x

Ces derniers mois ont été très difficiles pour Brigitte Macron, on vous dévoile tout

Adulée pour sa détermination, son charisme et son élégance, Brigitte Macron est une femme qui inspire l’admiration de nombreux Français. Mais l’année 2020 s’est avérée particulièrement difficile pour l’épouse d’Emmanuel Macron. En effet, une dizaine de jours avant que le chef de l’Etat ne soit testé positif au Covid-19, la première Dame a dû faire face au décès soudain d’un proche, emporté par une longue maladie.

C’est au début du mois de décembre que Brigitte Macron a appris la mort de Patrice Corbin, le Secrétaire Général de la Fondation des Hôpitaux de Paris et de France mais aussi son ami de longue date, révèle Femme Actuelle. Un chagrin inattendu qui vient s’ajouter aux nombreux événements auxquels la Première dame a dû faire face cette année, prouvant une fois de plus que sa résilience légendaire joue un rôle clé dans sa capacité à surmonter les épreuves les plus difficiles. Passons-les en revue.

brigitte macron et ses filles

purepeople

L’inquiétude pour ses enfants 

A l’instar de nombreux Français, Brigitte Macron a, elle aussi, été confrontée au caractère inattendu de la crise sanitaire qui a touché la France ainsi que le reste du monde. Lors du premier confinement, l’épouse du président de la République s’est ainsi retrouvée loin de ses enfants issus d’un premier mariage, ce qui n’a fait qu’amplifier son inquiétude. Deux d’entre eux étant particulièrement à risque, comme le révélait Voici au mois d’avril : Laurence, cardiologue et Tiphaine, avocate mariée à un chirurgien. Suite à cela, de nombreux obstacles semblent s’être dressés sur son chemin, faisant de l’année 2020 un enchaînement d’épreuves. 

brigitte et emmanuel

journaldesfemmes

Le décès de Monseigneur Jacques Noyer

Si la Première dame a réussi à surmonter son stress à l’aide d’appels quotidiens en visioconférence avec ses enfants, c’était sans compter sur un événement inattendu au début du mois de juin, à savoir le décès de Monseigneur Jacques Noyer, très proche du couple Macron, indique Le journal des Femmes. Originaire du Touquet, une région à laquelle les deux amoureux sont très attachés puisqu’elle symbolise aussi le lieu de leur rencontre, il s’est éteint à l’âge de 93 ans le 2 juin. Un décès qui marquera un deuil difficile pour le président de la République et son épouse. 

jacques noyer

wikimedia

Une intervention chirurgicale 

Et les mauvaises nouvelles ne se sont pas arrêtées la pour la femme du chef de l’Etat. Selon France Dimanche, elle a dû être opérée en raison d’un problème oculaire. Alors qu’elle se réjouissait à l’idée d’accompagner son mari à Londres pour les 80 ans de l’appel du général de Gaulle, la première dame s’est retrouvée dans l’impossibilité de se déplacer pour prendre soin de sa santé.

L’opération qui était initialement prévue pour mars a dû être reportée à cause des circonstances sanitaires. De ce fait, c’est durant le mois de juin que la femme du président a subi une intervention chirurgicale. Celle-ci comporte certains risques, notamment une perte partielle, ou totale dans les cas les plus rares, de la vision. Brigitte Macron a donc dû se résigner à faire preuve de prudence pendant quelques semaines en ménageant ses yeux, mais aussi en portant des verres fumés. 

brigitte macron

closermag

Le décès brutal de Patrice Corbin

Plus récemment, c’est avec une peine immense que la Première dame la plus appréciée des Français a appris le décès de son ami de longue date : Patrice Corbin. Ce dernier était aux commandes de la Fondation des Hôpitaux de Paris et de France depuis 31 ans, cette dernière étant présidée par Brigitte Macron depuis un an et demi. Dans un communiqué, la Fondation a déploré la perte d’un allié précieux qui “s’est engagé avec constance et détermination pour améliorer la vie des patients au sein des hôpitaux de France”. 

brigitte macron1

parismatch

Emmanuel Macron, testé positif au Covid-19

Difficile de mentionner l’année 2020 sans évoquer la contamination du président de la République, testé positif au virus ce jeudi 17 décembre. En effet, suite à un test PCR et au communiqué de l’Elysée, il s’est avéré qu’Emmanuel Macron avait été contaminé par le Covid-19. Brigitte Macron, elle, a été déclarée cas contact mais n’a présenté aucun symptôme de la maladie. Elle a finalement été testée négative le jeudi après-midi, comme l’indique BFM TV

Brigitte Macron, un exemple de résilience

Pour autant et malgré tous les obstacles auxquels elle a pu être confrontée, la Première dame s’est toujours distinguée par une résilience à toute épreuve. Comme elle l’expliquait d’ailleurs dans une interview exclusive pour le magazine Elle, sa perception de la vie repose constamment sur “un juste équilibre entre le bonheur et le malheur”. Ainsi, si elle admet ne pas être une optimiste invétérée, elle révèle toutefois que dans l’ensemble, il est toujours possible de voir du positif, ajoutant que sans l’inquiétude, il serait difficile d’apprécier les événements heureux.

En effet, si des moments difficiles peuvent porter atteinte à notre bien-être, il est essentiel de braver l’adversité en faisant preuve de courage et en adoptant des pensées positives. A l’instar de la première dame qui ne se laisse jamais abattre trop longtemps, il est important de s’accorder un temps de répit mais aussi de prendre sa vie en main pour ne pas broyer du noir à perpétuité. A cet effet, il peut être salutaire de :

– Conserver ses bonnes habitudes

– Éviter le piège de la culpabilité

– S’octroyer le temps d’aller mieux

– Bloquer les pensées et les ruminations négatives

– Éviter l’isolement en maintenant le contact avec les proches

– Mettre des mots sur ses maux pour cerner le problème

– Être réceptif au changement

Contenus sponsorisés
Loading...