x

Ce couple de pédophiles se filme en train d’abuser de « pauvres » bébés

La pédophilie est un fléau qui sévit dans beaucoup de sociétés, poussant de nombreuses familles et associations à tirer la sonnette d’alarme pour que des mesures sévères soient prises contre ce crime capable de détruire une enfance, voire toute une vie. En voici un exemple sordide impliquant un couple au Royaume-Uni. Cette histoire a été relayée par le média britannique Metro.

Les faits se déroulent dans le comté de l’Essex, au Royaume-Uni et mettent en scène l’arrestation de deux pédophiles notoires, à savoir Mark Gable, âgé alors de 33 ans et de Jessica Fry, 27 ans. La perquisition du domicile du premier suspect à Colchester aura été fructueuse puisqu’on a retrouvé chez lui une vidéo où on pouvait le voir en train d’agresser sexuellement un bébé d’un an.

Un couple capable du pire

C’est suite à cela que les forces de l’ordre ont pu mettre la main sur bien d’autres images du même genre chez sa compagne, Jessica. Il y avait même un extrait vidéo où on pouvait la voir participer au viol d’un enfant. Les deux n’avaient d’autre choix que d’admettre les faits ainsi que toute une série de crimes sexuels sur mineurs perpétrés entre 2017 et 2019.

mark

metro

jessica

metro

Chacun de leurs actes était largement prémédité

La Chelmsford Crown Court a fini par apprendre que le couple de pédophiles récidivistes avait en réalité pour tâche de s’occuper de certains enfants en l’absence de leurs parents.

Jeanine Atkins-Calver, détective au sein de la police d’Essex a commenté l’affaire en stipulant que les autorités avaient affaire à deux pédophiles aussi dangereux que méthodiques et poursuit en disant : « Gable et Fry ont œuvré ensemble non seulement pour abuser d’enfants de très jeune âge mais sont même allés jusqu’à documenter ces crimes pour leur propre plaisir.

Il s’agit d’actes immondes, les commettre est une chose impardonnable, surtout quand la victime est si jeune… Ils représentent un réel danger et je me trouve rassurée qu’ils restent un bon moment derrière les barreaux. »

prison

metro

Selon Meyrem Flint, représentante du Crown Prosecution Service, les deux coupables éprouvaient une certaine satisfaction suite à leurs abus et avaient la ferme intention de continuer à cacher la nature répugnante de leurs activités pédophiles au public.

Elle tient également à saluer le courage dont ont fait preuve les victimes et leurs proches et souhaite que la décision prise soit une source de soulagement pour tous.
Mark Gable a donc écopé d’une peine de 11 ans et 6 mois d’emprisonnement, Jessica Fry quant à elle, devra passer 10 ans derrière les barreaux.

La pédophilie, un phénomène qui n’épargne pas la France

D’après une enquête réalisée pour le compte de l’association « Mémoire traumatique et victimologie » en 2019, la moyenne d’âge des victime serait de 10 ans; c’est ce que révèlent en tout cas les réponses données par les 502 adultes interrogés. Toujours selon les informations recueillies, l’enquête met en lumière des séquelles physiques et psychologiques importantes, notamment un état de vulnérabilité totale pour les victimes, prises au piège d’un environnement où il leur est impossible de s’exprimer sans une prise en charge sociale et juridique.

Les chiffres démontrent également que 90% des bourreaux sont de sexe masculin, quant aux victimes, elles sont à 83% des filles mineures et ce qui est d’autant plus choquant, c’est qu’il s’avère que 51%, c’est-à-dire plus de la moitié de ces drames se déroulent dans l’environnement familial. Dans 44% des cas, des proches en sont les responsables.

Une grande partie des personnes interrogées ont aussi souligné le fait que les sévices avaient durée plus d’un an et que cela a fini par avoir des retombées sur leur vie sur le plan social, familial et professionnel.

Abuser de la vulnérabilité d’un enfant est parmi les pires choses qu’une personne puisse commettre et la responsabilité des familles dans ce domaine est de taille. Si vous êtes victime ou témoin d’un abus, ou encore que vous suspectez une quelconque forme de maltraitance, appelez le 119, le Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger (SNATED).

Contenus sponsorisés
Loading...