Apprenez à cultiver du curcuma anti-inflammatoire, du gingembre et de l’ail à la maison en quantité infinie

Réputés pour leurs vertus thérapeutiques, le curcuma, le gingembre et l’ail font partie des ingrédients indispensables à notre pharmacopée naturelle. Et pour cause, ces plantes disposent de propriétés anti-inflammatoires, antivirales, antioxydantes ou encore antibactériennes redoutables pour prévenir l’apparition de maladies. Dans le cadre d’une bonne hygiène de vie, leur consommation est une mine de bienfaits précieux dont il serait dommage de se priver. D’autant plus qu’en avoir à portée de main est un véritable jeu d’enfant ! Découvrez comment en faire pousser à la maison en quelques étapes seulement. 

Si ces plantes sont des alliées indétrônables en cuisine, elles sont aussi et surtout dotées d’un potentiel inestimable pour protéger notre santé. L’ail par exemple est réputé pour ses effets anticholestérolémiants et hypertenseurs, le curcuma pour son action anti-inflammatoire puissante et le gingembre pour stimuler le système immunitaire. Au vu de tous leurs bienfaits, en cultiver chez soi peut donc s’avérer très utile. Et cela ne requiert qu’une bonne dose de patience et de motivation !

Cultiver ses propres plantes à la maison

1. Curcuma

Le mieux est de le planter entre les mois de février et de mai. Pour une culture réussie, procurez-vous le Curcuma longa que vous trouverez aisément dans les magasins bio ou les épiceries.

le curcuma
pinterest

Pour commencer, placez le rhizome dans un bol d’eau, en veillant à ce qu’il ne soit pas entièrement sous l’eau mais plutôt à sa surface. Une fois que les tiges et les racines apparaissent, il faudra les transférer dans un pot rempli de terreau. Veillez à l’arroser régulièrement car le plant de curcuma a besoin de quantités d’eau suffisantes.

Si vous préférez en planter directement dans votre jardin, privilégiez un sol riche et un emplacement à moitié ensoleillé. Là encore, l’arrosage est essentiel. Vous pourrez procéder à la récolte lorsque la plante sera sèche et conserver des rhizomes au sec pour en planter à nouveau lorsque la période est propice à leur culture.

2. Ail

Cultiver de l’ail chez soi n’a jamais été aussi simple. Si vous souhaitez en faire pousser dans votre jardin, munissez-vous d’un pot, de préférence avec drainage, d’un peu de terreau pour semis et d’une tête d’ail. Séparez les gousses en prenant soin de ne pas abîmer leur base, puis placez-les, la tête vers le haut, à 2,5 cm de profondeur. Recouvrez-les ensuite avec 2,5 cm de terreau et exposez votre pot au soleil. Procédez à l’arrosage lorsque la terre vous semble sèche. L’ail n’a pas besoin de beaucoup d’eau pour pousser.

lail-1
pinterest

Une fois que les tiges mesurent environ 10 cm de haut, coupez-les en veillant à ne laisser que 3 cm. C’est ce qui permettra au goût d’être concentré dans le bulbe. Une fois que vous constatez que les tiges ne poussent plus et que quelques feuilles ont bruni, il sera temps de déterrer vos gousses pour répéter cette procédure.

En les plantant à nouveau dans le sol, veillez à les séparer de 15 centimètres pour leur laisser de l’espace pour pousser. Après une dizaine de jours, vous verrez apparaître les premières tiges. Il faudra attendre 6 à 9 mois pour les récolter, généralement lorsque les feuilles commencent à jaunir.

3. Gingembre

Pour avoir du gingembre en permanence à portée de main, optez pour une racine fraîche, assez dodue, avec quelques germes déjà verts. Faites le tremper dans de l’eau tiède pendant la nuit pour éliminer tout résidu de pesticides. Entretemps, remplissez votre pot de terre en veillant à ce qu’elle soit riche et bien drainée, puis placez-y la racine avec le bourgeon pointé vers le haut. Couvrez-la avec quelques centimètres d’eau et de terre puis placez votre pot à l’abri du soleil, dans un endroit de préférence chaud. L’arrosage devra être léger mais régulier.

le gingembre
pinterest

Vous pourrez voir apparaître les premières pousses au bout de quelques semaines. Il faudra maintenir l’arrosage jusqu’à ce que les rhizomes se développent. Pour les récolter, soulevez légèrement la terre puis coupez la quantité que vous souhaitez. Remettez à nouveau la terre dans le pot et laissez la production se poursuivre pour des quantités illimitées !

Petite astuce : La croissance du gingembre étant horizontale, privilégiez des pots plus larges que profonds.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close