Ce médecin du coeur affirme que personne ne devrait faire de régime cétogène

Ce médecin du coeur affirme que personne ne devrait faire de régime cétogène


docteur

Le régime cétogène est sans aucun doute l’un des programmes express les plus en vogue du moment. Ce plan minceur consistant à consommer des aliments riches en protéines et pauvres en glucide. Ainsi, cela oblige le corps à être en cétose, un processus métabolique qui survient lorsque l’organisme manque de glucose pour produire de l’énergie. Or, de faibles niveaux de glucides entraînent une baisse de la glycémie, ce qui pousse par conséquent le corps à puiser dans les graisses stockées. Bien que généralement encensé, certains affirment que ce régime ne serait pas sans danger. Voici l’avis d’un cardiologue de renom sur la question.

Notre corps utilise naturellement le glucose comme principale source d’énergie. Cette molécule est généralement dérivée des glucides alimentaires notamment des sucres transformés et des féculents. Celui-ci les décompose alors en sucres simples, qui sont ensuite utilisés pour alimenter l’organisme, ou les stocke dans le foie et les muscles sous forme de glycogène.

Toutefois, lorsqu’il n’y a pas assez de glucose disponible pour répondre à ses besoins énergétiques, notre métabolisme adopte donc une stratégie alternative. Il décompose les réserves de graisse pour fournir du glucose à partir des triglycérides. La cétose étant un sous-produit de ce processus.

Le régime cétogène est-il dangereux pour la santé ? 

Le Dr Kim Williams, un célèbre cardiologue américain et ancien président de l’American College of Cardiology explique que personne ne devrait suivre le régime cétogène, à moins de vouloir mettre sa vie en danger.

En effet, dans son interview au site Plant Based News, il déclare que le concept selon lequel les gens modifient leurs habitudes alimentaires est intéressant. Néanmoins, il affirme que la science derrière le régime cétogène est tout bonnement fausse. Ainsi, il révèle que consommer une quantité importante de lipides et de protéines, en particulier des protéines d’origines animales, serait très mauvais pour la santé.

En réalité, le cardiologue confirme que ce régime pourrait être une bonne alternative pour une perte de poids à court terme, mais déconseille vivement de le suivre à long terme. Pour appuyer ses propos, il se base sur une étude publiée dans le Journal of American Heart Association, dans laquelle des chercheurs ont découvert un lien direct entre les régimes à faible teneur en glucides et l’augmentation du taux de crises cardiaques.

En effet, les scientifiques ont pu observer une hausse de 53% de la mortalité chez ces personnes. Par ailleurs, le Dr Williams affirme qu’un essai randomisé ayant examiné l’effet des régimes faibles en glucides en 2007, a montré que le taux de mortalité des personnes ayant suivi cette diète était de 22%. Il ajoute : « Ne vous limitez pas à ces deux essais, faites une méta-analyse de tous les essais publiés dans le monde (…) et vous trouverez une moyenne du taux de mortalité avoisinant les 31%. Ce n’est donc pas un programme que les gens devraient suivre, à moins que leur perte de poids ne soit plus importante que leur vie. »

Des propos à nuancer ? 

Selon Beth Zupec Kania, nutritionniste et membre de la Charlie Fondation, une association à but non lucratif créée après le rétablissement de Charlie, un bébé qui souffrait de crises d’épilepsie et qui a vu ses crises cesser au bout de quelques jours après avoir suivi un régime cétogène, ce dernier peut-être potentiellement dangereux.

Néanmoins, elle affirme également que ses effets indésirables sont bien clairs et peuvent être évités. En effet, le médecin déclare qu’elle prescrit ce régime depuis 27 ans à ses patients souffrant de problèmes de santé chroniques et que : « Les souffrances que ces personnes ont subies avant d’entamer ces régimes sont beaucoup plus importantes que les effets indésirables qu’elles pourraient subir ».

Aussi, dans une réponse adressée au Dr Williams, elle précise que pour étayer ses dire, celui-ci s’était basé sur des recherches qui passaient en revue des régimes riches en glucides et pauvres en protéines. La différence « monumentale » avec le régime cétogène étant que ce dernier était certes pauvre en glucides, mais était également riche en graisses et contenait une quantité modérée de protéines. Pour ajouter : « Le Dr Williams a déformé le résultat de ces études car il ne se rendait certainement pas compte de cette différence. »

D’ailleurs, dans une seconde interview, et pour répondre à ses détracteurs, le Dr Kim Williams est revenu sur ses déclarations affirmant que le régime cétogène serait sain, à condition qu’il soit végétalien.

Nous vous rappelons que pour une perte de poids saine et durable, il n’y a rien de tel qu’une alimentation équilibrée en complément d’une activité physique régulière, en sus d’une bonne qualité de sommeil et d’une hydratation suffisante.


Loading...