« Adieu petit ange » Un petit garçon de 4 ans dit à sa maman qu’il l’attendra au paradis avant de mourir

Une myriade de personne s’accorderaient à dire qu’il n’existe pas de plus grande tragédie dans la vie que de devoir enterrer son propre enfant, surtout lorsque l’enfant en question est décédé à un jeune âge. Ce fut le cas de Ruth et Jonathan Scully qui ont dû enterrer leur petit garçon à l’âge de tout juste 4 ans des suites d’un cancer rare. Cette histoire touchante nous est relayée par nos confrères du Dailymail.

Lorsqu’on nous découvre une maladie grave ou chronique, cela a inévitablement un impact considérable sur notre moral ainsi que notre santé mentale de façon générale. En effet, il est difficile de garder espoir lorsqu’on se bat contre une maladie grave, surtout si la personne atteinte est trop jeune pour réellement comprendre ce qui lui arrive.

Le petit Nolan Scully, lui, a fait preuve d’une force incroyable en se battant contre un rhabdomyosarcome à tout juste 3 ans et a conservé son optimisme jusqu’aux derniers moments de sa vie en promettant à sa maman de l’attendre au paradis avant de fermer les yeux à jamais.

Nolan et sa maman

Le jour où la vie des Scully a changé

En septembre 2015, Ruth et Jonathan Scully ont remarqué que leur fils avait le nez bouché et ont déduit qu’il devait avoir un simple rhume, mais il éprouvait de plus en plus de difficultés à respirer, et les médecins n’arrivaient pas à le soulager avec les traitements standards. Ils ont donc décidé de faire une biopsie des tissus adénoïdes situés derrière sa cavité nasale et ont découvert en novembre 2015 que le petit Nolan était atteint d’un rhabdomyosarcome, soit un cancer rare des tissus mous, à l’âge de tout juste 3 ans. Une tumeur comprimait ses voies respiratoires, lui causant la sensation de « nez bouché ».

nolan salle de bain

Les Scully se sont battus jusqu’à la fin

Après que le diagnostic soit tombé, le petit Nolan a effectué plusieurs séances de chimiothérapie et de radiothérapie afin de combattre son cancer. Bien que ces séances l’aient affaibli, il est resté optimiste et a continué à se battre de toutes ses forces.

nolan hospital tubes

Le petit Nolan rêvait de devenir policier

Nolan rêvait de protéger sa communauté, comme son papa qui était pompier, en devenant agent de police. Son papa avait dû démissionner lorsqu’ils ont découvert le cancer de Nolan, mais le petit a réussi à réaliser son rêve et fut nommé « Sergent Rollin’ Nolan » par le commissaire de police de la ville.

nolan costume policier

nolan policier remerciments

Les derniers mots de Nolan

Lorsque l’état de Nolan s’est détérioré et que les médecins ont annoncé à ses parents qu’il n’y avait plus aucune chance de survie, la réaction du petit garçon fut d’une positivité et d’une douceur incroyables:

Maman : Ca te fait mal de respirer, non ?
Nolan : Hummm… Oui.
Maman : Tu as très mal, mon bébé ?
Nolan *baisse les yeux* : Oui.
Maman :  Ce cancer est vraiment nul. Tu n’as plus à te battre.
Nolan *fou de joie* : Vraiment ??!! Mais je le ferai, pour toi, maman !
Maman : Non mon coeur ! C’est ça que tu faisais ? Tu te battais pour maman ?
Nolan : Bah oui !
Maman : Nolan Ray, c’est quoi le rôle de maman ?
Nolan * avec un grand sourire* : de me PROTÉGER !
Maman : Mon cœur… Je ne peux plus le faire ici. Le seul endroit où je peux te protéger c’est au paradis.
Nolan : Alors j’irai au paradis et je jouerai jusqu’à ce que tu me rejoignes ! Tu vas me rejoindre, n’est-ce pas ?
Maman : Absolument ! Tu ne peux pas te débarrasser de maman aussi facilement !
Nolan : Merci maman ! J’irai jouer avec Hunter, Brylee et Henry.

Pendant le dernier jour de vie du petit, alors que sa maman était en train de prendre une douche, Nolan a fermé les yeux et a commencé son voyage vers l’au-delà : ses poumons ont lâché prise et il est tombé dans le coma. En sortant de la douche, Ruth l’a découvert entouré de l’ensemble de l’équipe médicale et s’est précipitée vers lui en posant sa main sur son visage. Un miracle s’est produit : Nolan a inspiré, a rouvert les yeux et lui a dit : « Je t’aime maman » avant de s’éteindre pendant que sa maman lui chantait la chanson You are my sunshine.

La perte d’un être cher

La perte d’un être cher induit inévitablement de fortes répercussions mentales et physiques. Cela peut conduire à des élans dépressifs, une mauvaise gestion des émotions ou encore une fatigue chronique.
Afin de traiter la détresse psychologique entraînée par cette perte, il est essentiel de mettre en place un système de soutien adapté, notamment en demandant l’aide d’un professionnel, en rejoignant un groupe de soutien et en s’entourant de proches qui pourront aider à surmonter cette épreuve difficile.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close