Apprenez à utiliser la coriandre pour nettoyer le sang, la peau, les reins et le foie

De manière générale, les plantes et les épices disposent de propriétés utiles pour préserver une bonne santé. Utilisées par nos ancêtres depuis des siècles, nous commençons peu à peu à redécouvrir le potentiel de ces ingrédients naturels. Découvrez dans cet article une alliée aux multiples bienfaits. Elle ralentit le vieillissement de la peau, protège votre foie et bien plus encore. Et cette plante n’est nulle autre que la coriandre.

De son nom scientifique Coriandrum Sativum, la coriandre est une plante de la famille des Apiacées. Cultivée dans le monde entier, elle est appréciée pour son arôme assez particulier et est utilisée comme condiment ou épice dans toutes sorte de plats. Ce que l’on sait moins, c’est que la coriandre est une plante aux bienfaits surprenants pour notre santé.

Coriandre, petite leçon d’histoire

La coriandre est l’une des herbes aromatiques les plus anciennes au monde. Dès l’antiquité, Romains et Grecs utilisaient cette herbe ainsi que ses graines pour préparer leurs repas. De plus, ils reconnaissaient déjà à cette époque les propriétés médicinales de cette plante, qui était utilisée comme remède naturel pour soigner les maux de tête et d’estomac.

La coriandre se présente sous plusieurs aspects. Le plus connu d’entre eux étant bien entendu l’herbe fraîche. La plante possède aussi des fruits qui ne sont pas à confondre avec ses feuilles. Une fois ces derniers séchés et moulus, ils font office d’épice pour accompagner un bon nombre de plats.

Les bienfaits de la coriandre

C’est parce que la coriandre se présente sous plusieurs aspects qu’elle possède divers bienfaits. En médecine ayurvédique, les vertus attribuées à cette plante aromatique sont multiples.

1. Elle réduirait la pression sanguine

L’hypertension est une maladie caractérisée par une pression sanguine trop élevée. Lorsqu’une personne en souffre, il est nécessaire qu’elle fasse attention au contenu de son assiette. D’ailleurs, le régime Dash est recommandé pour lutter contre l’hypertension artérielle.

En outre et selon cette étude, la coriandre permettrait de réduire la pression sanguine. Cet avantage serait lié à son action diurétique. Un bienfait également suggéré par Lauren Panoff, diététicienne américaine qui explique dans un article de Healthline que la plante aiderait à éliminer l’excès d’eau et de sodium dans le corps.

2. Elle ralentit le vieillissement de la peau

Les rayons UV ou encore la pollution viennent constamment agresser notre peau qui à terme, peut finir par en pâtir. Les radicaux libres entraînent un vieillissement prématuré des cellules, laissant apparaître des rides ou des ridules de manière précoce. Pour prévenir leur apparition, il peut donc être judicieux d’augmenter ses apports en antioxydants, dont la coriandre dispose en bonne quantité. Un bienfait validé par cette étude parue dans le Journal of Medicinal Food qui indique que la plante serait utile pour prévenir le photovieillissement de la peau.

3. Elle a des propriétés diurétiques

Grâce à ses propriétés diurétiques qui optimisent le flot d’urine, la coriandre pourrait être à même de protéger nos fonctions rénales. Interrogée par le Journal des Femmes, Christelle Lassort, naturopathe et thérapeute en médecines alternatives explique dans un article que  la coriandre est aussi détoxifiante, permettant notamment “d’éliminer dans les urines les taux de mercure, d’aluminium, de plomb”.

Des composants qui peuvent porter atteinte à plusieurs systèmes dans l’organisme, y compris les reins. Il existe par ailleurs 10 mauvaises habitudes qui peuvent nuire à cet organe. Il faudrait toutefois en consommer sous sa forme fraîche et en grandes quantité pour bénéficier de ses effets, indique la naturopathe.

4. Elle a des vertus antioxydantes

Parmi ses nombreuses fonctions, le foie a pour rôle de filtrer le sang pour éliminer les toxines. Lorsqu’on se laisse aller aux excès, cet organe peut se retrouver submergé par les déchets. Son travail de filtrage et purification est alors plus difficile à réaliser. Le Pr Patrick Marcellin, hépatologue à l’hôpital Beaujon explique d’ailleurs qu’ “une alimentation mal équilibrée a tendance à fatiguer le foie, qui ne peut plus faire correctement son travail et assurer les fonctions biochimiques et métaboliques essentielles au bon fonctionnement de l’organisme”.

Pour cette raison, il peut être utile de lui faciliter la tâche en prêtant attention aux signes que le corps envoie lorsque le foie va mal et en adoptant une meilleure alimentation. A cet effet, la coriandre serait une alliée précieuse puisque selon un article publié par Food Research International, son potentiel antioxydant permettrait d’améliorer notre bien-être général.

Mise en garde:

En raison de sa teneur élevée en vitamine K, la coriandre est déconseillée aux individus sous traitement anticoagulant. Elle peut par ailleurs entraîner le syndrome d’allergie orale qui touche particulièrement les individus allergiques aux pollens de l’environnement.

Lire aussi Mayonnaise maison à l’avocat et à la coriandre : tout simplement délicieuse

Contenus sponsorisés