Après avoir vaincu le coronavirus, cette fillette de 5 ans lutte contre la maladie de Kawasaki : voici ses symptômes

Bien que les personnes les plus jeunes sont les moins exposées aux symptômes du Covid-19 et en particulier les enfants, ils ne sont pas pour autant à l’abri. Certains scénarios attisent l’inquiétude et alertent sur une maladie de plus en plus évoquée, à savoir le syndrome de Kawasaki, une pathologie inflammatoire aigue dont la cible serait en grande partie composée d’enfants âgés de moins de 5 ans. Scarlett est une fille de 5 ans qui en a souffert après être pourtant sortie victorieuse de sa lutte contre le coronavirus. Une histoire relayée par nos confrères du journal britannique Metro.

En seulement quelques semaines après s’être débarrassée des affres du coronavirus, Scarlett Nicholas fait face à une autre affection pernicieuse, la maladie de Kawasaki. Ses parents sont dévastés et les docteurs lui donnent seulement 20% de chance de survivre à cette pathologie inflammatoire potentiellement fatale des vaisseaux sanguins. La maladie en question aurait une corrélation avec le coronavirus, ce qui est d’autant plus inquiétant.

Scarlett Nicholas

Un père inquiet

Le beau-père de Scarlett, Piers Roberts, confie que sa belle-fille avait été infectée par le coronavirus avant la décision de fermeture des écoles. Avant de présenter des symptômes alarmant la menant d’urgence à l’hôpital, elle semblait pourtant être « en forme et en bonne santé » pendant six semaines.

Scarlett Nicholas 1

Du point de vue de Mr Piers, rouvrir les écoles équivaudrait à les transformer en « camps de la mort » et créer ainsi des victimes supplémentaires. Son regard sur le sujet est d’autant bien placé qu’il est professeur d’école primaire et que sa belle-fille fait l’objet de cette double souffrance.  Il conteste d’ailleurs, une décision irrationnelle de la part du gouvernement qui selon lui, utilise les enfants comme des sujets à test.

Scarlett Nicholas 2

Une maladie obscure

La tante de Mr Roberts avait partagé une image perçante de Scarlett branchée à un ventilateur.

Scarlett Nicholas 3

Elle se lamente et exprime des mots d’affection. « Voici ma petite-nièce de cinq ans. Elle était en forme et en bonne santé jusqu’à cet épisode de Covid-19 dont elle a pu se remettre il y a cinq semaines. Elle est maintenant en soins intensifs avec une maladie inflammatoire nommée Kawasaki. ».

Scarlett Nicholas 4

Partager son cas pour mieux prévenir

Faisant face à cette expérience ardue, les parents de Scarlett, son médecin et son professeur soutiennent l’idée de partager son histoire car ils sont les premiers à percevoir ce à quoi peut ressembler l’avenir des enfants dans les écoles.

Révoltés par la décision du gouvernement britannique de rouvrir les écoles le 1er juin, les parents en questions attendent davantage de cas semblables à celui de leur fille pour agir.

Scarlett Nicholas 5

Une décision de réouverture des écoles justifiée ?

Selon le secrétaire de l’Education, Gavin Williamson, la réouverture des écoles est basée sur les « meilleurs conseils scientifiques ». A cela, Mr Robert a rétorqué sur les réseaux sociaux :

« Cher Mr Gavin Williamson,

Comme prévu, je sais que vous n’avez pas jeté un œil à mes lettres, mes e-mails, etc. Je suis également conscient que vous n’avez aucune intention de considérer l’individu de quelque manière que ce soit, sous quelque forme que ce soit. Donc, en temps voulu, vous verrez les conséquences de ces décisions ».

Mr Robert continue sa lettre en blâmant ouvertement Mr Williamson d’utiliser la population comme des boucs émissaires et d’ignorer ce qui se trame réellement. Le père de Scarlett n’a pas manqué de lui reprocher de mettre en péril la vie des jeunes et de souiller le devoir des professeurs. Un acte considéré comme « une catastrophe vis-à-vis des droits de l’homme » par l’homme révolté.

Scarlett Nicholas 6

Une lettre aux propos secs mais non moins légitimes puisque le service de santé anglais avait lancé une alerte vers la fin du mois d’avril que les cas d’enfants en soins intensifs avec « un état inflammatoire aigue » était en augmentation.

Les symptômes de la maladie de Kawasaki

La pathologie est déterminée si l’enfant souffre d’une fièvre conséquente, la durée de la fièvre pouvant durer 5 jours de suite ou plus. Voici les symptômes pouvant y être associés :

– Éruption cutanée sur le tronc du corps ou dans la région de l’aine
– Les paumes de main rougeâtres et gonflées ainsi que les plantes de pied
– Des yeux rouges et irrités
– La langue, les lèvres, la gorge et la bouche peuvent être irrités, secs et présentant des rougeurs
– Les ganglions lymphatiques qui enflent au niveau du cou
– Irritabilité
– Douleurs articulaires
– Vomissements
– Douleurs au niveau de l’estomac
– Énergie en baisse

Contenus sponsorisés
Loading...
Close