x

Après avoir été contaminée, cette femme envoie un message d’alerte

Le coronavirus ne cesse de se répandre avec force dans le monde entier, faisant à ce jour, 70 957 979 cas confirmés et 1 605 595 victimes, selon Santé Publique France. Un bilan qui ne cesse de s'accroître. Le confinement demeure donc une nécessité, voire une obligation qui incombe à toutes les populations pour endiguer cette pandémie. C’est le message qu’a tenté de transmettre une femme atteinte de coronavirus, à travers une vidéo, pour avertir du danger de ce virus mortel.

Cette britannique originaire du Lincolnshire, a été admise aux urgences après avoir été  atteinte de coronavirus ; son état s’était aggravé et elle a décrit son calvaire dans une vidéo, comme relayé par le journal INDEPENDENT.

Le message touchant de cette malade

Sharon Cook, une employée de la NHS a été une victime parmi tant d’autres du Covid-19. Elle décrit dans une vidéo, la souffrance insoutenable qu’elle a dû endurer durant sa maladie. Elle a déclaré qu’au début des symptômes, elle avait une forte fièvre et se sentait tellement fatiguée qu’elle ne pouvait pas bouger ; elle n’avait plus de souffle, en ajoutant : « Si on m’avait proposé une injection pour en finir, je l’aurais prise ».

Aujourd’hui, Sharon est considérée comme une survivante du coronavirus mais même après avoir guéri de la maladie, elle a développé une septicémie à cause de la pneumonie engendrée par le virus.

sharon

Sharon Cook souffrant des symptômes du virus. Source : Mirror

A cet effet, elle a rajouté « Maintenant, j’ai une septicémie et donc je n’arrive pas à très bien parler, j’ai du mal à respirer mais je suis sous oxygène donc ça va. Je suis sur la voie de la guérison et j’ai une chambre pour moi avec deux lots d’antibiotiques , tout en ajoutant que sa famille lui manquait et qu’elle espérait être bientôt à la maison pour retrouver ses proches.

Aussi, comme beaucoup de malades avant elle, Sharon exhorte tout le monde par le biais de sa vidéo, à rester confiné. « Je veux que les gens sachent à quel point c’est important de rester chez soi. Cela ne vaut pas la peine de sortir, même si vos amis vous manquent », a-t-elle déclaré dans sa vidéo touchante. Elle demande ainsi à toute la population d’écouter les conseils du gouvernement sur la distanciation sociale.

La France pourrait-elle échapper à une troisième vague de l’épidémie ?

Un assouplissement du confinement sera mis en place le 15 décembre. Le journaliste Benjamin Delombre, explique toutefois sur le plateau de Francetv, qu’il n’y aura pas une fin des restrictions, puisqu’il y aura un retour du couvre-feu qui sera instauré de 20 heures à 6 heures du matin, mais il sera levé le soir de Noël.

Ainsi, un allègement du confinement a été annoncé par le président Emmanuel Macron, notamment pour la période de Noël. Toutefois, les spécialistes sont convaincus qu’une troisième vague est imminente en France. Le risque existe et Karine Lacombe, infectiologue et cheffe du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine à Paris le confirme. Elle a déclaré à BFMTV ne pas savoir comment éviter une troisième vague, surtout que la campagne vaccinale n’a pas encore été lancée qui pourrait influencer l’évolution de  l’épidémie. Patrick Pelloux, médecin urgentiste quant à lui corrobore les dires de la spécialiste et affirme que le confinement n’a pas été en mesure de stopper l’épidémie, en ajoutant qu’il y aura inéluctablement une troisième vague.

En attendant, le respect des mesures de sécurité est de rigueur

Selon l’OMS, il est nécessaire de respecter les gestes barrière afin de réduire le risque de contamination.
– Porter le masque pour se protéger et protéger les autres
– Se laver les mains avec de l’eau et du savon ou à défaut avec du gel hydro-alcoolique.
– Maintenir la distanciation physique et mettre une distance d’au moins un mètre avec les autres, même s’ils paraissent en bonne santé et ne présentent aucun symptôme de la maladie.
– Ne pas serrer les mains ou embrasser les autres.
– Ne pas se toucher le visage, notamment la bouche, le nez ou encore les yeux.
– Tousser ou éternuer dans le pli du coude et utiliser un mouchoir en papier jetable à cet usage.

Contenus sponsorisés
Loading...