Après avoir été déclaré mort par les médecins de l’hôpital, son père découvre qu’il est vivant

Alors qu’un couple se faisait une joie d’accueillir leur enfant, c’est malheureusement une triste nouvelle qui leur a été annoncée après l’accouchement, à savoir le décès de leur bébé. C’était pourtant sans compter sur un retournement de situation complètement inattendu, puisque ce dernier sera retrouvé vivant après avoir passé plusieurs heures dans un réfrigérateur mortuaire. Ce récit surprenant a été relayé par The New Zealand Herald.

Attendre la naissance d’un bébé pendant plusieurs mois peut donner lieu à un sentiment d’euphorie exaltant. Malheureusement, il arrive parfois qu’un accouchement ne se déroule pas totalement comme prévu. À 23 semaines de grossesse, une femme a mis au monde un bébé à l’hôpital Margarita dans la ville mexicaine de Puebla. Mais après que l’enfant né prématurément ait été déclaré mort, son père l’a retrouvé vivant grâce aux employés de la morgue.

6 heures dans un réfrigérateur mortuaire

C’est après avoir passé plusieurs heures dans le réfrigérateur de la morgue de l’hôpital que cet enfant a été retrouvé par son père, indique le New Zealand Herald dans un article.

bebe 23 semaines

Un bébé de 23 semaines a survécu après avoir passé 6 heures dans un réfrigérateur mortuaire – Source : Daily Mail

En effet, alors que les employés des pompes funèbres se sont rendus à l’hôpital pour transporter le corps du bébé et organiser ses funérailles, ils ont été surpris de découvrir que ce dernier respirait encore.

bebe 23 semaines 1

Les services des pompes funèbres ont découvert qu’il respirait encore – Source : Daily Mail

Pourtant, les médecins avaient déclaré qu’il était mort et l’avaient placé dans le réfrigérateur mortuaire pendant près de six heures. Contacté par les services de pompes funèbres, le père a été extrêmement ému de constater que son enfant était vivant.

Vidéo du père qui prie pour son bébé – Source : Dailymail

Le bébé respirait encore

“Je suis là. Continue à te battre, petit, tiens bon mon amour”, lui a-t-il chuchoté dans un moment d’extrême émotion. Ces images touchantes ont été capturées alors que le père priait pour que son bébé survive. “S’il te plait mon Dieu, accompagne ce petit, reste avec lui car il est toujours en vie”, a sollicité l’homme plein d’espoir. Le nourrisson, né après seulement 5 mois de grossesse et déclaré mort à 4 heures du matin, s’est mis à bouger et à pleurer vers 10 heures,  a révélé M. Flores, propriétaire des pompes funèbres.

hopital

Les médecins de l’hôpital Margarita de Puebla ont déclaré le bébé mort  – Source : Daily Mail

“Nous avons appelé le père et il a également vu qu’il pleurait donc nous avons fait venir en urgence le médecin qui a signé le certificat de décès”, a-t-il expliqué. L’homme était surpris que le nourrisson ait pu survivre après être resté six heures dans de telles conditions. D’après l’IMSS de Puebla, une organisation gouvernementale qui fait partie du système de santé mexicain, une enquête est en cours en vue d’élucider les circonstances de cette situation.

Il semblerait que l’enfant ne présentait aucun signe de vie à la naissance, poussant le personnel médical à déclarer son décès et à le transférer à la morgue. Aujourd’hui, le bébé est vivant et a été admis en unité de soins intensifs. Toutefois, en raison de sa très grande prématurité, les médecins ne sont pas en mesure d’anticiper l’évolution de la situation.

Les causes de la prématurité

Selon l’Inserm, la France compte de plus en plus de naissances prématurées ces dernières années. Si 50% des accouchements prématurés sont spontanés, les autres cas peuvent être dûs à une décision médicale. En effet, si le médecin juge que les risques de décès de la mère ou du foetus sont élevés durant la grossesse, il peut prendre la décision de provoquer l’accouchement avant le terme.

Un retard de croissance sévère du foetus, une hypertension maternelle, une hémorragie, un diabète maternel ou encore des anomalies de l’utérus et du placenta peuvent mettre fin à une grossesse avant le terme. Par ailleurs, un tiers des enfants prématurés naissent suite à une grossesse multiple.

En réalité, les femmes doivent consulter leur médecin dès qu’elles envisagent d’avoir un bébé. La visite médicale permettra de vérifier l’état de santé de la future mère et de l’informer sur d’éventuels risques liés à la grossesse.

Lire aussi Une maman va à la morgue pour dire adieu à son bébé mort et le trouve vivant

Contenus sponsorisés