Après avoir été renvoyée de l’hôpital, une maman accouche du bébé dans la baignoire

Après de longs mois d’attente, le stress généré par une grossesse culmine quelques jours avant la date prévue d’un accouchement. Si les futurs parents espèrent que tout se passe bien, il arrive des fois où l’on ne peut être prêt face à certains imprévus. Ce couple américain ne sait toujours qu’ils sont sur le point de vivre l’une des expériences les plus stressantes de leur vie lorsqu’ils sont renvoyés de l’hôpital.

Certaines contractions peuvent ne pas provoquer le début de l’accouchement. Pour autant et en les ressentant, cela n’empêche pas les futurs parents de se précipiter vers l’hôpital le plus proche. Ce fut le cas de Leo et Lee Ann Bienaime. Après un check-up des médecins, ceux-ci décident de renvoyer le couple chez eux pensant que c’est une fausse alerte. Ce qui suivra a été relayé par ABC News et vous surprendra certainement.

nouveau ne baignoire
abcnews

Lee Ann pense être sur le point d’accoucher

Leo et Lee Ann Bienaime ont respectivement 29 et 27 ans. Cette dernière est enceinte de leur premier enfant et est presque à terme de sa grossesse. Il va sans dire que le couple, quoi qu’enthousiaste, est un peu stressé face à cette expérience nouvelle. Pour cause, quel que soit votre âge, et même pour la maman la plus âgée du monde, donner naissance à son premier enfant est un événement qui bouleverse l’existence entière des deux parents. Le 23 Août 2019, Lee Ann commence à ressentir des contractions assez intenses. Pour elle, il n’y a aucun doute : Elle est le point d’accoucher.

L’hôpital la renvoie chez elle

Le couple s’est précipité le plus rapidement possible vers l’hôpital le plus proche. Lee Ann revient sur ce moment en déclarant qu’elle était « certaine qu’ils seront admis » au sein de l’hôpital. Il n’en sera pourtant rien, après quelques analyses il aura été révélé que son utérus n’était, à ce moment-là, pas assez dilaté. Malgré l’insistance de la maman qui persiste en décrivant l’intensité de ses contractions, les médecins restent fermes et après 2 heures, il aura été demandé au couple de revenir chez eux et de ne revenir que lorsque son utérus serait dilaté à « 5 centimètres ».

Des directives confuses

Le couple est pour le moins confus surtout avec des directives aussi vagues. Comment sont-ils censés savoir quand l’utérus de Lee Ann sera dilaté à 5 centimètres ? Il n’empêche qu’ils sont laissés sans choix, les deux retournent bredouilles chez eux.

Elle accouche de son enfant dans sa baignoire

Quelques heures après leur retour, la douleur de la future maman s’intensifie. C’est Leo qui remarque alors que sa femme a perdu les eaux. La maman décrit qu’après cela, elle a ressenti une pression puis la tête de son enfant. Le mari réagit immédiatement et appelle le numéro des urgences tout en essayant de se remémorer les quelques vidéos de naissance qu’il a pu regarder.

Si certaines mamans font le font le choix d’accoucher dans l’eau et vont jusqu’à décider de donner naissance à leur enfant dans la mer Rouge, Leo est obligé d’installer sa femme dans la baignoire. L’heureux papa revient sur cette expérience quelque peu stressante : « Il a glissé, je l’ai attrapé et je l’ai retourné. Je l’ai enveloppé d’une couverture avant de le remettre à ma femme ».

lee ann
abcnews

Vous serez bien rassuré d’apprendre que la maman ainsi que son petit garçon Joachim se portent parfaitement bien !

L’hôpital présente ses excuses

Passé l’euphorie immédiate de la naissance, Lee Ann et son mari se sont directement plaints à l’hôpital pour les avoir refusé, et pour cause, une erreur médicale peut tourner rapidement au pireL’hôpital leur a alors présenté des excuses, profitant de l’occasion pour encourager les futures mamans à rester ferme si la décision d’un médecin ne leur semble pas modérée.

Qu’est-ce que le faux travail et comment le reconnaître ?

En fin de grossesse, il arrive que certaines femmes puissent ressentir des contractions qui ne mènent pas forcément à un accouchement. C’est ce que l’on appelle communément le faux travail. Il est aussi tout à fait probable que les premières contractions ressenties par une maman puissent être celles qui vont provoquer l’accouchement du bébé.

Pour cette raison, il essentiel que chaque future maman puisse savoir comment reconnaître l’un de l’autre. Il faut prendre en compte pour cela les intervalles auxquels les contractions apparaissent, si celles-ci sont régulières et fréquentes, cela veut le plus souvent dire qu’il s’agit bien du vrai travail. Des contractions irrégulières et espacées indiquent le plus souvent un faux travail.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close