AVC : prévention et symptômes à reconnaître

"Ne vous inquiétez pas, c'est juste un mal de tête passager...". Et si ce n'est pas le cas ? En France, on dénombre environ 150 000 accidents vasculaires cérébraux (AVC) chaque année, dont 40 000 morts.Également connu sous le nom d'accident vasculaire cérébral, il se produit lorsque l'apport sanguin à une partie du cerveau est interrompu ou réduit", décrit le chef du service des urgences de l'Institut national de neurologie et de neurochirurgie Jean Fourquet.

Selon les chiffres de la World Stroke Organisation, 1 personne sur 6 dans le monde sera victime d’un accident vasculaire cérébral à un moment donné de sa vie.

avc

Source : Salud180

Comment éviter un AVC ?

Pour commencer, il est nécessaire de détecter les facteurs de risque qui peuvent déclencher un accident vasculaire cérébral, et selon l’institut Mayo Clinic, il s’agit des facteurs suivants :

  • Surcharge pondérale ou obésité
  • Inactivité physique
  • Diabète
  • Hypertension artérielle
  • Fumer
  • Apnée obstructive du sommeil
  • Cholestérol

Symptômes d’un AVC : la  » stratégie du caméléon « 

Contrairement au cœur, le cerveau ne « fait pas mal ». Pourtant, 400 000 personnes meurent chaque année de complications cardiovasculaires, et toutes les 40 secondes, une personne décède, victime d’un accident vasculaire cérébral.

C’est dans ce contexte qu’est née l’initiative « Stratégie caméléon », qui vise à aider les gens à détecter les premiers signes d’une crise cardiaque et à contacter immédiatement les secours. Qu’est-ce que c’est ?

  • Un visage tendu
  • Une main lourde
  • Une langue liée
  • ON appelle les secours
avc1

Source : Salud180

Les autres signes et symptômes d’un accident vasculaire cérébral sont les suivants :

  • Difficulté à parler et à comprendre ce que les autres nous disent
  • Paralysie ou engourdissement du visage, des bras et des jambes
  • Changement soudain de la vision, par exemple, vision floue, noircie ou double
  • Maux de tête soudains accompagnés de vomissements, de vertiges ou de troubles de la conscience
  • Problèmes d’équilibre ou perte de coordination lors de la marche

5 personnes sur 10 ont besoin d’une rééducation après un AVC, voire ne récupèrent pas complètement ou subissent un nouvel AVC. Alors n’ignorez pas les messages que votre corps vous envoie!

Lire aussi L’Ayurveda, une philosophie de vie

Contenus sponsorisés