x

Après une césarienne, cette maman meurt après avoir donné la vie à deux jumeaux

L’accouchement est une opération qui est particulièrement délicate et qui peut comporter bon nombre de risques. Et si les professionnels de la santé sont là pour faire en sorte que les choses se déroulent du mieux que possible, il arrive toutefois que la situation échappe à leur contrôle et que la vie de la mère ou du bébé soit en danger sans que personne ne puisse rien faire pour éviter le drame. Une histoire d’accouchement tragique relayée par nos confrères du The Epoch Times.

De la mortalité maternelle dans l’hexagone

Le fait que la France soit le pays européen comptant le nombre de naissances le plus élevé chaque année, à savoir 800 000 naissances par an, cache une réalité bien plus triste et décevante. Le problème étant que, sur le territoire français, 70 femmes perdent la vie suite à un accouchement, autrement dit, pour chaque 100 000 naissance, le taux de mortalité demeure de 9 ,6%. L’Inserm atteste, toutefois, que la mortalité maternelle par hémorragies est en constante baisse en France.

Une jeune maman a cependant trouvé la mort en mettant au monde deux jumeaux

 Un accouchement qui était censé se dérouler à la perfection

Tout commence dans l’Etat américain du Colorado, lorsque Sara Sewald, une jeune femme enceinte de 26 ans, apprend suite à un examen médical routinier qu’elle aurait besoin d’une intervention chirurgicale le lendemain, plus précisément d’une césarienne.

Les jumeaux tant attendus sont finalement venus au monde, sauf que les médecins ont informé Dustin le mari, que sa femme devait subir une seconde opération afin de cesser un saignement qui s’était déclenché. Malheureusement, les choses n’ont pas du tout été aussi simples puisque, la jeune maman n’a jamais pu quitter le bloc opératoire. Une tragédie qui a provoqué un choc à tous les membres de la famille, ils venaient d’avoir deux bébés qui allaient devoir grandir sans la maman qui les a mis au monde.

une césarienne

Dans une interview accordée à « KKTV », Dustin a déclaré ce qui suit : « Tout ce qu’on nous avait dit c’était qu’elle avait un petit saignement et qu’ils allaient pouvoir arranger cela sans souci. Nous étions donc rassurés et je n’étais pas particulièrement nerveux parce que la situation était censée être maîtrisée. »

De la joie mêlée à du chagrin

Le père se remémore la joie au moment où lui et sa chérie défunte venaient d’apprendre qu’ils attendaient des jumeaux. Il poursuit en disant qu’il avait été là à ses côtés bien avant l’accouchement, qu’il l’a câlinée et a tout fait pour rester auprès d’elle avant la terrible tragédie. Il ne s’attendait pas du tout à la tournure affligeante que les événements allaient prendre.

une césarienne

Justin, le frère de la défunte mère, explique qu’après la césarienne, les médecins ont eu affaire à une prééclampsie dont elle avait souffert et n’ont rien pu faire pour la sauver. La prééclampsie se traduit par une hypertension artérielle combinée à une présence de protéine en excès dans les urines. Elle peut induire une mortalité maternelle ou fœtale.

une césarienne

En dépit de l’atrocité de la situation, le tableau n’a pas été totalement sombre puisque des proches ont mis en place une page GoFundMe permettant d’apporter un soutien financier à la famille.

Une histoire qui illustre un étrange mélange de joie et de larmes, sachant que malgré tout ce qu’on peut dire, il est difficile de se mettre à la place des proches de Sara, surtout de son conjoint qui a besoin de force et de courage pour éduquer seul ses deux enfants.

Contenus sponsorisés
Loading...