Après qu’une crème solaire ait brûlé le visage de sa fille, une maman met en garde les autres parents

Après qu’une crème solaire ait brûlé le visage de sa fille, une maman met en garde les autres parents


crème solaire bébé

Dans le monde d'aujourd'hui, les dangers sont nombreux et tout particulièrement pour les enfants. La plupart des parents font très attention à tout faire correctement. Malheureusement, même quand ils font de leur mieux, de mauvaises choses peuvent arriver. C’est le cas d’une maman qui, pensant qu’elle protégeait sa fille des rayons UV en utilisant un spray solaire, a dû la conduire aux urgences. Elle décide de partager son expérience avec CBC News pour prévenir les parents contre les dangers de ce spray.

En visite chez sa sœur en Terre-Neuve au Canada, Rebecca Cannon décide d’emmener sa fille Kyla âgé de 14 mois en promenade pour profiter du beau temps. La maman toujours consciencieuse, pense rapidement à protéger son enfant du soleil. Ne trouvant pas la crème solaire habituelle de sa fille, elle utilise un spray Banana Boat FPS 50 + sans alcool et sans danger pour les enfants de plus de 6 mois.

Après qu’une crème solaire ait brûlé le visage de sa fille

Quelques heures plus tard, la maman remarque une éruption cutanée sur le petit visage de Kyla. Le lendemain matin, elle l’emmène à l’hôpital où le médecin constate que la petite souffrait de brûlures chimiques.

« Elle était toute rouge et des cloques couvraient son visage », a déclaré Rebecca.

Après qu’une crème solaire ait brûlé le visage de sa fille

La petite Kyla se rétablit petit à petit, et sa maman espère que d’autres parents seront plus prudents et n’aurontpas à subir une telle expérience.

Depuis le malheureux incident, Santé Canada, un ministère du gouvernement canadien a regroupé 27 écrans solaires pour une étude de taille visant à en évaluer les dangers.  Selon leurs tests, Banana Boat FPS 50+ ne contiendrait aucun composant susceptible de provoquer des réactions cutanées. Pourtant, le dermatologue Ari Dermirjian n’exclut pas la possibilité d’une réaction allergique. L’agence poursuit son évaluation pour essayer d’identifier d’autres facteurs susceptibles de provoquer des brûlures au niveau de la peau.

Une alternative aux crèmes solaires chimiques

Il existe deux types principaux d’écrans solaires : à filtre chimique et à filtre minéral. La protection solaire chimique utilise des produits chimiques pour bloquer les rayons UVA et UVB, tandis que la protection solaire minérale (recommandée par les experts) utilise des barrières physiques sous forme de minérauxtels que l’oxyde de zinc ou le dioxyde de titane.

Un rapport de 2017publié par le ministère australien de la santé a passé en revue toutes les principales études sur l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane. Les chercheurs ont déclaré que « à ce jour, les preuves suggèrent que les nanoparticules de dioxyde de titane et d’oxyde de zinc n’atteignent pas les cellules de la peau viables, mais contrairement aux crèmes solaires à filtre chimique, restent sur la surface de la peau et dans sa couche externe (couche cornée de l’épiderme)». Le Pr Jean-Luc Schmutz, président de la Société Française de Photodermatologie, ajoute que les bienfaits de l’utilisation des écrans solaires minéraux l’emportent largement sur les éventuels risques qui y sont associés. Ainsi, l’option la plus sûre pour protéger les bébés et les enfants reste de les couvrir en cas de soleil et de privilégier les crèmes bio à base de filtres minéraux.

Quelques conseils pour protéger la peau de votre bébé

Votre enfant a une peau délicate, plus fine que la vôtre et particulièrement vulnérable au soleil. C’est pour cette raison qu’il faut la protéger :

·            Évitez d’exposer votre bébé au soleil, en particulier entre 11h00 et 16h00.

·            Privilégiez les endroits à l’ombre pour promener vos petits.

·            Ne laissez jamais votre bébé nu ou en maillot de bain sous le soleil. Mettez-lui des vêtements amples, un chapeau à bords larges et des lunettes  de soleil appropriées.

·            Appliquez une couche épaisse d’un écran solaire indice 50 ou 50+ sur le corps et le visage de votre enfant 30 minutes avant l’exposition au soleil. Concentrez-vous sur les zones sensibles qui reçoivent une exposition supplémentaire (front, pommettes, nez, lèvres, oreilles…).

·            Protégez votre enfant même à l’ombre ou par temps nuageux : plus de 80% des rayons UV traversent les nuages et un parasol ne fournit pas une protection adéquate.

·            Évitez la protection solaire potentiellement allergène ; utilisez plutôt un écran solaire minéral : la formule devrait être hypoallergénique, sans alcool ni parabène et testée dermatologiquement. Elle doit aussi être adaptée au type de peau de votre enfant : si votre bébé a une peau très claire ou sensible, choisissez un produit spécialement conçu pour les peaux intolérantes.

·            Réappliquez généreusement le produit de protection solaire toutes les 2 heures et après chaque baignade ou transpiration excessive.

·            Assurez-vous que votre enfant est bien hydraté tout au long de la journée.

·            Prenez bien soin de vos produits de protection solaire : veillez à bien fermer l’emballage, ne laissez pas les produits en plein soleil et ne réutilisez jamais un produit de plus de 12 mois.


Loading...