x

Une astuce qui permet de dormir en 1 minute

Face au stress et au mode de vie actuel, de plus en plus de personnes souffrent d’insomnie. Ce trouble du sommeil se caractérise par une difficulté à s’endormir ou des réveils précoces, ce qui impacte négativement la santé mais aussi la qualité de vie. Nous vous proposons dans cet article une astuce efficace pour retrouver le sommeil en seulement une minute !

L’insomnie est le trouble du sommeil le plus courant, touchant plus de 20% de la population. Il se manifeste par une difficulté à avoir un sommeil suffisant. La personne insomniaque a du mal à s’endormir le soir ou se réveille souvent pendant la nuit, ce qui retentit négativement sur sa santé et sa productivité ! En effet, une personne qui dort mal ou pas assez sera très fatiguée le lendemain et aura du mal à se concentrer. Le manque de sommeil impacte aussi l’humeur et entraîne une irritabilité et agressivité.

À long terme, l’insomnie peut aussi être liée à des problèmes de santé bien plus sérieux, notamment le diabète de type 2. Selon une étude présentée pendant le congrès américain de diabétologie à Philadelphie, les personnes qui souffrent d’insomnie ont plus de risques de devenir diabétiques ou obèses. L’étude a été menée sur 27 volontaires, dont 14 dormaient normalement et 13 dormaient moins de 6,5 heures par nuit. Après 8 jours d’observation, les chercheurs ont découvert que les volontaires qui dormaient moins sécrétaient 40% d’insuline en plus par rapport au second groupe. Ainsi, le manque de sommeil aurait un effet sur l’action de l’insuline, ce qui peut entraîner le diabète de type 2.

Quels sont les facteurs de risque d’insomnie ?

Avant toute chose, il faut savoir que l’insomnie est un symptôme et non pas une maladie. C’est-à-dire que pour la traiter, il faut trouver la source du problème.

Le stress et l’anxiété restent les causes les plus courantes de l’insomnie. Mais d’autres facteurs psychologiques comme la dépression ou d’autres maladies peuvent aussi être à l’origine du manque de sommeil.

Les facteurs environnementaux peuvent aussi avoir un effet sur le sommeil, notamment la lumière, les bruits ainsi qu’une température très élevée ou au contraire très basse.

En outre, la consommation d’alcool, de drogue ou de certains médicaments et le tabagisme sont tous des facteurs qui augmentent les risques d’insomnie.

Les types d’insomnie

Bien que les symptômes et conséquences de l’insomnie soient les mêmes, on peut distinguer deux types d’insomnie :

L’insomnie occasionnelle

Cette forme d’insomnie est souvent liée à une situation facile à identifier, à savoir : le stress au travail, une mauvaise hygiène de sommeil, un changement… L’insomnie occasionnelle peut durer de quelques jours à quelques semaines.

L’insomnie chronique

L’insomnie chronique se manifeste par une difficulté à dormir plusieurs nuits par semaine, pendant plusieurs mois. Ce type d’insomnie est généralement dû à des troubles de santé ou des problèmes psychiques comme la dépression. Les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson peuvent aussi être à l’origine de l’insomnie chronique.

Il existe différents traitements pour lutter contre l’insomnie, et qui s’adaptent à chaque cas et situation. Certaines personnes auront besoin de changer quelques habitudes dans leur routine avant le coucher, tandis que d’autres se verront administrer des médicaments.

La technique 4-7-8

Cependant, il existe une technique très simple, et qui n’implique pas d’intervention médicale, pour vaincre l’insomnie et retrouver le sommeil rapidement. Il s’agit de la technique de respiration 4-7-8, développée par le docteur Andrew Weil.

Comment ça marche ?

La technique 4-7-8 est une technique de respiration qui ne nécessite aucun équipement, ne prend que quelques secondes et peut être réalisée n’importe où.

Pour faire cet exercice, vous pouvez vous mettre dans n’importe quelle position, mais il est préférable de le réaliser assis, le dos droit.

  • Commencez par expirer profondément par la bouche, en soufflant.
  • Ensuite, fermez la bouche et inspirez doucement par le nez, en comptant jusqu’à 4.
  • Maintenant, retenez votre souffle et comptez jusqu’à 7.
  • Expirez par la bouche en comptant jusqu’à 8.

Vous avez accompli une respiration. Refaites l’exercice 3 fois de plus, pour un total de 4 respirations.

Le docteur Andrew Weil recommande de répéter cet exercice au moins 2 fois par jour, mais il ne faut tout de même pas le faire de manière excessive. Il conseille donc de ne pas dépasser 4 respirations par répétition, pendant le premier mois. En revanche, dès le deuxième mois, il est possible d’aller jusqu’à 8 respirations.

Cette technique permet de calmer le système nerveux, elle ralentit le rythme cardiaque et favorise la relaxation pour trouver le sommeil plus facilement. Elle peut aussi aider à gérer le stress ou toute autre tension.

Contenus sponsorisés
Loading...