x

Apprenez à reconnaître la différence entre le coronavirus, la grippe ou une allergie

A l’heure où le coronavirus de Wuhan occupe les préoccupations du monde entier, il est capital de prendre connaissance des réels symptômes de la maladie. Et pour cause, il existe un véritable flou entre les signes qui caractérisent le COVID 19 et d’autres affections telles que les allergies ou encore la grippe. Pour éduquer les consciences à réagir rapidement, il est essentiel de rappeler quelles sont les manifestations physiques qui indiquent un cas de contamination par cette pandémie mortelle. Greg Poland, professeur de médecine spécialisé en maladies infectieuses renseigne sur les différences qui caractérisent le coronavirus au micro des journalistes de CNN.

Pour mieux lutter contre la menace mondiale que représente désormais le COVID 19, il est indispensable de s’armer de connaissance. Le climat de panique mondial pousse parfois à la précipitation face à l’apparition de symptômes jugés inquiétants qui pourtant ne représentent pas de réel danger. Pour apaiser les esprits, un spécialiste en maladies infectieuses explique quelles sont les différences entre des maux avec des symptômes d’une similarité troublante : la grippe, les allergies et le coronavirus.

Un danger mondial

Le coronavirus est désormais classifié comme une pandémie par l’Organisation mondiale de la Santé. Cette distinction inquiétante en appelle aujourd’hui à la prudence à l’heure où cette maladie a infecté plus de 100 000 personnes dans le monde entier. Annulation d’événements, suspension de vols internationaux, confinement sont autant de mesures prises pour éviter la propagation de ce virus mortel qui s’est étendu sur toute la planète.

Seulement, si l’urgence impose un véritable état d’alerte, il est essentiel de savoir distinguer les symptômes d’une simple allergie, d’une grippe et du COVID 19. Greg Poland, docteur spécialisé en maladies infectieuses du département de recherche en vaccins de la Mayo Clinic a à cœur de renseigner le public sur les manifestations physiques qui le caractérisent.

Quid des allergies saisonnières ?

Que ceux qui souffrent d’allergies liées aux saisons se rassurent. Les symptômes de cette hypersensibilité caractéristique sont tout à fait différents de celles du coronavirus de Wuhan. Seul le nez qui coule est un signe qui peut être spécifique au COVID 19.  « Le problème des allergies saisonnières est qu’elle affecte le nez et les yeux.

Elles ont tendance à être nasale et la plupart des symptômes sont localisés à la tête sauf si vous ressentez une éruption cutanée » précise le médecin de la Mayo Clinic. Des explications pertinentes à l’heure où il existe une dissonance cognitive autour du COVID 19.

Distinction entre la grippe et le coronavirus chinois

Quant à la différence entre la grippe et le virus de Wuhan, le médecin donne une explication simple. « Vous n’aurez probablement pas le nez qui coule mais ce que vous pourrez avoir est un mal de gorge, une toux, une fièvre et une difficulté à respirer » alerte Greg Poland.

Puis d’ajouter : « C’est un diagnostic clinique subtilement différent. Selon l’expert, il est peu probable que des allergies provoquent de la fièvre, elles ne provoquent pas d’essoufflement non plus sauf s’il y’a des antécédents asthmatiques. D’autres symptômes caractérisent également un cas de contamination par le coronavirus de Wuhan.

Un état de fatigue extrême

Le symptôme le plus inquiétant en cas de contamination par le coronavirus chinois est un état de faiblesse généralisé. « Vous vous sentirez si fatigué et endolori que vous ne pourrez sortir du lit. Cela sera flagrant » explique le docteur.

Avant de continuer : « Les allergies peuvent vous faire vous sentir fatigué mais elles ne causeront pas de douleurs musculaires ou articulaires graves » Dans ce cas, il sera impératif d’appeler le Samu pour une intervention rapide afin d’enrayer la contamination.

Quels sont les symptômes précis du COVID 19 ?

Les personnes touchées par le coronavirus peuvent ressentir des symptômes similaires à ceux d’une grippe à quelques différences près. Écoulement nasal, mal de gorge, fatigue extrême, toux, fièvre et difficultés respiratoires dans les cas les plus sévères sont des signes auxquels il faut réagir très rapidement.

En présence d’un ou plusieurs signes, il est impératif de contacter le Samu mais également de se confiner pendant une durée de 14 jours pour prévenir toute contamination par cette pandémie mortelle. Il est aussi capital de ne pas céder au climat de panique qui pourrait bloquer les numéros d’urgence chargés de réagir face à cette menace.

Contenus sponsorisés
Loading...