x

Le beurre industriel peut provoquer de graves problèmes de santé

Nous adorons tous manger du beurre ! Il pourrait donc être intéressant de savoir s’il est bénéfique ou non pour notre santé…

On pense habituellement que le beurre contribue à un taux de cholestérol élevé, à des maladies cardiaques et à l’obésité. De nombreuses études récentes se sont donc intéressées à cette croyance.

Il en ressort que si nous consommons du beurre avec modération, il a des effets positifs sur notre santé. Il est en effet une source de vitamines solubles dans la graisse, comme les vitamines K2, A et E, et contient des acides gras saturés. Certaines études ont révélé qu’il peut même réduire le risque de crise cardiaque et d’obésité.

Toutefois, il faut noter qu’il existe une grande différence entre le beurre bio et le beurre ordinaire, industriel. La plupart des gens utilisent la version non bio parce qu’elle est moins chère. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que le beurre conventionnel ne possède pas les propriétés que citent les chercheurs.

La différence entre le beurre bio et le beurre conventionnel

Le régime alimentaire et le style de vie des vaches sont un facteur important dans la composition du beurre. Cela affecte la qualité nutritionnelle du produit laitier, ainsi que son niveau de toxines nocives et d’hormones.

Le beurre conventionnel est l’une des pires sources de toxines bioaccumulables dans le régime alimentaire du monde occidental, car il contient beaucoup de graisses. L’Agence de protection environnementale américaine a estimé que 35% des dioxines ingurgitées par les adultes proviennent des produits laitiers.

En fait, les toxines sont un type de polluants persistants et toxiques, aussi connus sous le nom de PBT. La bioaccumulation désigne le processus biologique au cours duquel les PBT ainsi que d’autres toxines solubles dans la graisse et des substances chimiques s’accumulent dans l’organisme, affectant en premier lieu les animaux. Ce processus de bioaccumulation peut provoquer de nombreux problèmes de santé : cancer, problèmes de reproduction, d’interférence dans le système hormonal et de développement, altération du système immunitaire.

Ce que mangent les vaches non bio

Le problème majeur est le régime alimentaire des vaches. Il arrive que les éleveurs traitent leurs vaches laitières avec des pesticides, ce qui a des conséquences sur les produits qu’elles nous donnent, comme le lait, le beurre, le fromage, etc.

La plupart du temps, ces vaches vivent dans des enclos extrêmement étroits où on les nourrit avec des aliments industriels fortifiés à l’aide de nutriments tels que des acides gras oméga-3, un acide linoléique conjugué avec du canola et des protéines génétiquement modifiées. De nombreuses études se penchent sur les effets pour la santé des OGM, et elles sont alarmantes concernant ces produits laitiers, car ils sont contaminés.

Qu’en est-il des hormones ?

En principe, les vaches ne produisent du lait que si elles ont eu un veau. Résultat, on leur donne des hormones pour provoquer artificiellement ou prolonger la lactation, afin que l’industrie des produits laitiers puisse continuer à fonctionner. Les produits laitiers non bio sont donc connus pour contenir beaucoup d’hormones de croissance dangereuses, comme le facteur de croissance 1 semblable à l’insuline (IGF-1). Celui-ci agit sur le corps comme de l’insuline. Une forte exposition à l’IGF-1 peut ainsi provoquer l’acné, ainsi que des cancers de la prostate et du sein.

En outre, si l’alimentation d’une vache est déséquilibrée et pas naturelle, le beurre produit peut aussi contenir un niveau élevé de graisses. Consommer régulièrement du lait non bio augmente donc vos risques de développer une maladie cardiaque.

Il vous faut des raisons supplémentaires de manger du beurre bio ?

  • Il contient plus d’acides gras oméga-3 et oméga-6.
  • Il est plein d’autres vitamines, de protéines, d’amines aminés et de graisses brutes bonnes pour la santé.
  • C’est l’une des meilleures sources en vitamine K2 qui améliore la santé du cœur.
  • Il est bourré d’acides gras à chaîne courte qui procurent de l’énergie à long terme, augmentent la sensibilité à l’insuline, améliorent la mémoire et la santé mentale et possèdent des propriétés anti-inflammatoires.

Et si vous fabriquiez votre beurre bio à la maison ?

Contenus sponsorisés
Loading...