Ail et vinaigre de cidre : une combinaison qui renforce l’immunité et combat de nombreuses maladies

La nature nous a doté de divers aliments bons pour la santé et le bien-être, sans oublier leur saveur culinaire qui fait plaisir à nos palais. L’ail en fait partie, même s’il rebute quelques-uns par son odeur, causant une haleine indésirable. Nonobstant ce désagrément, il est utile de souligner que ses bienfaits pour la santé sont considérables ; associé au vinaigre de cidre, ses avantages sont décuplés.

Prendre soin de sa santé est important, et pour ce faire, il est nécessaire de privilégier les aliments les plus à même de nous procurer les nutriments nécessaires pour la vitalité de notre corps. Il ne faut pas perdre de vue, qu’une alimentation saine, accompagnée d’une activité physique régulière, sont des actions salutaires pour se libérer des toxines et lutter contre les radicaux libres, qui causent des maladies et le vieillissement cellulaire prématuré.

Ainsi, nous vous présentons une préparation à base d’ail, de vinaigre de cidre et bien d’autres ingrédients, qui permet de préserver efficacement son capital santé.

Passons tout d’abord en revue les bienfaits de l’ail et du vinaigre de cidre de pomme

L’ail : Cet incontournable de la cuisine qui aromatise nos plats, apporte par la même occasion sa contribution pour nous procurer la vigueur dont notre corps a besoin. Il bénéficie de propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices, qui ont fait l’objet d’une étude, publiée dans le Journal of Immunology Research. De même, il offre une protection potentielle du système cardiovasculaire, grâce à sa capacité à réduire le cholestérol, comme le souligne la présente étude. Tandis que l’allicine qu’il contient, possède une activité antimicrobienne et antibactérienne non négligeable contre une pléthore de bactéries Gram-négatives et Gram-positives, comme le stipule cette analyse. En bonus, cet ingrédient santé permet également, selon une étude randomisée, publiée par Advanced Biomedical Research, de diminuer la graisse dans le foie et d’éviter la stéatose hépatique non alcoolique.

Le vinaigre de cidre de pomme : ayant l’acide acétique comme principal composant, le vinaigre de cidre permet de contrer l’obésité et de réduire l’inflammation. Dans une étude, cet ingrédient a permis de réduire l’apport alimentaire des rongeurs obèses et de modifier leur microbiote intestinal, tout en réduisant l’oxydation et l’inflammation de leur foie. Toutefois, le vinaigre de Nipa, se révèle encore plus efficace pour contrer ces désagréments. Par ailleurs, et comme le souligne cette étude, le vinaigre de cidre posséderait, une activité antimicrobienne lors de son addition à un programme alimentaire.

Comment préparer ce remède santé ?

Tout d’abord, il est important d’utiliser des aliments provenant d’une culture biologique, afin d’éviter les méfaits des produits chimiques sur la santé.

Ingrédients

  • 450 g d’ail pelé
  • ½ litre de vinaigre de cidre de pomme
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 cuillère à soupe d’origan
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 6 grains de poivre noir
  • ½ verre d’eau

Préparation

– Commencez par mettre l’eau, l’huile d’olive, l’origan, les feuilles de laurier et les grains de poivre dans une casserole, et laissez cuire jusqu’à l’ébullition.

– Ajoutez l’ail pelé et laissez cuire encore trois minutes, ensuite éteignez le feu et laissez refroidir.

– Versez le mélange dans des bocaux en verre, préalablement stérilisés.

– In fine, ajoutez le vinaigre de cidre de pomme.

– Mélangez convenablement les ingrédients et conservez au réfrigérateur.

Après cinq jours, la marinade sera prête à être consommée.Il est possible de l’ajouter à vos salades, sandwichs ou autres plats culinaires.

Mises-en garde

L’ail est déconseillé aux personnes atteintes de porphyrie, une maladie du sang qui rend photosensible, aux personnes subissant une opération chirurgicale à cause de son effet anticoagulant ; de ce fait, il est conseillé d’arrêter de prendre des doses élevées d’ail, au moins 10 jours avant une quelconque chirurgie. Cet ingrédient est également déconseillé aux femmes allaitantes pour son goût qui risque d’altérer celui du lait maternel.

Le vinaigre de cidre peut causer quelques inconforts digestifs du fait de son acidité.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close