Acné

Affection de la peau fréquente, l’acné apparaît le plus souvent chez l’adolescent mais n’en épargne pas moins les adultes. Elle peut toutefois revêtir des formes plus ou moins sévères selon les cas. Les boutons peuvent apparaître aussi bien sur le visage que sur le thorax ou encore sur le dos et le plus souvent engendrent des répercussions d’ordre psychologique sur les adolescents.

Près de 80% des jeunes sont affectés par cette maladie de peau qui touche le follicule pileux à la racine des poils. Ainsi, la manifestation d’un bouton au niveau du follicule est causée par la sécrétion en grande quantité de sébum, l’obstruction du follicule ou le développement bactérien à l’intérieur du follicule. Par ailleurs, le stress joue un rôle dans l’apparition de l’acné. En cause, son influence sur les concentrations hormonales. Cela s’explique par la présence d’un grand nombre de cellules nerveuses près de la glande sébacée.

Quels sont les mythes sur l’acné ?

Bien souvent, on attribue à cette affection bénigne de la peau plusieurs causes, considérées comme farfelues. On incrimine souvent l’alimentation alors qu’elle ne joue aucun rôle dans la survenue de l’acné, à condition d’avoir une alimentation équilibrée. Par ailleurs, l’acné ne trouve pas son origine dans une mauvaise hygiène mais plutôt d’une plus grande quantité de sébum à l’intérieur des follicules. De plus, l’acné n’est pas contagieuse contrairement à ce que l’on pourrait croire, puisque le développement de la bactérie se fait à l’intérieur du follicule pileux. D’un autre côté, le soleil est l’ennemi des peaux acnéiques, puisqu’il assèche les lésions en premier lieu pour les faire apparaître à nouveau ; mieux vaut mettre un écran total pour protéger sa peau. In fine, le maquillage n’est pas interdit lorsqu’on souffre d’acné, il suffit d’utiliser un produit non comédogène, spécialement conçu pour les peaux acnéiques.

Comment traite-t-on efficacement l’acné ?

D’après les experts, le traitement ne doit être envisagé que dans des cas sévères d’acné ou lorsque cette affection a un retentissement psychosocial sur la personne qui en souffre, portant atteinte à sa qualité de vie et ses relations interpersonnelles. Aussi, le traitement repose sur des applications pharmaceutiques locales selon le degré de sévérité de l’acné. Par ailleurs, il est conseillé de nettoyer sa peau matin et soir avec un produit doux, d’éviter de se gratter ou de presser les boutons au risque de répandre les bactéries sur l’ensemble du visage, et enfin d’utiliser des produits à base d’eau non comédogènes.
Close