x

Ce couple polyamoureux a des relations sexuelles avec plusieurs partenaires

Quand on pense amour, notre imagination se porte généralement sur une seule et unique personne. Celle ou celui avec lesquels on voudrait partager sa vie. Du moins, c’est ce qui est communément établi. D’un autre côté, et c’est beaucoup moins commun, existent ceux qui ne jurent que par les amours multiples. Le couple dont il est question ici vit une vie atypique relayée par le journal The Sun, et nous fais nous poser une question : Les hommes et femmes sont-ils de nature monogame ? 

Carl et Kenya Stevens

dailymail

Le mode de vie de Carl et Kenya Stevens, respectivement âgés de 46 ans et 42 ans, préfère la multiplicité amoureuse. Mariés depuis 22 ans, ils ont passé la moitié de cette durée à entretenir des rapports avec d’autres amants.

Carl et Kenya Stevens1

dailymail

Un style de vie conjugale atypique

« Une étude a montré que le polyamour était le type de relation qui se développait le plus aux États-Unis » déclare Carl qui pense aussi que le polyamour sera autant banal que la monogamie dans quelques années.

Carl et Kenya Stevens2

dailymail

Un couple sur la même longueur d’onde

Quand ils se sont rencontrés pour la première fois, c’était le coup de foudre. Ils se sont immédiatement aimés. Puis 11 ans après leur mariage, Carl a décidé de faire une confession. Il admettait tomber amoureux d’une autre femme au travail, ce qui n’a pas manqué de meurtrir le cœur de sa chérie. Mais une conversation sur la polygamie les a menés à « l’évidence » du polyamour. Les deux partis devaient alors profiter des mêmes plaisirs et ce, malgré la nécessité de rompre avec les systèmes de croyances de leur société.

Carl et Kenya Stevens3

dailymail

Bien que la situation avait été nouvelle pour le couple, plus le temps passait et plus cette idée prenait forme et les séduisait. Au final, point de séparation et place à la liberté d’avoir plusieurs amants. Mais les débuts étaient loin d’être faciles. L’idée que chacun allait s’épanouir avec une autre personne que leur conjoint était dure et faisait germer les complexe et inconforts de chacun.

L’annonce de la nouvelle aux enfants

Est alors arrivé le moment de confession à leurs trois enfants âgés de 12 ans, 16 ans et 19 ans. Ils semblaient étonnamment réceptifs. L’idée selon laquelle il est possible d’aimer plus d’une personne ne leur était pas incompréhensible.

Carl et Kenya Stevens4

dailymail

Leur fille de 16 ans, Sanu, appréciait ce style de vie et déclare avoir été suffisamment bien élevée pour ne pas hésiter à poser des questions à ses parents. Elle évoque « l’ignorance » de beaucoup d’enfant causée par le manque de communication avec leurs parents. Kaheri, leur fils de 12 ans aspire quant à lui avoir une vie 100% polyamoureuse.

Un couple encore plus solide

« Ouvrir notre mariage au polyamour a rendu notre union plus forte car nous pouvons réellement dire la vérité » confie le couple.

Carl et Kenya Stevens5

dailymail

Et c’est dans cet esprit que tous les outils permissifs du polyamour sont les bienvenus, des applications de rencontres jusqu’aux séjours de leurs amants dans la maison familiale. Il semble d’ailleurs, que ces derniers ne perturbent en rien l’équilibre général.

Carl et Kenya Stevens6

dailymail

L’amour partout

Le couple a multiplié tellement de conquêtes qu’il était devenu inutile de compter. L’impression de ressentir autant d’émotions et de sensations que possible, était devenu un mode de vie essentiel à leur bien-être. Et pour cause, ces derniers ont fini par en faire leur business en créant une « académie de l’amour » afin de faire découvrir ce style de vie à d’autres personnes. Le nouveau paradigme de l’amour.

Carl et Kenya Stevens7

dailymail

L’académie de l’amour

Un couple composé de deux maris et une femme, Luna, Mason et Taylor, sont des clients de cette nouvelle institution. Le trio s’est simultanément rendu compte de leur amour mutuel et ont espéré calibrer leurs émotions avec l’aide de Kenya et Carl.

academie de lamour

dailymail

Au final, un contrat a été signé pour que Mason prenne le rôle du partenaire principal et Taylor celui du partenaire secondaire.

Cette nouvelle culture ne cesse de croitre. Doucement mais sûrement malgré la controverse qu’elle suscite. « Nous créons le futur de l’amour » assure Kenya.

luna mason taylor

dailymail

Est-il possible d’aimer plus d’une personne ?

La sexologue Marie Eve Demers-Morabito affirme qu’il est possible d’aimer plus d’une personne à la fois. La recette ? Apprendre à se réjouir authentiquement du bonheur de l’autre, communiquer au gré de règles claires, développer sa maturité et sa confiance en soi puis en l’autre. C’est ainsi que les sentiments de jalousie et de possessivité peuvent s’écarter de l’équilibre prôné par ce style de vie.

Contenus sponsorisés
Loading...