x

« Adieu petit ange » Une femme s’effondre et pleure la mort de son fils

Perdre un enfant est une épreuve terrible pour des parents. Parce que cela ne fait pas partie de l’ordre « naturel » des choses, mais surtout parce que le parent endeuillé à l’impression d’être amputé d’une partie de lui-même. Cette expérience tragique crée une blessure qu’il est presque impossible de panser. Et même si la vie doit malgré tout continuer, l’enfant partie trop tôt laisse des parents à jamais désemparés. C’est le cas de Heather, une maman qui a perdu la chair de sa chair. Le Washington Post rapporte qu’après avoir fait don des organes de son fils, elle reçoit trois ans plus tard un cadeau inespéré. 

Lorsque Lukas est décédé à l’âge de 7 mois, sa maman a décidé de faire don de ses organes. Heather a perdu son fils, mais souhaitait que sa mort puisse sauver d’autres vies. Jordan Drake, une petite fille aujourd’hui âgée de 4 ans souffrait d’une malformation cardiaque congénitale qui nécessitait une transplantation en urgence. Le cœur de Lukas lui a sauvé la vie. Elle a alors fait un cadeau inestimable à Heather. Celui de continuer à entendre les battements du cœur de son bébé.

Lukas

« Les morts, ce sont les cœurs qui t’aimaient autrefois »

Lorsque Jordan a reçu sa transplantation, sa maman raconte qu’elle a passé la nuit à pleurer. De soulagement, mais aussi de chagrin confie Esther Gonzalez. Elle savait que ce qui était pour elle une bonne nouvelle, signifiait qu’ailleurs, une famille pleurait un être cher.

Bien qu’elles ne se connaissaient pas, Esther a toujours eu une pensée pour Heather. Pour cause, elle considérait qu’elle serait toujours redevable à celle qui avait sauvé la vie de sa fille. Il aura fallu trois ans avant que les deux mamans ne se rencontrent. Et ce jour fut rempli d’émotions.

Consciente de la souffrance que devait endurer la maman de Lukas, Esther était plus que jamais reconnaissante que sa fille soit en bonne santé. Un sentiment partagé par Heather. « C’est un miracle que nous soyons liés par cette histoire et que Jordan soit heureuse et en bonne santé avec le cœur de Lukas qui bat en elle » témoigne-t-elle. Puis d’ajouter : « Je suis tellement amoureuse de cette petite fille que je n’ai jamais rencontrée. J’ai hâte de la tenir dans mes bras ».

Esther et Heather

La rencontre, qui a été filmée, est forte en émotions. On y voit Heather prendre un stéthoscope et écouter pour la première fois la fréquence cardiaque de Jordan. Et pour lui montrer sa reconnaissance, la petite fille lui a fait un cadeau inestimable. Elle lui a offert un ourson en peluche avec un enregistrement sonore des battements de son cœur.

La perte d’un enfant : une épreuve dévastatrice

Survivre à la mort de son enfant est une expérience qui peut paraitre insurmontable. Et pour cause, le deuil est d’autant plus douloureux que cette épreuve va contre le sens même de la vie. Le monde des parents endeuillés s’écroule et ils se retrouvent seuls face à un chagrin incommensurable. Ce sentiment de recevoir un coup de poignard donne l’impression que la douleur ne s’en ira jamais. Pourtant, si la perte d’un enfant change la vie d’un parent et le transforme à jamais, cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas s’en remettre, comme l’explique le psychiatre Christophe Fauré au magazine Psychologies. Blessé au plus profond de lui-même, celui-ci peut malgré tout réinvestir sa vie. Seulement pour y arriver, il est nécessaire d’être bien entouré et accompagné tant le travail de deuil est difficile.

Contenus sponsorisés
Loading...