Ce jeu à l’école est dangereux : voici à quoi ressemble ce garçon de 11 ans qui l’a pratiqué

Depuis l’avènement des smartphones, les enfants ont un accès permanent aux réseaux sociaux. Si certains parents tentent, tant bien que mal, de vérifier les paramètres en ligne pour protéger leurs enfants, force est de constater que les risques liés à internet ne peuvent pas toujours être évités. Dans un témoignage relayé par le Mirror, un enfant a souffert de blessures aux yeux après avoir tenté de reproduire une vidéo sur YouTube.

Les parents font généralement de leur mieux pour protéger leurs enfants contre les dangers extérieurs. Mais il n’est pas rare de constater que malgré toute leur bonne volonté, certains bambins n’hésitent pas à mener leurs propres expériences pour s’affranchir des limites imposées. Tyler Broome, un jeune garçon de 11 ans, a fait face à des conséquences douloureuses après avoir voulu imiter un cascadeur sur YouTube. 

Un défi YouTube qui aurait causé à un enfant des blessures graves

Originaire de Nottinghamshire, en Angleterre, Tyler Broome a été hospitalisé pour des blessures sévères après avoir participer à un jeu connu sous le nom de « Tourniquet de la mort » sur YouTube. Cette attraction constitue un véritable danger pour les jeunes, qui sont pourtant fiers d’afficher leurs exploits sur les réseaux sociaux. 

Mais Tyler était loin de s’imaginer qu’il encourait un grave risque en s’adonnant à ce jeu. Le garçon, qui se trouvait dans un parc avec un ami, a été approché par des enfants plus âgés. 

jeu dangereux

Ces derniers l’ont invité à participer au « Tourniquet de la mort ». L’enfant, désireux d’impressionner ses camarades, s’est alors assis au milieu du tourniquet pour relever le défi. Pour accentuer la difficulté du jeu, les jeunes ont placé une roue arrière de moto sur l’attraction afin d’intensifier la vitesse de rotation. Les jeunes ont pris une vidéo de son exploit, tout en ignorant les conséquences de ce jeu. À la fin de l’épreuve, Tyler a perdu connaissance. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital, alors que ses paupières doublaient de volume et que ses yeux se refermaient. 

jeu dangereux

Dévastée par cet événement, la mère de Tyler a reçu un énorme soutien de la part des internautes. « Tyler est également très reconnaissant pour les messages et cela m’a permis de rester forte à l’hôpital », a déclaré la maman inquiète. Les   médecins ont révélé que l’enfant avait subi des blessures dont souffrent généralement les pilotes de chasse. Ses lésions sont dues à la force de rotation qui a transporté le sang présent dans les parties inférieures du corps vers la tête. 

jeu dangereux

Dans une volonté de sensibilisation du jeune public, la mère de Tyler a déclaré : « Ne faites pas ça, ça peut être amusant pendant deux secondes mais ça peut virer à la tragédie ». 

Limiter les risques liés à la présence des enfants sur les réseaux sociaux 

Aujourd’hui, priver les enfants des réseaux sociaux s’avère presque impossible à faire. Pourtant, selon Karyn Healy, psychologue, « les médias sociaux peuvent causer des dommages ». L’experte précise que les enfants peuvent être soumis au cyber-harcélement ou se retrouver face à des contenus inappropriés qui peuvent avoir de lourdes conséquences. Pour limiter ces risques encourus par les jeunes, certaines mesures sont à prendre :

–         Surveiller les échanges de l’enfant et limiter sa navigation sur certains sites

–         Ouvrir le dialogue en incitant implicitement l’enfant à se confier sur ses activités sur les réseaux sociaux et lui expliquer les risques éventuels

–         Apprendre aux enfants à protéger leurs informations personnelles sur les réseaux sociaux et vérifier que les paramètres de confidentialité privée sont activés

–         Expliquer aux enfants ce que c’est que le cyber-harcèlement et à quel point il est important qu’ils en parlent s’ils en sont victimes

Lire aussi Un garçon handicapé de 4 ans est retrouvé avec de graves blessures au visage en sortant de la garderie

Contenus sponsorisés