Attention : Vous n’avez jamais pensé que cette boisson est en train de détruire votre glande thyroïde et beaucoup plus…

Attention : Vous n’avez jamais pensé que cette boisson est en train de détruire votre glande thyroïde et beaucoup plus… Pinterest
Tue, 07/11/2017 - 13:20

De nombreuses personnes font face à des allergies et des intolérances alimentaires. Elles se tournent donc vers des substituts, mis en avant par des enseignes pour leurs bienfaits sur la santé. C’est le cas de cette boisson plébiscitée par les végétariens : le lait de soja.

Consommé traditionnellement en Asie, le lait de soja (ou soya) est une boisson produite à base de graines de soja et d’eau. Utilisée comme alternative au lait de vache, on lui confère une richesse en protéines, en calcium, en fer ainsi que des vertus anti-cholestérol, antioxydantes, anti-cancéreuses et amincissantes. Mais est-ce vraiment le cas et quels sont les dangers sur la santé de la consommation du lait de soja ? 

Les dangers de la consommation du lait de soja  

Le lait de soja industriel contient énormément d’organismes génétiquement modifiés (OGM) et présente naturellement des altérations génétiques, d’où la difficulté de trouver du lait de soja entièrement biologique. Cette boisson provoquerait des :

Troubles du système immunitaire

La consommation de lait de soja durant la grossesse ou l’allaitement affecterait le développement hormonal et immunitaire des nouveau-nés à cause de la teneur en isoflavones, c’est-à-dire des substances antioxydantes suspectées d’avoir une action ostrogénique, retrouvées dans cette boisson. En plus de perturber la lactation chez la mère, le lait de soja engendre des maladies auto-immunes chez les enfants. 

Calculs rénaux 

Le lait de soja contient une substance qui ne peut être traitée par l’organisme : les oxalates. Par conséquent, l’organisme expulse les oxalates à travers l’urine. Toutefois, une récente étude démontre que ces substances, associée au calcium dans les reins, se transforme à long terme en calculs rénaux. 

Troubles du système nerveux 

Une étude menée par le Hawaiian Epidemiology Center affirme que le soja endommage le système nerveux. Pendant bon nombre d’années, des personnes ont été testées afin de faire le constat suivant : plus la consommation de lait de soja est élevée, plus le déficit en motricité est important. 

Risques de cancer 

Bien que la plupart des marques vendant du lait de soja affirment qu’il est anti-cancéreux, ce lait contient des substances cancérigènes, dont la lisinealine. Par ailleurs, les solvants contenus dans ce lait laissent des résidus cancérigènes tels que l’hexane. À noter également que les phyto-œstrogènes, présents en grande quantité dans le soja, augmentent le risque de cancer du sein.  

Fibromes utérins 

La revue scientifique Environmental Health Perspectives a réalisé une étude auprès de 50 000 femmes pendant 4 ans pour découvrir le lien entre la consommation de lait de soja et l’apparition de fibromes utérins. Les chercheurs ont découvert que les femmes qui consomment du lait de soja étaient 25% plus susceptibles de souffrir de fibromes utérins à l’âge de 35 ans. 

Troubles endocriniens 

Dans le lait de soja, une des substances cause des altérations dans l’organisme, notamment au niveau du pancréas et de la thyroïde, c’est le genistein. Diverses études ont montré que les personnes consommant excessivement du soja sont amenées à souffrir d’hypothyroïdie, de troubles endocriniens et de troubles immunitaires. 

Problèmes de fertilité 

  Il est déconseillé aux hommes de boire du lait de soja car cela affecte leur fertilité. En effet, la présence élevée de phyto-œstrogènes, c’est-à-dire des hormones similaires à celle des œstrogènes soit les hormones sexuelles sécrétées principalement par les femmes, nuit à la qualité du sperme et retarde le développement hormonal des garçons. Dans le cas des filles, leur développement hormonal est accéléré. 

A lire aussi