Astrologie : 5 signes du zodiaque les plus superficiels qui sont capables de tout faire pour plaire

Connaissez-vous l’histoire de Narcisse ? Dans la mythologie grecque, ce chasseur obnubilé par son image avait pour habitude de s’admirer dans le reflet d’un fleuve. Ce bel éphèbe tombe amoureux de ces traits fins et délicats, si bien qu’il finit par se noyer dans le point d’eau où est née sa passion. Selon l’astrologie, cinq signes du zodiaque seraient susceptibles de se reconnaître dans cette parabole. Et pour cause, ils sont aussi narcissiques et vaniteux que ce personnage mythologique. Ils sont tellement obnubilés par leur personne qu’ils sont une véritable plaie pour leur entourage. On vous en dit plus dans notre point astro.

Nous avons tous dans notre entourage une personne qui n’a de cesse de se reluquer dans le miroir à la quête de la moindre imperfection. Souvent, elle dépense le plus clair de son temps à se recoiffer et à lancer des œillades pour tester son pouvoir de séduction. A l’ère du selfie, elle ne peut se passer de son smartphone faisant fi du monde alentour pourvu que la photo « parfaite » soit enfin publiée sur les réseaux sociaux. D’après les configurations célestes, 5 signes sont susceptibles de correspondre à cette description.

signes du zodiaque les plus superficiels

Balance (23 septembre-22 octobre)

Obnubilés par l’apparence physique, les natifs de ce signe font de la beauté une valeur suprême. La journée type d’un Balance ? Une heure d’examen devant le miroir suivi de centaines de coquetteries que ces mondains du zodiaque maîtrisent à la perfection. Les réseaux sociaux n’ont aucun secret pour eux. Le smartphone est d’ailleurs fixé à leur main, et leurs yeux sont toujours rivés à l’écran à la quête du moindre message. Si les Balance sont obsédés par leur apparence, c’est pour combler leur manque manifeste de confiance en eux. Détrompez-vous, ces narcissiques compensent leurs incertitudes dans leur recherche constante d’approbation.

signes du zodiaque les plus superficiels

Gémeaux (21 mai-21 juin)

Dans la course à la superficialité, les Gémeaux détiennent une palme honorable. Véritables acheteurs compulsifs, aucun objet à la mode n’échappe aux placards de ces fashion victimes invétérées. Leur propension aux achats inutiles est un exutoire à leur angoisse de ne pas être à la hauteur. Leur phobie de vieillir les rend enclin à une véritable dysmorphophobie. A l’affût de la moindre ride, ils peuvent dépenser des sommes faramineuses en produits de beauté. S’il n’est pas rare de voir les natifs de ce signe lorgner leur miroir, c’est essentiellement parce qu’ils ne sont jamais satisfaits de leur physique.

signes du zodiaque les plus superficiels

Taureau (21 avril-20 mai)

Les natifs de ce signe sont capables de travailler d’arrache-pied pour se procurer des objets luxueux. Terre-à-terre et légèrement matérialistes, ils se complaisent dans l’acquisition d’objets inutiles mais terriblement réconfortants. Et pour cause, les Taureau ne peuvent s’accommoder de vivre d’amour et d’eau fraîche. Ces terriens sont de ceux qui aiment profiter des délices de la vie dans le calme et la volupté. Pour eux, rien de plus essentiel que le superflu. Il n’est pas rare de les voir collectionner des objets qu’ils mettront habilement en valeur pour le plaisir des yeux. Ostensiblement attachés aux choses matérielles, ils prendront grand soin de s’entourer de personnes bien nées.

signes du zodiaque les plus superficiels

Vierge (24 août-22 septembre)

Si les natifs de ce signe sont superficiels, c’est essentiellement parce qu’ils se laissent souvent aller à des jugements hâtifs. Se fiant souvent aux premières impressions, ils cataloguent vite les personnes qu’ils rencontrent sans pour autant leur laisser la chance de se dévoiler. Ces psychorigides du zodiaque sont souvent aussi exigeants avec les autres qu’ils le sont avec eux-mêmes. Ce manque de souplesse pourra impacter durablement leur bonheur.

Lion (23 juillet-23 août)

giphy

Solaires et charismatiques, ces félins du zodiaque aiment être sous le feu des projecteurs. Vous les entendrez souvent commencer leurs phrases par « Moi, je.. » et interrompre leurs semblables pour raconter une anecdote qu’ils jugent plus intéressante. Leur côté égocentrique les poussera à prendre la mouche s’ils sentent que l’on marche sur leurs plates bandes. Les natifs du signe de Feu comptent bien créer une cour à leur merci qui voudra bien se plier à toutes leurs volontés. Mégalomanes, leur désir immodéré de puissance les pousse aux pires compromissions. 

Lire aussi Voici les côtés négatifs et positifs de chaque signe du zodiaque, d’après les astrologues

Contenus sponsorisés