9 Aliments pour soigner le mal des transports

Sommaire

Vous avez la nausée chaque fois que vous voyagez et ce, quel que soit le mode de transport ? Le mal des transports est un problème très commun mais qui peut être pénible pour les personnes qui voyagent beaucoup et perturbe ceux qui essaient de profiter de vacances bien méritées.

Le mal des transports occasionne de nombreux troubles physiques, dont vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’ils prennent naissance dans votre cerveau. En temps normal, les yeux, l’oreille interne, la peau et les muscles envoient des informations sensorielles au cerveau. Grâce à elles, celui-ci détermine la direction dans laquelle le corps bouge. Le mal des transports se produit quand les organes du corps envoient de signaux contradictoires que le cerveau ne peut pas interpréter convenablement.

Les symptômes courants du mal de transports sont la nausée, la pâleur, la transpiration, des vomissements, des maux de tête, une salivation accrue et de la fatigue. Ils disparaissent habituellement quand le mouvement s’arrête.

Il existe de nombreux médicaments vendus en pharmacie et des traitements par l’acupuncture qui peuvent vous aider à gérer ces situations. Mais ces solutions ne sont pas toujours pratiques ni bon marché.

En revanche, vous pouvez tester des remèdes maison pour anticiper les désagréments.

1. Le gingembre

Le gingembre est un remède maison efficace contre la nausée. Il facilite la digestion, ce qui, par la même occasion, prévient l’apparition des nausées. Selon une étude américaine réalisée en 2003, les personnes ayant pris une gélule de gingembre avant de monter dans une attraction furent moins sujettes aux nausées que les autres.

Avant votre voyage, préparez un thé au gingembre peut être une bonne alternative.

Mettre quelques rondelles de gingembre frais dans une théière avec l’équivalent de deux tasses d’eau. Faire bouillir pendant 10 minutes, égouttez et ajoutez une cuillère à café de miel. Boire ½ heure avant de voyager pour prévenir le mal des transports.

Vous pouvez aussi mélanger une cuillère à café de jus de gingembre et une de jus de citron et boire tout au long du trajet, de manière préventive et à chaque fois que vous vous sentez mal.

Une autre solution consiste à prendre une demi-cuillère de gingembre frais finement hâché une demi-heure avant votre départ.

Note: Si vous souffrez d’un problème cardiaque ou que vous êtes enceinte, demandez l’avis de votre médecin avant de prendre du gingembre.

2. Le vinaigre de cidre

Le vinaigre a sur le corps un effet alcalin et de régulation du Ph qui peut aider à gérer le mal des transports.

Versez deux cuillères à café de vinaigre de cidre dans une tasse d’eau tiède. Boire une demi-heure avant le voyage. Cela aide à stabiliser l’estomac et à contrôler les nausées.

Si le mal de transports est déjà là, rinçer la bouche avec une cuillère à café de vinaigre de cidre dilué dans ½ tasse d’eau peut apaiser les nausées.

3. La menthe

La menthe peut être d’une grande utilité contre le mal de transports. Le menthol qu’elle contient calme les muscles de l’estomac, apaise la nausée et diminue le mal de transports.

– Boire une tasse de thé à la menthe avant le départ.

– Sucer un bonbon à la menthe lentement. Une astuce très simple qui fonctionne même quand les nausées sont déjà présentes.

– Verser quelques gouttes d’huile essentielle de menthe sur un mouchoir et respirer dès que vous en ressentez le besoin, pour combattre les nausées et les vomissements.

Note: La menthe peut interférer avec certains médicaments, donc demandez l’avis de votre médecin avant de l’utiliser.

4. Le citron

Le citron frais contient de l’acide citrique qui apaise les douleurs d’estomac, calme les nausées et les vomissements. L’odeur du citron peut aussi apporter un soulagement immédiat.

– Versez un jus de citron frais dans un verre d’eau tiède. Ajoutez une cuillère à café de miel. Boire lentement, avant et pendant le trajet.

– Sucez une rondelle de citron à intervalles réguliers pendant le trajet.

– Pressez un citron dans un verre d’eau de riz tiède. Ajoutez un peu de sel et boire avant le départ.

5. Les pommes vertes

La pectine présente dans les pommes vertes neutralise l’acidité de l’estomac, ce qui les rend efficaces contre le mal des transports.

1. Extrayez le jus de deux pommes vertes.

2. Ajoutez-y le jus d’un demi-citron et une pincée de sel noir.

3. Mélangez les ingrédients et boire avant votre départ.

Dès les premiers symptômes, boire un peu de ce jus aidera à les faire disparaitre.

6. L’armoise

L’armoise est utilisée depuis des siècles pour traiter les indigestions, les douleurs à l’estomac, l’acidité et le mal des transports. Cette herbe calme non seulement l’estomac, mais aussi la sensation de malaise en général.

Pour prévenir le mal des transports, préparez un thé à l’armoise en faisant infuser 30 g d’armoise fraîche dans deux tasses d’eau bouillante pendant 10 minutes. Ce thé peut être bu quotidiennement quelques jours avant le voyage.

Pour mettre fin au mal des transports sur un long trajet, versez une ou deux gouttes d’huile d’armoise sur la langue avant de monter dans l’avion ou le bateau.

Note: Les femmes enceintes oui allaitante ne doivent pas consommer de l’armoise.

7. Les olives

Grâce au tanin qu’elles contiennent, les olives réduisent la production excessive de salive dans la bouche, atténuant les nausée et vomissements.

– Mangez quelques olives avant de partir en voyage.

-Si vous commencez à vous sentir malade pendant le trajet, mangez une olive à intervalles réguliers jusqu’à disparition des symptômes.

8. La ballotte

La ballote stabilise les nerfs avec ses huiles volatiles et est considérée comme très efficace pour prévenir le mal des transports.

Mélangez une cuillère à café de ballote, un de camomille et deux de gingembre moulu dans l’équivalent de deux tasses d’eau.

Faites bouillir jusqu’à ce que l’eau ait réduit de moitié. Egouttez et laissez refroidir.

Boire la tisane bien chaude, une demi-heure avant le départ. Vous pouvez aussi le boire pendant le trajet si vous commencez à vous sentir nauséeux.

Note: La ballote ne doit pas être prise par les personnes souffrant de maladie de Parkinson ou de schizophrénie.

9. La réglisse

Grace à ses propriétés anti-inflammatoires, la réglisse apaise la membrane de l’estomac, diminue les nausées, mais aussi la fatigue due au mal des transports.

– Faire bouillir l’équivalent d’un demi-verre d’eau dans une casserole et versez une cuillère à café de racine de réglisse séchée. Retirez du feu et laissez infuser pendant 5 minutes. A boire une heure avant le départ.

– Mâchez un bonbon à l réglisse pendant le trajet pour prévenir la sensation de malaise et de nausée.

Lire aussi Offrir des cadeaux fait du bien !

Contenus sponsorisés