont déclenchés lorsque la mère se trouve en présence d’odeurs de certains aliments, ainsi que celles de produits nocifs avérés tels que l’alcool ou la fumée de cigarette. Ces symptômes ne représentent habituellement pas de danger pour la mère et pour le bébé.

Sauf lorsqu’ils sont poussés à l’extrême comme c’est le cas avec l’hyperémèse gravidique, une maladie qui apparait durant la grossesse et qui ne concerne qu’environ 1 % des femmes. Cette maladie, qui doit être considérée très sérieusement et qui nécessite une prise en charge par des spécialistes, se manifeste par des nausées et des vomissements sévères et incontrôlables qui peuvent durer tout le long de la grossesse et engendrer la déshydratation de la mère ainsi qu’une déficience en certains sels minéraux tels que le sodium, le chlore ou le potassium. La mère risque la sous-alimentation et cela peut influencer la croissance du bébé qui risque en outre de naître avec un poids inférieur à la normale.

Comment prévenir ces maux de la grossesse ?

Les nausées et les vomissements peuvent vraiment gâcher la vie des futures mamans ainsi que celle de leur famille, comme nous l’avons vu avec le témoignage émouvant ci-dessus. Pourtant, il se pourrait qu’ils ne soient pas aussi inévitables qu’on pourrait le croire.

D’après une étude de l’université de Cornell dans l’État de New York, qui est parvenue à établir un lien entre les symptômes que sont les nausées et les vomissements, et l’alimentation. Ils correspondraient à un moyen pour l’organisme de la mère de protéger le bébé des produits dangereux qui pourraient nuire à son bon développement.

Ces maux de la grossesse, propres qui plus est à l’espèce humaine, pourraient ainsi être diminués, voire évités par une alimentation saine et dépourvue autant que possible de produits toxiques.

Contenus sponsorisés
Loading...