Après une césarienne, les intestins de cette maman sortent de son ventre

La grossesse n’est jamais une sinécure. De nombreuses complications peuvent compliquer l’accouchement faisant ainsi de ce moment inoubliable un chemin périlleux vers la naissance d’un enfant. Et pour cause, il n’est pas rare d’entendre que des mères se sont éteintes en voulant donner la vie. Pour cette maman, ce jour spécial a été un véritable cauchemar. Après avoir subi une césarienne, la femme a été témoin d’un tableau impressionnant. Cette intervention lui a valu de voir ses intestins sortir de son ventre. Ce récit d’un accouchement pas comme les autres nous est relayé par nos confrères du site américain New York Post.

Accoucher est souvent un moment inestimable où les femmes s’apprêtent à vivre un évènement tant attendu. Seulement, donner naissance peut parfois être ponctué d’obstacles tels que les complications liées à la grossesse. Cette maman en fera malheureusement les frais puisque sa césarienne lui vaudra de voir ses intestins sortir de son ventre.  Cette scène ahurissante lève le voile sur les dangers de cette cicatrice.

Une scène impressionnante

Mel Brenmer, une mère de 38 ans, s’est penchée pour ramasser le shampoing sous la douche quand elle a vu ses intestins se répandre sur le sol. Son partenaire Aidan Johnson l’a alors conduit sur le canapé et recouvert d’une serviette pendant qu’il appelait les ambulanciers. Impressionnés par cette scène, ces derniers ont alors pris la femme en photo avant de la transporter par avion à l’hôpital.

Une sensibilisation nécessaire

Suite à son hospitalisation, la femme a partagé la photo de la rupture de sa cicatrice de césarienne. Pour elle, cette publication était nécessaire pour expliquer aux futures mères que cette intervention est loin d’être anodine et de défaire les idées préconçues quant à cet acte chirurgical. Elle y livre aussi des conseils pour aider à se détendre après cette chirurgie majeure.

« Ce n’est pas une solution de facilité »

Dans sa vidéo, Mel Brenmer relate cette épisode avec émotion. « Les gens pensent que la césarienne est une solution de facilité mais ce n’est pas le cas.  Il s’agit d’une intervention chirurgicale majeure » explique-t-elle. C’est à l’hôpital du docteur Gray à Elgrin (Ecosse) qu’elle a dû subir une césarienne d’urgence. Son pansement a été inspecté et elle a été jugée apte à se rendre à la maison. Seulement, son partenaire a remarqué que « deux taches blanches » au milieu de la plaie étaient présentes mais il n’a pas imaginé que celles-ci pouvaient constituer un danger.

Une cicatrice mal fermée

Après l’intervention des secours, la mère a été conduite à l’hôpital. Après l’inspection des médecins, ces derniers ont découvert que l’extrémité du fil était trop courte et qu’ils ne l’avaient pas suffisamment noué. Heureusement, la situation a été résolue et Mel a pu revenir à son domicile avec son compagnon. « Mon partenaire était calme et m’a aidé à traverser se moment » se console la mère. Le porte-parole de l’hôpital a refusé de commenter l’évènement.

Césarienne : ce qu’il faut savoir

Contrairement aux idées préconçues cultivées autour du sujet, la césarienne n’est pas un acte chirurgical anodin. Cette cicatrice nécessite souvent beaucoup de soins et un long temps d’adaptation.  Certains gestes sont proscrits pendant cette période tels que le port de poids lourds ou la pratique d’activités éprouvantes. Pendant ce temps, la mère devra apprendre à se ménager et à se remettre en forme au même titre que celles qui ont accouché par voie basse.

Lire aussi Des parents abandonnent leur nouveau-né à l’hôpital parce qu’ils n’ont pas pu payer la césarienne

Contenus sponsorisés