Après de fortes douleurs à l’anus, une femme se rend chez son médecin pour la soulager

Il existe une multitude d’accessoires et de jouets qui en guise de stimulants du plaisir, confèrent du piment et un souffle nouveau aux moments intimes. Mais parfois, par manque de prudence, une nuit torride peut vite virer à l’enfer comme en témoigne le cas d’Emily Georgia.

Emily Georgia était en plein ébat sexuel avec son partenaire quand accidentellement, un accessoire censé pimenter leur nuit a fini par se perdre dans son rectum. Le plaisir s’est transformé en malheureux incident et ce qui était censé être l’aventure d’un soir s’est soldé par une urgence des plus insolites et des plus embarrassantes pour la jeune femme de 20 ans.

emilia georgia

dailymail

La mésaventure

L’accessoire qui était un plug anal a été poussé profondément dans son anus et malgré moult essais pour récupérer l’objet, rien n’y faisait. Son amant lui a suggéré de laisser l’instrument sortir naturellement. Une proposition qui tombait à point nommé puisque l’homme en a profité pour s’esquiver, prétextant qu’il devait rentrer chez lui pour être au travail le lendemain matin.

emily georgia

dailymail

« Nous passions une soirée coquine et avons décidé d’utiliser le jouet. Je n’en avais jamais utilisé auparavant » a révélé Emily puis d’ajouter que son amant était « devenu trop excité et a donc fini par pousser même le bout de l’objet ». «C’était foutu » a poursuivi la jeune femme.

emily georgia3

dailymail

Une fois son partenaire parti, la colocataire d’Emily qui n’avait pas cru à son histoire a pris conscience de l’ampleur de la situation et a décidé de la conduire aux urgences. Une fois arrivée à l’établissement, c’est avec embarras qu’Emily a préféré écrire sa situation sur un morceau de papier pour le remettre à la réceptionniste mais cette dernière se voulait rassurante puisque d’après elle, ce genre d’incidents se produisait bien plus souvent que ce que les gens n’imaginaient.

emily georgia2

dailymail

Une opération d’une heure

Une fois l’auscultation terminée, les médecins ont informé la jeune femme qu’il y avait un risque de perforation de l’intestin en raison du côté tranchant du bijou incrusté dans l’outil sexuel.

jouet sexuel

facebook

Alors qu’elle était pétrifiée de peur à l’idée de se faire opérer pour pouvoir extirper l’objet, les médecins ont suggéré de commencer par une tentative manuelle, avant de concrètement envisager une opération qui imposera à Emily de se déplacer avec un sac de colostomie pendant au moins six mois.

jouet sexuel1

facebook

« Quand je me suis réveillée pour la première fois, je voulais me rendormir car je ne voulais pas regarder mon ventre au cas où ils devraient me couper pour y accéder » a-t-elle confié. Finalement, ils ont réussi à dégager l’objet sans passer par la case incision. L’opération a duré près d’une heure.

jouet sexuel2

dailymail

Emily appelle à la prudence

Aujourd’hui, Emily insiste sur le fait qu’il est indispensable de consulter un médecin en cas d’incident sexual, notamment si la tentative d’ôter un objet coincé s’avère ardue. Un soignant a d’ailleurs profité de sa mésaventure pour avertir qu’il ne faut pas laisser l’embarras résultant de ce type d’incident empêcher une personne d’avoir recours à une aide médicale.

emily georgia1

dailymail

« Ce n’est pas aussi embarrassant qu’il y paraît, les employés des établissements hospitaliers voient des choses comme ça tout le temps et auront vu des choses bien pires dans le rectum des gens » rassure Emily en louant le personnel de l’hôpital et leur capacité à la mettre à l’aise.

Les potentiels danger inhérents à l’utilisation des sex toys

En principe, ces objets sexuels ne présentent pas de danger d’après Sylvain Mimoun, gynécologue et sexologue. Toutefois, les personnes dont la modération n’est pas régulée et qui cherchent toujours plus de plaisir et donc à dépasser de plus en plus de limites, sont plus à même de provoquer des dégâts pour eux ou leur partenaire.

A savoir également que si les conditions requises ne sont pas au rendez-vous pour une expérience détendue, notamment une lubrification suffisante, les risques d’incidents peuvent augmenter. Ceci est encore plus avéré quand il s’agit de la pénétration d’objets dans l’anus.

Lire aussi Un homme meurt pendant des relations sexuelles à cause d’un “orgasme extrême”

Contenus sponsorisés