Ce bébé a failli mourir à cause d’une erreur que tout le monde fait. Vous êtes prévenus !

En tant que parent, vous savez que rien n’importe plus que la santé de votre enfant. Si la grippe, fièvre ou diarrhée vous inquiètent et vous font courir aux urgences, l’histoire de ce nouveau-né qui a passé 5 jours à l’hôpital parce qu’il a été embrassé sur la bouche devrait sûrement vous traumatiser.

Dans leur premier âge, les bébés sont susceptibles d’attraper plusieurs bactéries et virus, et même en grandissant, leur système immunitaire demeure faible et incapable d’opérer totalement. Certains de ces dangers et infections peuvent être évités à travers la vaccination (bronchiolite, varicelle, méningite)., il est cependant indispensable de les prévenir avant qu’ils ne se transforment en d’autres maladies plus graves.

Embrasser un bébé sur la bouche peut être grave :

Les bébés sont trop mignons, tout le monde a envie de les embrasser et de les caresser. Pour certains parents, ce geste naturel relève de l’affection et de la tendresse et il est plus ou moins tolérable. Chez d’autres, embrasser son bébé est indiscutable. Dans la réalité, il faut être plus prudent voire strict avec ce genre de comportement qui peut engendrer des maladies. Arrêtons donc de juger les parents d’être super attentifs ou surprotecteurs à l’égard de leurs enfants. Voici pourquoi !

Un baiser peut mettre la vie de votre bébé en danger !

À cause d’un baiser, votre bébé risque d’être contaminé par la bouche et peut contracter plusieurs infections et virus. Si vous ne le savez pas, environ 85% de la population est porteuse de virus. Étant donné le nombre de personnes qui approchent votre enfant, cela a de quoi vous inquiéter. Dans certains cas, il est plus facile d’éviter le risque, par exemple si vous voyez quelqu’un avec un herpès, demandez-lui de rester loin de votre enfant. Vous pouvez le faire poliment. En tout cas, la contamination risque d’atteindre d’autres organes de son corps, à titre d’exemple le foie et le cerveau et vous n’en serez pas ravi !

Dangers liés à la contraction d’un virus :

Claire Henderson, une jeune maman nous raconte son expérience terrible. Son nouveau-né Brooke a dû être hospitalisé pendant 5 jours suite à un baiser qui lui a été donné par un proche de la famille. Cette personne souffrait d’un herpès et a ainsi contaminé la petite Brook.

Heureusement, la chance était de son côté et elle a pu survivre. D’autres cas ont dû trouver la mort quelques jours après l’infection. En raison de la forte fragilité des bébés, les boutons de fièvre (herpès) peuvent avoir de lourdes conséquences jusqu’à être mortels pour un enfant de moins de 3 mois. La leçon à retenir, plus jamais de baisers sur les lèves, même si la personne se montre en bonne santé. En effet, pendant les 3 premiers mois, le bébé a une faible immunité pour combattre les microbes. Donc, il est plus vulnérable aux différentes maladies (rhume, fièvre, maux de ventre, …). Il convient donc de redoubler de vigilance pour que votre enfant ne soit pas contaminé par son entourage.

Comment savoir si votre bébé a attrapé un virus ?

Plusieurs symptômes apparaissent lorsque votre enfant est infecté. Il a de la fièvre et pleure d’une façon inconsolable, il est pâle ou il a des taches rouges sur la peau. Faites aussi attention à sa façon de respirer et de téter.

Si vous remarquez des petites cloques près de ses lèvres, ou un gonflement de ses gencives ou si votre bébé souffre de vomissement et diarrhée, consultez immédiatement le médecin pour éviter la propagation du virus dans tout son corps.

Ce qu’il faut faire : désinfectez-vous les mains très régulièrement à chaque fois que vous avez un contact avec votre bébé, essayez au maximum de limiter le nombre de personnes autour de lui et encore plus celles qui tendent à l’embrasser très souvent. De même, assurez-vous que la pièce dans laquelle se trouve votre enfant dispose d’une bonne aération et qu’elle a une température convenable.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close