Avant de mourir, elle épouse l’homme de sa vie pour réaliser son rêve

Quand l’amour est fort, tout est possible. La force de l’amour peut braver tous les obstacles et toutes les douleurs. On est souvent démunis face à la mort, mais se retrouver seul lorsqu'on est condamné à mourir est une grande souffrance. Finir sa vie avec l’homme qu’elle aimait le plus au monde, c’est ce qu’a décidé cette jeune femme atteinte de cancer en phase terminale.

Les médecins ont diagnostiqué à Adarlele Ribas, 26 ans, le sarcome d’Ewing. Il s’agit d’une forme de cancer des os qui touche principalement les enfants ou encore les jeunes adultes. Elle a décidé cependant de vivre sa plus belle histoire d’amour et de réaliser son rêve en se mariant avec l’homme qu’elle aimait, avant de décéder. Une histoire émouvante relayée par nos confrères du journal Mirror.

adarlele
Adarlele souffrait du sarcome d’Edwing. Source : Mirror

Elle épouse l’homme et réalise son rêve

Aderlele luttait contre son cancer depuis plus de deux ans. Mais malgré les divers traitements qu’elle a reçus, elle n’a pas réussi à vaincre sa maladie. Pour réduire la douleur intense qu’elle ressentait, elle prenait jusqu’à 10 comprimés de morphine par jour. Ses jours étaient comptés mais elle savait qu’elle n’allait pas terminer sa vie seule. Auprès d’elle, se trouve Ruan Pablo un jeune homme de 28 ans qu’elle a rencontré sur les réseaux sociaux ; une histoire d’amour est alors née entre les deux tourtereaux. Mais le cancer de la jeune femme a eu le dernier mot, et les soins qu’elle recevait étaient palliatifs. Le couple a alors décidé de sauter le pas et de se marier.

adarlele1
Adarlele a pu oublier sa maladie durant la cérémonie. Source : Mirror

Une cérémonie émouvante

A l’église de la municipalité brésilienne de Porto Vitoria, la mariée est entrée en fauteuil roulant. Mais elle a réussi à se lever pour dire oui au marié et l’embrasser, devant toute la famille et les amis proches. Durant la cérémonie, la mariée a oublié sa maladie et ses douleurs et vivait un moment féérique qui la comblait de bonheur.

Le couple a été uni par les liens du mariage…pour la vie. Ces quelques moments qui lui restaient à vivre auprès de l’amour de sa vie, étaient suffisants pour combler Aderlele de bonheur.

adarlele2
Adarlele est entrée à l’église en fauteuil roulant. Source : Mirror

Son témoin Felipe Joao Vetterlein a déclaré aux médias locaux que même les cœurs durs ont dû pleurer ce jour-là. La jeune femme est décédée 10 jours après son mariage, laissant ses proches pleins de chagrin. « Son sourire est ce qui nous marquera le plus », a ajouté encore une fois Felipe. L’histoire d’Aderlele est similaire à cette femme enceinte qui meurt subitement le jour de son mariage.

adarlele3
La mariée s’est levée pour dire oui à son mari. Source : Mirror

Qu’est-ce que le sarcome d’Ewing ?

Jugé comme une tumeur agressive, le sarcome d’Ewing touche essentiellement les os du bassin, les côtes et les os des jambes. La particularité de ce cancer est qu’il métastase facilement vers d’autres parties du corps à savoir les poumons. Selon Fondation Arc, cette tumeur se manifeste généralement par des douleurs et parfois un gonflement. Mais la douleur est souvent ressentie au niveau de l’os affecté par la maladie. Cependant 15% des sarcomes d’Ewing peuvent se développer indépendamment de l’os. Le traitement de cette maladie a été associé à une poly chimiothérapie mais aussi à un traitement local intensif combinant une chirurgie et une radiothérapie.

Lire aussi Une fille de 13 ans se suicide après avoir été violée par six hommes

Contenus sponsorisés