Avant de commencer la chimio, une maman permet à son enfant de lui faire la meilleure coupe de tous les temps

Le cancer est l’une des maladies les plus difficiles à gérer. Le traitement peut avoir des conséquences plus ou moins lourdes, surtout lorsque celui-ci est lent. Dans le cadre du traitement, la chimio peut être obligatoire et efficace. Toutefois celle-ci peut avoir des effets secondaires notoires. Face à la perte de ses cheveux suite à un traitement de chimiothérapie, cette maman atteinte d’un cancer ovarien décide de faire face à celui-ci avec humour en laissant son enfant jouer au coiffeur et lui couper les cheveux. Voici le récit de cette histoire relayée par nos confrères du journal britannique le Dailymail.

Avant de commencer la chimio

Emilie Orton est une jeune maman de 32 ans qui habite dans l’Utah aux États-Unis. Elle a été diagnostiquée d’un cancer ovarien, elle documente l’évolution de sa maladie dans le réseau social Instagram.

Une jeune maman face à la chimio

Chaque matin Norah, la fille de 4 ans d’Emilie qu’elle surnomme Shugs, décide et demande à sa maman une coupe de cheveux spécifique avant d’aller à l’école, elle donne à chaque coupe un nom : « La fontaine », « le semi-tressé » ou « la tresse pain perdu ». Norah est une petite fille avec énormément d’imagination, et comme beaucoup à son âge, elle est très intéressée par ses cheveux mais aussi par la chevelure de sa maman.

Beaucoup de personnes attribuent une grande importance à leurs cheveux, c’est aussi le cas d’Emilie. Néanmoins à cause de son cancer ovarien et après environ 52 heures de traitement de chimiothérapie, les effets secondaires commencent à se faire ressentir sur le corps d’Emilie : La jeune maman commence à perdre ses cheveux, un véritable cauchemar pour toute femme selon celle-ci. Elle aurait même avoué que l’idée de totalement perdre sa touffe crânienne l’aurait fait pleurer.

Avant de commencer la chimio

L’humour face à une situation de désespoir

La maman décide de ne pas se laisser abattre et de voir la situation dans laquelle elle se trouve comme une opportunité : Celle de faire plaisir à sa petite Norah. C’est dans une vidéo partagée par la maman sur le réseau social Instagram que celle-ci explique sa démarche : « Après avoir commencé à perdre mes cheveux à cause de la chimio, j’ai dit à Shug qu’elle pouvait couper mes cheveux comme elle voulait. Ça l’a rendu très heureuse, elle a fait un très bon boulot pour une fille de 4 ans. Ma coiffeuse la plus favorite et la plus effrayante que je n’ai jamais eu ».

Avant de commencer la chimio

Après avoir publié cette vidéo, le soutien des internautes a été sans équivoque. Selon le Dailymail, une personne aurait commenté : « Cette vidéo m’a fait rire et pleurer », une autre : « Vous êtes une maman INCROYABLE ! Que Dieu bénisse chacune de vos larmes, et que chaque poil de votre tête repousse ».

Avant de commencer la chimio

Le cancer ovarien, une maladie silencieuse

Le cancer ovarien indique une tumeur située au niveau de l’ovaire. C’est un des cancers les plus compliqués à dépister car ses symptômes sont généralement dormants dans les premières phases de la maladie, ceux-ci ne se manifestent qu’à un stade avancé de la tumeur. Il est à rappeler que le dépistage précoce d’un cancer est capital au vue d’une guérison. Généralement les symptômes ressentis lors d’un cancer ovarien sont :

– Troubles digestifs, ballonnements, nausées

– Perturbation du cycle menstruel, saignement et pertes vaginales anormales, tension au niveau des seins

– Pertes urinaires, douleurs pelviennes

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, qu’ils persistent et que vous n’arrivez pas à en expliquer l’origine, il est recommandé de consulter un médecin qui lui seul pourra dépister l’origine de vos maux.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close