Avant de mettre fin à ses jours, cette maman envoie un message à son mari « Tu as gagné »

Dans le couple, il arrive parfois que l’amour et le désir s’éteignent pour laisser place à l’amertume, les conflits et l’indifférence. Sans parvenir à quitter leur conjoint pour différentes raisons, certaines femmes subissent l’enfer conjugal, souvent piégées dans leur couple. L’histoire de cette femme en témoigne.

Amanda Jayne Sedgwick, âgée de 49 ans, a été retrouvée morte à son domicile comme le rapporte le journal britannique Daily Mail. Après enquête, il s’est avéré que la mère de deux enfants s’est suicidée après avoir envoyé des textos à son mari.

« Tu as gagné »

La mère de famille de 49 ans a mis fin à ses jours, après avoir échangé plusieurs messages avec son mari. Selon l’enquête de la police, le couple s’était envoyé plusieurs SMS depuis des pièces séparées, au sujet de leur mariage qui vraisemblablement ne fonctionnait plus. Dans le rapport de la police, il est écrit qu’à 19h59, Amanda avait envoyé un message à son conjoint lui disant « Tu as gagné ». 10 minutes plus tard, ce dernier lui répond : « Je mourrai très heureux maintenant, donc tu as gagné ». A 20h12, Amanda a répondu à son mari : « Trop tard, je l’ai pris en premier », en ajoutant « J’adore que ce soient tes derniers mots pour moi ». Quelque temps après, son conjoint lui répond : « peu importe » avant de continuer : « Chéri-les ».

Le couple s’est envoyé des sms depuis des pièces séparées. Source : Daily Mail

Suite à cela, le dernier message d’Amanda a été le suivant : « Je ne pensais pas que cela arriverait. Je n’aurais jamais pensé qu’un homme puisse me détruire ainsi », avant d’ajouter « Bien joué, tu es tellement meilleur que moi ».

Son mari l’a découverte inerte sur son lit. Source : DailyMail

Deux heures plus tard, elle a été découverte sans vie, inerte sur son lit par son mari. La cause du décès était une toxicité médicamenteuse due à un surdosage de médicaments. Après avoir été soupçonné d’avoir tué sa femme, le mari a finalement été relâché sans qu’aucune charge ne soit portée sur lui.

Le couple traversait une période difficile animée par les conflits et les disputes. Et Amanda se plaignait souvent de son mari qui buvait beaucoup.

Finalement le verdict de suicide a été prononcé durant l’audience. Le juge a déclaré que la relation du couple était visiblement difficile et que d’après les échanges de textos, Amanda avait commis l’acte délibéré de se suicider.

Malheureuses dans leur couple, certaines femmes ne quittent pas leur mari

Elles n’osent pas quitter leur conjoint même si elles souffrent et ce n’est pas un phénomène nouveau, selon Jean-Claude Kaufman, sociologue du couple et auteur de l’ouvrage « Piégée dans son couple ». Les raisons à cela peuvent être diverses et peuvent se référer à des questions matérielles ou autres comme le manque de confiance en soi ou encore la peur de l’avenir. Parfois il s’agit tout simplement de l’amour, explique le sociologue. La souffrance est d’autant immense lorsque la femme éprouve l’envie de partir mais n’y parvient pas. Et pour cause, elle demeure divisée ne sachant qui elle est, ni ce qu’elle veut être, ni même où elle en est. Par ailleurs, même si la femme semble plus impactée par la souffrance lorsque le couple ne marche plus, il n’en demeure pas moins que l’homme peut également la ressentir même si elle ne s’exprime pas chez ce dernier de la même manière et la cache en silence, précise le spécialiste.

Lire aussi L’histoire vraie d’une femme enfermée dans une boîte pendant sept ans

Contenus sponsorisés