Ce jeune homme paralysé a retrouvé la mobilité du haut de son corps grâce au traitement avec des cellules souches

Ce jeune homme paralysé a retrouvé la mobilité du haut de son corps grâce au traitement avec des cellules souches


Ce jeune homme paralysé a retrouvé la mobilité du haut de son corps

Qu’est-ce que la paralysie ?

La paralysie également connue sous le nom d’hémiplégie, paralysie, paraplégie ou quadriplégie, se réfère à une condition médicale dans laquelle une personne perd la fonction musculaire dans une partie de son corps. La fonction musculaire est perdue en raison de dommages ou de maladies touchant les cellules nerveuses qui effectuent le processus d’envoi de messages au tissu musculaire.

Comment un accident cause-t-il la paralysie ?

Les accidents de voiture peuvent causer des lésions cérébrales traumatiques (LCT), car ils peuvent impliquer suffisamment de force pour fracturer ou percer le crâne, ou pousser le cerveau à entrer en collision avec l’os du crâne. Le coup violent à la tête empêche alors le cerveau de communiquer avec les muscles supérieurs et crée une paralysie dans ces muscles.

Un accident grave peut entraîner également une blessure de la moelle épinière. Ce type de blessure se produit lorsqu’il y a des dommages aux vertèbres, ligaments ou disques dans la colonne vertébrale ou la moelle épinière. La pression ou la force de perforation lors d’une collision peut provoquer un choc traumatique qui fracture, disloque, écrase ou comprime la moelle épinière, qui à son tour empêche le contrôle musculaire et entraîne une paralysie.

C’est le cas de ce jeune homme qui a perdu le contrôle de sa voiture et qui s’est réveillé à l’hôpital avec le corps totalement paralysé.

Un jeune homme paralysé

C’est l’histoire de Kristopher Boesen. Il a vécu un évènement qui a bouleversé sa vie, quand sa voiture a dérapé sur une route glissante, percutant ainsi un arbre et un lampadaire. Les médecins ont averti les parents de Kristopher qu’il ne pourra plus jamais faire bouger son corps depuis sa tête jusqu’à ses pieds.

L’intervention

Ce jeune homme paralyse a retrouve la mobilite du haut de son corps grace au traitement avec des cellules souches

Kristopher s’est vu offrir l’opportunité de passer par une intervention pourtant potentiellement mortelle impliquant des cellules souches qui ont la capacité de réparer les tissus nerveux lésés en remplaçant les cellules endommagées. Cette opération expérimentale ne garantissait aucune réparation à la paralysie de Kris, mais pour lui, le risque valait la peine d’être pris.

Le processus a débuté en avril 2016, lorsque le Dr Liu a injecté 10 millions de cellules AST-OPC1 directement dans la moelle épinière cervicale de Kris. Ces cellules proviennent d’ovules fécondés in vitro, c’est-à-dire dans une boite de pétri. 

Selon le Dr. Liu, en règle générale, les patients atteints de lésions de la moelle épinière subissent une opération chirurgicale qui stabilise la colonne vertébrale, mais qui n’est pas efficace pour réparer la fonction motrice ou sensorielle. Mais l’étude menée par le Dr Liu permet de tester une procédure qui peut améliorer la fonction neurologique, ce qui pourrait faire la différence entre être paralysé en permanence et être capable d’utiliser ses bras et ses mains. Restaurer ce niveau de fonction pourrait améliorer de manière significative la vie quotidienne des patients atteints de graves lésions de la colonne vertébrale.

Les résultats

Après 3 semaines de thérapie, Kristopher a montré des signes d’amélioration, et après 3 mois seulement, il a pu répondre au téléphone, écrire son nom et utiliser un fauteuil roulant. Il avait retrouvé une amélioration significative dans ses fonctions motrices.

Ce jeune homme paralyse a retrouve la mobilite du haut de son corps grace au traitement avec des cellules souches

Kristopher a pu améliorer ses capacités de mouvement. Cette amélioration représentait une grande différence entre un mouvement minimal ou nul et le fait de pouvoir bouger seul. Kris a retrouvé cet aspect incroyablement important de l’autonomie.

Après avoir vu les résultats du traitement à base de cellules souches, Kris a été bouleversé, en disant : "Tout ce que je voulais depuis le début était une chance de me battre… Mais s’il y a une opportunité pour moi de marcher encore, alors, je veux faire tout mon possible pour y arriver."

L’avenir

Bien que le Dr Liu et son équipe de l’Université de Californie du Sud, ne peuvent garantir que l’état de Kristopher s’améliorera davantage, ils sont déterminés à continuer à faire des recherches sur les cellules souches, et jusqu’à maintenant, ils ont fait d’énormes progrès.

La recherche sur les cellules souches a de l’avenir devant elle, et peut être utilisée pour bien d’autres affections que la paralysie, comme la maladie de Parkinson, le diabète ou encore le cancer. N’hésitez pas à partager cet article qui redonne espoir aux personnes atteintes de paralysie !