Cancer: une maladie silencieuse

Le cancer est l’une des maladies mortelles les plus répandues. Silencieux et parfois difficile à dépister, il récolte de nombreuses vies.

Qu’est-ce que le cancer ?

Le cancer est une multiplication incontrôlée et anarchique de cellules mutantes d’un organe. Devenues cancéreuses, elles peuvent se détacher de leur tissu d’origine et se déplacer pour fonder d’autres tumeurs dans les organes les plus proches.

Cette maladie qui devient mortelle si elle n’est pas traitée à temps, peut être due à plusieurs facteurs internes et externes. Les premiers incluent les facteurs héréditaires, les troubles hormonaux, les dérèglements du système immunitaire, etc. Quant aux seconds, ils sont liés aux facteurs environnementaux, au mode de vie, aux mauvaises habitudes telles que le l’alcoolisme ou le tabagisme, etc.

D’ailleurs, selon une étude menée par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer), le tabac est le premier facteur de risque de cancer du poumon. Le taux de risque de développer ce type de cancer est 10 à 15 fois plus élevé chez les fumeurs, et 1 à 2 fois chez les fumeurs passifs (les non-fumeurs exposés à la fumée).
Quand le diagnostic a lieu, les médecins ont recours au traitement adapté au type de cancer, afin d’éradiquer la tumeur et freiner son développement. Le patient pourrait donc subir une chirurgie, une chimiothérapie, une radiothérapie, une immunothérapie ou une hormonothérapie.

Comment prévenir le cancer ?

Pour préserver votre santé et réduire considérablement vos risques de développer un cancer, il est important d’adopter un mode de vie sain qui limite votre exposition aux facteurs de risque. Ainsi, il est recommandé de suivre les conseils suivants :

  • Un régime alimentaire riche en légumes et fruits et faible en viandes rouges et sans aliments transformés.
  • Une activité physique régulière qui vous aide à contrôler votre poids et à éviter l’obésité, laquelle augmente votre risque de cancer ainsi que d’autres maladies (cardiovasculaires, par exemple).
  • Arrêter ou du moins limiter votre consommation d’alcool et de tabac qui sont respectivement responsables du cancer des voies aérodigestives et du cancer des poumons.
  • Éviter de s’exposer aux substances chimiques, tant à usage domestique que professionnel, qui augmentent considérablement le risque de développement des cellules cancéreuses dans le corps.

Lire aussi À quoi ressemble un grain de beauté cancéreux ?

Contenus sponsorisés