Boutons sur le corps : chaque zone indique un problème de santé

Au-delà des boutons dûs à des réactions allergiques, à des piqûres ou à des lésions sans gravité, certains troubles cutanés sont susceptibles d’apparaître pour des raisons liées à notre état de santé. Cette théorie fait d’ailleurs partie des principes de la médecine orientale qui considère que le face-mapping en dit long sur leur provenance. Pleins feux sur cette technique héritée de la tradition chinoise.

Inspiré de l’empire du Milieu, le face-mapping, [cartographie faciale, ndlr] consiste à comprendre ce que certains boutons signifient selon la zone sur laquelle ils apparaissent. Ainsi, si l’on a plutôt tendance à revoir notre routine beauté lorsqu’ils se manifestent, les adeptes de cette technique considèrent quant à eux qu’ils seraient plutôt liés à des affections internes. Ponctuels ou récurrents, ces derniers peuvent se manifester à différents endroits sur le corps et découler de causes variées qu’il convient de connaître. Voici donc ce que pourrait signifier l’emplacement de ces petits boutons rouges, selon cette pratique traditionnelle chinoise.

Chaque emplacement traduit un problème de santé

Bien que la cartographie faciale ne représente pas une science exacte, on considère que les zones sujettes à certaines éruptions cutanées sont susceptibles de refléter un problème sous-jacent. Si cette technique chinoise s’intéresse de près au visage, elle a évolué au fil du temps et s’applique également au reste du corps en liant différents emplacements à des organes spécifiques.
Fesses, dos, cuisses, front…il serait possible, en appliquant les préceptes de cette méthode traditionnelle, d’identifier ce qui va mal dans l’organisme. D’une alimentation déséquilibrée au stress, en passant par des dérèglements hormonaux, voici ce que chaque zone pourrait signifier :

acne 5
Acné sur le visage – Source : Stylecraze

1. Boutons sur le front

Lié au système digestif, au foie et à la vésicule biliaire, le front pourrait souffrir d’éruptions cutanées en cas de consommation excessive de sucre, de graisses, d’aliments raffinés ou d’alcool. Une hydratation insuffisante peut également être responsable de l’apparition de boutons à ce niveau. Interrogée par le site américain Birdy, le Dr Onyeka Obioha, dermatologue, recommande de rééquilibrer son alimentation et de privilégier les produits cosmétiques à base d’eau pour éviter un dérèglement des glandes sébacées. Elle rappelle également que de nombreuses personnes ont tendance à se laver le visage en premier, avant de passer à l’application de leurs soins capillaires. Or ces derniers peuvent toucher le front et favoriser l’accumulation de résidus à ce niveau. Elle préconise donc d’opter pour la procédure inverse.

2. Boutons entre les sourcils

Se confiant à cette même source, Daniel Hsu, médecin new-yorkais spécialisé en acupuncture et en médecine chinoise révèle que les boutons sur la zone T, et plus particulièrement entre les sourcils peuvent être liés à un tabagisme excessif, à une consommation accrue d’alcool ou à des plats trop riches. Son conseil : éviter le beurre, le fromage et les collations tardives, en incorporant une activité physique régulière à sa routine. L’expert préconise également de dormir suffisamment pour profiter des bienfaits d’un sommeil réparateur

3. Boutons sur le nez

Connecté au cœur et aux poumons, le nez n’est pas épargné par les éruptions cutanées. En cause, le Dr Hsu cite les aliments trop épicés, le sel et une consommation excessive de viande rouge. Pour cette raison, il recommande d’inclure plus souvent des fruits, des légumes et des noix à son alimentation, ces derniers étant riches en acides gras essentiels. Si les boutons continuent de faire leur apparition, une carence en vitamine B ou une tension artérielle élevée peuvent également en être à l’origine. Dans ce sens, il est conseillé de vérifier que ne souffrez d’aucune déficience et de consulter un médecin en cas de doute sur votre état de santé. 

4. Boutons autour de la bouche

Associée aux organes digestifs, notamment au foie et aux intestins, la zone qui entoure la bouche pourrait partiellement pâtir d’une mauvaise alimentation. Le médecin déconseille les plats trop épicés et les fritures, en incluant plus de fruits, de légumes et de fibres à sa routine alimentaire. Des crèmes et des gels de rasage inadaptés peuvent également obstruer les pores et entraîner des irritations donnant lieu à des éruptions sur cette zone.

5. Boutons sur le menton

D’après la médecine traditionnelle chinoise, ces boutons apparaissent sur le menton en raison de troubles hormonaux ou d’un stress trop important. Le Dr Obioha explique que les éruptions cutanées sur la partie inférieure du visage peuvent traduire une acné hormonale, une condition qui a tendance à s’amplifier aux alentours du cycle menstruel. Pour la soulager, le Dr Hsu conseille de privilégier des aliments riches en oméga-3 et de boire du thé à la menthe, réputé pour ses bienfaits pour la peau. 

6. Boutons sur les joues

À l’instar des boutons sur le front, les éruptions au niveau des joues et des maxillaires peuvent traduire une inflammation liée au système digestif. La joue droite notamment serait plus souvent affectée par une consommation excessive de sucre, explique le spécialiste. Dans ce sens, il conseille de l’éviter, en plus de diminuer les plats ultra-transformés, les fruits de mer et le vin. Il ajoute par ailleurs que la joue droite serait connectée aux poumons et de ce fait, suggère d’inclure des exercices de respiration à son rituel matinal pour les renforcer.La joue gauche quant à elle serait liée au foie. Ainsi, il conseille de consommer ce que les praticiens de la médecine chinoise considèrent comme des “aliments froids”. Ces derniers impliquent le concombre, le melon, la pastèque ou encore le thé à la menthe poivrée. 

acnedos
Acné sur le dos – Source : Insider

7. Boutons sur le dos

Selon le Dr Roshini Raj, gastro-entérologue, les fluctuations hormonales et les facteurs génétiques sont généralement responsables d’une peau acnéique sur cette zone du corps. De ce fait, il peut être difficile de trouver un traitement adapté. Les personnes sujettes à la transpiration peuvent également en souffrir, notamment lorsque leurs vêtements ont tendance à se frotter à la peau. Dans ce sens, le Dr Raj conseille d’éviter le frottement occasionné par le port de sacs à dos, de porter des hauts propres et fluides et de vérifier la composition de ses produits d’hygiène courants car certains ingrédients comme les huiles naturelles peuvent favoriser l’obstruction des pores. Les broderies internes et les étiquettes des vêtements doivent également être vérifiées car elles pourraient provoquer des rougeurs et favoriser les irritations. 

8. Boutons sur les bras, les cuisses et les fesses

L’apparition de boutons à ces trois niveaux peut être due à une kératose pilaire. Également connue sous le nom de Keratosis Follicularis, cette maladie de la peau est non contagieuse et se traduit par une production excessive de kératine, ce qui entraîne le blocage des follicules pileux et la formation de petits boutons, explique le Dr Anny Cohen-Letessier, dermatologue. Ces derniers apparaissent sur les cuisses, les fesses, les bras ou encore le visage. S’ils sont inoffensifs, ils peuvent néanmoins provoquer des démangeaisons pouvant, à force d’être grattés, mener à une inflammation. Cette affection cutanée touche généralement les peaux sèches. 

9. Boutons sur les coudes

Des boutons sur les coudes peuvent être associés à plusieurs causes. Parmi elles, le Dr William C. Lloyd cite la mycose, l’eczéma, la dermatite ou encore le psoriasis, une inflammation chronique qui peut être soulagée avec des remèdes naturels. Une réaction allergique peut également entraîner ces manifestations cutanées au niveau du coude. Il est donc important de prêter attention à leur évolution.

acneventre
Boutons sur le ventre – Source : Insider

11. Boutons sur le ventre

S’ils ne sont pas liés à une irritation post-épilatoire ou à des poils incarnés, les boutons sur le ventre peuvent indiquer des affections bactériennes ou virales, d’après la médecine traditionnelle chinoise. La folliculite notamment, qui se traduit par l’infection des follicules pileux superficiels ou profonds peut en être à l’origine et donner lieu à des boutons rouges localisés ou à des pustules, à des démangeaisons ou à des cloques qui finissent par former une croûte, révèle Cynthia Cobb, infirmière spécialisée en cosmétiques et en soins de la peau. 

Mieux manger pour une meilleure peau

Selon le Dr Hunter, il est essentiel d’opter pour la modération sur le plan alimentaire si l’on souhaite obtenir une peau claire et diminuer les imperfections. La dermatologue explique que les friandises riches en sucre sont à éviter, en privilégiant des alternatives plus saines comme le chocolat noir. Ce dernier doit en revanche contenir un pourcentage élevé de cacao.  « Mangez vert, vert et plus vert!”, conseille-t-elle aussi et à juste titre, puisque les fruits et les légumes sont riches en antioxydants et en nutriments bénéfiques pour la peau. Quant à la viande rouge, elle conseille de n’en consommer qu’une fois par semaine, en privilégiant des protéines maigres et de préférence bio. Les autres aliments recommandés par la spécialiste impliquent également des noix, du riz brun ou sauvage, des haricots rouges ou noirs et des aliments ayant subi très peu de transformations en termes de composition.  Si vous voyez que l’alimentation ou une meilleure hygiène de vie ne suffisent pas à remédier à vos problèmes cutanés, la consultation d’un dermatologue est fortement conseillée. 

Lire aussi Voici comment éliminer les boutons sur vos cuisses et vos fesses

Contenus sponsorisés