Alors que le coronavirus se répand dans le monde, des médecins viennent de découvrir un traitement prometteur

Alors que le bilan s’alourdit pour atteindre un total de 427 décès causés par le coronavirus 2019-nCoV, les recherches continuent pour essayer d’identifier un traitement efficace pour les malades. En France, l’Institut Pasteur a pu isoler le virus et le mettre en culture mais il n’existe pour l’heure aucun vaccin établi. En Thaïlande, des médecins ont récemment évoqué la piste d’un traitement. L’information a été relayée par l’agence de presse Reuters, CNN et Les Echos.

Depuis plus d’un mois, le coronavirus est au cœur de l’actualité médiatique. Avec plus de 17 200 infections en Chine, plusieurs pays ont décidé d’interdire l’accès aux voyageurs qui s’étaient récemment rendus dans le pays. L’OMS, qui avait d’abord qualifiée la menace qui règne à travers le monde de « modérée », a revu son évaluation en la qualifiant désormais d’ « urgence de santé publique de portée internationale ». Ainsi, de nombreux scientifiques se sont penchés sur la question et ont tenté d’établir un traitement efficace contre ce nouveau coronavirus. Alors que les tests sont en cours, des médecins thailandais auraient déclaré avoir traité des patients souffrant de cette pneumonie aiguë.

Un traitement prometteur contre l’infection au coronavirus

Ce dimanche 2 février, des médecins thaïlandais ont mis en exergue leur expérimentation dans le traitement du coronavirus. À l’hôpital Rajavithi de Bangkok, un cocktail d’antiviraux a été utilisé pour traiter des personnes atteintes d’une forme sévère de l’infection au coronavirus. Selon Reuters, les médecins auraient déclaré une amélioration notable de plusieurs patients en leur administrant une combinaison de molécules anti-VIH, le Lopinavir et le Ritonavir, ainsi qu’une molécule contre la grippe, l’Oseltamivir.

Le Dr Kriangsak Atipornwanich, spécialiste en affections pulmonaires au même hôpital aurait déclaré aux journalistes concernant une patiente d’origine chinoise âgée de 70 ans, “Ceci n’est pas le traitement contre le virus, mais son état s’est considérablement amélioré. Après avoir été déclarée positive au coronavirus pendant 10 jours, les résultats sont devenus négatifs en 48 heures après la combinaison de ces médicaments”, puis d’ajouter “les résultats sont favorables mais nous devons approfondir nos recherches pour évaluer si ceci peut être considéré comme un traitement standard”.

Bien que les symptômes se soient atténués, le Dr Arnaud Fontanet, épidémiologiste interrogé par Les Echos, déclare quant à lui que « la majorité des patients connaissant une évolution favorable de leur maladie, avec ou sans traitement », avant d’ajouter que « les molécules ont été testées sur un trop petit nombre de malades ». Ainsi, la fiabilité de ce traitement est toujours mise en cause. En outre, le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses au US National Institute of Health, a annoncé à CNN qu’aucun traitement contre le coronavirus n’a fait ses preuves jusqu’à ce jour.

De nombreuses études en cours

Lors d’un point de presse à l’hôpital Bichat à Paris, le professeur Yazdan Yazdanpanah, directeur de l’Institut d’immunologie, inflammation, infection et microbiologie à l’Inserm, a déclaré que de nombreuses études étaient en cours pour combattre le nouveau coronavirus. Selon le médecin, trois pistes sont actuellement exploitées.

– La première se base sur l’utilisation de deux molécules antivirales (Lopinavir et Ritonavir), que l’on retrouve dans le Kaletra, un médicament contre le SIDA et le VIH.

– La deuxième piste consiste à combiner le médicament anti VIH/SIDA à l’utilisation de l’interféron, comme cela a été fait pour traiter le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient.

– La troisième implique l’utilisation du remdesivir, un antiviral utilisé dans le cadre de l’Ebola.

Les recherches sont toujours en cours afin de déterminer un éventuel traitement contre le coronavirus 2019-nCoV.

La situation de l’épidémie en France

Selon le directeur général de la Santé, Jêrome Salomon, l’épidémie du coronavirus reste bien maîtrisée en France. En effet, sur les six cas atteints du virus, 5 sont dans un état « stable » et seul un Chinois de 80 ans est actuellement en réanimation à Paris. Ce dimanche, 216 français ont été rapatriés de Wuhan, épicentre de l’épidémie. « Toutes ces personnes vont bien. Elles ont toutes bénéficié de tests à l’arrivée sur le territoire et aujourd’hui, plusieurs centaines de ces tests sont négatifs », rassure le professeur.

Rappelons que les autorités sanitaires conseillent d’adopter les mesures barrières habituellement recommandées pour se protéger de la grippe, à savoir :

Tousser dans son coude

– Utiliser des mouchoirs à usage unique

– Se laver les mains régulièrement

– Porter un masque si on suspecte l’infection au coronavirus

En outre, les personnes qui présentent des symptômes de la maladie sont invitées à contacter le SAMU au numéro 15, sans se rendre à l’hôpital ou chez le médecin. Cette dernière recommandation vise à limiter tout risque potentiel de contamination.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close