Ce jeune papa de 25 ans s’endort avec son nouveau-né sur le canapé, il se réveille deux heures plus tard et réalise que son bébé est mort !

Pour un nouveau-né, le monde extérieur est très différent de l'utérus, il est donc de la responsabilité des parents de l’aider à s’habituer à sa nouvelle vie en lui apportant chaleur, amour, attention et surtout beaucoup de câlins. C’est exactement ce qu’a essayé de faire ce jeune papa, pendant qu’il passait un moment agréable sur le canapé avec son bébé. Il s’est malheureusement endormi. Deux heures après, il se réveille et réalise que son bébé est mort !

David Hulley, 25 ans, est devenu papa pour la deuxième fois il y a quelques semaines. Un jour, il était allongé sur le canapé avec son bébé Karson âgé de quatre semaines en pensant que l’enfant était parfaitement en sécurité. Détendu, le bébé avait l’air de se porter parfaitement bien comme a expliqué le jeune papa au magazine Sun. Mais l’impensable est arrivé deux heures après, quand le bébé ne respirait plus !

Un papa au cœur brisé

Père et fils se sont endormis sur le canapé, mais quand David se réveille, il réalise qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas car Karson n’émettait aucun son. Malgré tous les efforts de David, le garçon était insensible.

Ce jeune papa de 25 ans sendort avec son nouveau-ne sur le canapé

David a tout de suite paniqué, il a appelé la maman qui est venue essayer de le réveiller mais en vain. Les deux parents ont appelé une ambulance qui a emmené le nouveau-né à l’hôpital. 

Les médecins ont malheureusement été incapables de les aider car Karson avait souffert du syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN), et ils ne savaient pas pourquoi. La pathologiste Melanie Newbold a déclaré que le bébé n’avait pas de blessures extérieures ni de marques et était parfaitement normal. Il avait des signes de rhume, mais il allait bien jusqu’à sa mort. »

Qu’est-ce que le syndrome de la mort subite du nourrisson ?

Le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN) est la mort inexpliquée, généralement pendant le sommeil, d’un bébé apparemment en bonne santé âgé de moins d’un an. 

Une combinaison de facteurs environnementaux et physiques peut rendre un nourrisson plus vulnérable au SMSN. Ces facteurs varient d’un enfant à l’autre. En effet, les défauts cérébraux, le faible poids de naissance,  l’infection respiratoire, la position du sommeil ou encore la surchauffe du bébé sont des causes susceptibles d’entrainer le SMSN.

Prévenir la mort subite du nourrisson

Selon l’institut de veille sanitaire en France, il existe des recommandations de prévention de la SMSN notamment :

1 – Placez votre bébé sur le dos, plutôt que sur le ventre ou sur le côté, chaque fois que vous le posez pour dormir pendant la première année de sa vie.

2 – Gardez le berceau aussi nu que possible. Utilisez un matelas ferme et évitez de placer votre bébé sur un rembourrage épais et moelleux. Ne laissez pas d’oreillers, de jouets en peluche dans le berceau. Ceux-ci peuvent gêner la respiration si le visage de votre bébé s’appuie contre eux.

3 – Ne surchauffez pas votre bébé. Pour garder votre bébé au chaud, essayez un vêtement de nuit qui ne nécessite aucune couverture supplémentaire. 

4 – Idéalement, votre bébé devrait dormir dans votre chambre avec vous, mais seul dans un berceau ou une autre structure conçue pour les nourrissons, pendant au moins six mois et, si possible, jusqu’à un an.

5 – Les lits pour adultes ne sont pas sécuritaires pour les nourrissons. Un bébé peut rester coincé et suffoquer entre les lattes de la tête de lit, l’espace entre le matelas et le sommier du lit ou l’espace entre le matelas et le mur. Un bébé peut également s’étouffer si un parent qui dort se retourne accidentellement et couvre le nez ou  la bouche du bébé.

6 – Allaitez votre bébé, si possible. L’allaitement pendant au moins six mois réduit le risque de SMSN.

7 – Utiliser une tétine sans sangle ni ficelle à l’heure de la sieste et du coucher pourrait réduire le risque de SMSN. Si vous allaitez, attendez que votre bébéait entre 3 et 4 semaines pour lui offrir une tétine mais s’il n’est pas intéressé ne le forcez pas.

Lire aussi Cette femme donne naissance à 10 bébés alors que les médecins n’en n’avaient vu que 6 à l’échographie

Contenus sponsorisés