Après que les médecins lui ait dit qu’elle est « trop jeune pour être déprimée », une adolescente de 19 ans se bat pour rester en vie après une overdose

La dépression est une maladie souvent mal comprise, qui s’accompagne par un sentiment de tristesse et d’angoisse chez de nombreuses personnes, dont les adolescents. En effet, la dépression n’est pas chose rare chez ces derniers qui peuvent s’avérer particulièrement fragiles. Cette adolescente de 19 ans en a souffert, et malgré ses efforts pour chercher de l’aide pour se soigner, son mal-être n’a su être compris. Aujourd’hui, elle est dans le coma suite à une tentative de suicide après une overdose. Voici les détails de cette histoire sordide relayée par nos confrères du Dailymail.

Cariad Jarrett est une adolescente de 19 ans originaire de Cwmcarn au Pays de Galles. D’après sa sœur et depuis l’an dernier, la santé mentale de l’adolescente, d’habitude joviale et pleine d’énergie, s’est vue progressivement détériorée.

Cariad Jarrett

Un cri à l’aide et pas de réponse

Selon Shannon, la sœur de Cariad, celle-ci aurait à plusieurs reprises essayé de chercher de l’aide afin de soigner son mal, Shannon déclare : « J’ai perdu le compte du nombre de fois où ma sœur est allée consulter chez un médecin pour de l’aide ». Sans support et en raison de son trop jeune âge, Cariad n’aurait pas été prise au sérieux et a plongé dans le désespoir. La seule option qui lui aurait été présentée par les médecins consistait à suivre des sessions de thérapie en groupe, des sessions pour lesquelles Cariad n’était pas prête. Toujours selon sa soeur, elle se sentait beaucoup trop mal pour pouvoir discuter de son état mental devant un groupe d’étrangers.

C’est donc impuissante face à sa condition que Cariad a voulu en finir et ce, à travers une overdose de médicaments prescrits à son père de 45 ans, Dean.

C’est l’amie de l’adolescente qui retrouve le corps inanimé et « bleu » de Cariad. Elle a été admise immédiatement à l’hôpital où elle est restée dans le coma. Après 8 jours, son état a empiré, et Cariad a été transférée au Royal Brompton Hospital à Londres.

cariad a lhospital

La famille pointe du doigt les médecins

Cariad était une « aide-soignante, et elle avait un impact positif sur la vie des autres, c’est bouleversant de voir la sienne gâchée » déclare Shannon. Elle continue en expliquant la rage qu’elle ressent face à des médecins qui selon elle sont en faute. En effet le père des deux filles Dean est atteint de troubles bipolaires, ces derniers pouvant être héréditaires. Ainsi selon Shannon, sa sœur aurait demandé de l’aide à des médecins qui étaient au courant de la maladie de son père, mais ne sont tout de même pas intervenus pour l’aider.
Quant aux présumés responsables, ils n’ont pas voulu commenter la situation de la jeune fille, ainsi d’après la porte-parole de l’Aneurin Bevan University Health Board : « Nous sommes désolés que la famille de mademoiselle Jarrett n’ait pas été satisfaite  du soutien qui lui a été offert ». Ils invitent la famille à les contacter directement afin de discuter de leurs services et de pouvoir offrir leur aide à la famille.

Royal Gwent Hospital

Le suicide en France, ses facteurs

Avec près de 9000 décès par suicide par an, la France fait tristement partie des pays avec le taux de suicide le plus élevé en Europe. Celui-ci est donc considéré comme un problème majeur de la santé publique.

Un autre chiffre qui fait froid dans le dos, près de 5 % des adultes français auraient déclaré avoir pensé à mettre fin à leurs jours au cours de l’année 2019. On compte plusieurs facteurs associés aux pensées suicidaires : dépression, difficultés financières, célibat, divorce, mort d’un conjoint ou encore même une inactivité professionnelle.

Cette situation est d’autant plus alarmante chez les jeunes filles adolescentes, puisque depuis 2011, il y a une augmentation des tentatives de suicide de celles-ci. Il faut savoir qu’on observe le taux de suicide le plus élevé chez les adolescentes de 15 à 19 ans.

Pour éviter le pire, il est primordial d’identifier les personnes qui auraient des idée noires. Il est absolument important de leur apporter l’aide nécessaire afin de les soigner. Si comme Cariad, un médecin refuse de prendre votre mal au sérieux, n’hésitez pas à en consulter un autre afin de recevoir des soins appropriés et à discuter de votre mal-être avec un ami, un proche ou un professionnel de la santé.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close