Voici les 4 signes du zodiaque les plus solitaires

L’anxiété sociale peut être un véritable obstacle dans la vie quotidienne. La peur de parler en public est parfois citée avant la peur de mourir. Pris de panique à l’idée de s’exprimer devant un groupe, certains peuvent souffrir de violentes crises de panique et se réfugient dans l’évitement de ces situations, s’enlisant de plus en plus dans une spirale d’anxiété. Selon l’astrologie, cinq signes du zodiaque sont les plus susceptibles d’avoir d’importantes appréhensions avant une interaction sociable, ce sont des solitaires nés. Par misanthropie ou timidité maladive, ils peuvent se replier sur eux-mêmes.

La phobie sociale est un véritable cauchemar pour ceux qui en souffrent. Cette anxiété maladive pousse les individus à se murer dans un silence et à éviter toutes les situations sociales. Souvent, cette angoisse peut être liée à un traumatisme et traduit également une faible estime de soi. D’après les configurations célestes, cinq signes sont susceptibles de se réfugier dans leur solitude et appréhender les interactions sociales.

Vierge (24 août-22 septembre)

Les natifs de ce signe craignent de s’exposer à la foule et aux situations où ils sont tenus de s’exprimer. Et pour cause, ils sont introvertis, solitaires et ne se sentent à l’aise qu’en compagnie d’un bon livre et de leur solitude. Leur obsession de la perfection les pousse souvent à penser qu’ils ne sont pas à la hauteur et que leurs réflexions sont toujours ridicules. Ils craindront plus une ambiance intimiste qu’une prise de parole en groupe. Leur manque de confiance en eux les pousse à se murer dans un silence déconcertant. Ils auront tendance à avoir des tics pour camoufler leur gêne à s’exprimer.

Scorpion (23 octobre-22 novembre)

Si les natifs de ce signe peinent à s’épanouir en société, c’est essentiellement parce qu’ils sont très cérébraux. Ces solitaires ont tendance à se réfugier dans leurs pensées et à être peu réceptifs à ce qui se passe à l’extérieur. Leur introspection constante les poussera à se fier uniquement à leur intuition. Ils paraîtront antisociaux car ils seront toujours sur leurs gardes. Leurs amis ont mis du temps à les apprivoiser car les natifs de ce signe sont de nature méfiante. Leurs affinités sélectives font d’eux des ours mal léchés qui ne s’accommodent que très peu des convenances imposées par la société. Ils ne rechigneront pas à couper court à leurs amitiés à la moindre déconvenue.

Capricorne (22 décembre-20 janvier)

Les ambitieux du zodiaque n’ont que très peu d’attaches sociales et défendent becs et ongles leur liberté. Ils sont tellement obnubilés par leurs projets qu’ils en oublient parfois leur épanouissement personnel. Acharnés du travail, ils seront quelque peu psychorigides et ne verront pas l’intérêt de parler de la pluie et du beau temps. Cette froideur incommodera leur entourage qui l’interprétera comme un manque de considération manifeste. Ils n’en auront cure et continueront leur bonhomme de chemin sans se soucier du qu’en-dira-t’on. Indépendants affectivement et solitaires ils s’accommodent très bien d’une vie de solitude.

,Poissons (19 février-20 mars)

Ces farfelus du zodiaque portent toujours le masque du joyeux luron en société. Pourtant, rien ne leur fait plus horreur que le « jeu social » et ils ne déploient leurs efforts que par pure nécessité. Ils attendront avec hâte le moment où ils pourront arrêter de simuler et se réfugier enfin dans le silence. Ces moments de contemplation aideront ses solitaires à cultiver leur monde intérieur riche et complexe. Leur amitié est très sélective même s’ils ont l’air de mondains épris de fête et de facéties.

Lire aussi 6 qualités des personnes solitaires

Contenus sponsorisés