Il buvait un demi-litre de bière chaque jour pendant un mois. Quand il s’est rendu chez le médecin, il a été choqué !


Il buvait un demi-litre de bière chaque jour pendant un mois.

Les effets néfastes du tabac, des drogues et de l’alcool n’ont plus de secret pour personne. Mais concernant ce dernier, les avis restent partagés, surtout que certaines personnes n’hésitent pas à affirmer que la bière ne leur fait aucun mal, bien au contraire. Pour avoir la preuve ultime que la bière n’avait pas d’effets miracles sur le corps, une équipe de chercheurs a souhaité faire une expérience assez unique. Découvrons donc ces résultats !

Le déroulement de l’expérience

Pour déterminer les effets de la consommation de bière sur la santé, les chercheurs ont soumis leur sujet à une expérience consistant à boire un demi-litre de bière par jour pendant un mois. Pour obtenir les résultats les plus corrects possibles, celui-ci a dû rendre visite à un médecin avant de débuter l’expérience pour un contrôle général de sa santé.

Première semaine

Au cours des premiers jours de la première semaine, notre sujet a commencé à ressentir des maux de tête de manière fréquente, son visage était gonflé et il avait des poches et des cernes sous ses yeux.

Deuxième semaine

Pendant la semaine suivante, il remarqua que son rythme de sommeil était perturbé, il avait notamment besoin d’environ 40 minutes pour s’endormir et avait beaucoup de mal à se réveiller le matin, ce qui lui a valu quelques retards sur son lieu de travail.

Troisième semaine

Pendant cette dernière semaine d’expérience, il avait du mal à se concentrer et savait pertinemment que ses yeux étaient souvent rivés sur l’écran de son ordinateur sans voir réellement ce qui s’y affichait. Ses collègues ont également commencé à remarquer qu’il était devenu beaucoup trop nerveux. 

De plus, le sujet avait déclaré qu’avant l’expérience, il était capable de travailler quatre heures d’affilée sans prendre de pause mais pendant celle-ci, il vérifiait constamment l’heure sur sa montre et venait sérieusement à manquer de patience à la fin de ses heures de travail.

La dernière semaine

Le sujet a remarqué au cours de la dernière semaine qu’il n’avait plus la force ni le souffle pour courir alors que cela faisait partie de sa routine quotidienne avant qu’il ne se lance dans cette expérience. S’il décidait tout de même de faire de l’exercice, il prenait deux fois plus de temps qu’avant et n’arrivait à parcourir que la moitié de son trajet habituel. En réalité, il courait généralement 14 à 16 fois par mois alors que pendant l’expérience, il n’a couru que 5 à 6 fois.

Ce qui l’a surpris le plus fut ce qu’il vit se profiler de manière visible, surtout dans la zone de l’abdomen : un ventre à bière.

Le retour chez le médecin

Une fois l’expérience finie, il se rendit à nouveau chez le médecin pour comparer ses résultats à ceux datant du mois précédent. Il s’est avéré que la face gonflée et le souffle court étaient le résultat des vaisseaux sanguins trop remplis. Le ventre à bière était dû au mauvais fonctionnement du système endocrinien. L’insomnie quant à elle, a révélé des problèmes au niveau des reins.

Bière et cancer

Une autre étude menée par des scientifiques de l’université de Montréal a démontré que Les personnes qui boivent quotidiennement de la bière ou un verre d’alcool fort risquent fortement de souffrir de 6 types de cancer, contrairement aux hommes qui ne boivent que de temps à autre voire pas du tout. Ces personnes courent 7 fois plus de risques de développer un cancer de l’œsophage, 80 % de risques en plus de contracter un cancer du côlon et 50 % de risques en plus d’avoir un cancer du poumon. Les accidents de la route provoqués par l’ivresse et les cirrhoses sont également deux autres dangers auxquels sont généralement exposés les grands consommateurs d’alcool. Rappelons également qu’une ingestion excessive de bière entraîne bien-sûr un excès d’eau dans l’organisme que les reins ne peuvent évacuer en raison de la quantité dépassant leur maximum. La personne peut également souffrir d’un déficit en sodium. 

Pour votre santé et pour la sécurité des autres, arrêtez votre consommation de bière ou au moins réduisez-la à des quantités raisonnables.