« Adieu petit ange » Un petit garçon de 2 ans meurt après s’être étranglé avec une corde – Repose en paix

Lorsque des parents perdent un enfant, ils ont souvent l’impression de manquer d’une partie d'eux-mêmes. Leur vie toute entière se retrouve chamboulée par cet événement déchirant qui met à mal leurs pensées, leurs émotions et leurs comportements. Découvrez l’histoire tragique d’un petit garçon de 2 ans, qui meurt après s’être accidentellement accroché à un cordon de store, comme le révèle le média britannique The Sun. 

Dans la vie, on a beau anticiper les événements et faire en sorte que tout se déroule tel qu’on l’a programmé, certaines épreuves nous tombent dessus sans crier gare. Comme l’atteste cette tragédie relayée par The Sun, la vie ne tient qu’à un fil et tout ce que nous considérons comme acquis aujourd’hui peut disparaître en un instant. Dans ce témoignage, un malheureux enfant de 2 ans a perdu la vie en s’étranglant accidentellement avec un cordon de store. Pleins feux sur cette histoire déchirante.

Un accident domestique qui lui a coûté la vie

Il est communément admis que perdre un enfant peut changer un parent pour toujours. Cobie Grimshaw n’avait que deux ans lorsqu’il s’est étranglé avec le cordon d’un store.

Cobie
Une photo de bébé Cobie publiée il y’a deux ans sur le Facebook de sa mère. Source : Newsner

Les faits se sont déroulés très rapidement. Sa mère, Lauren Grimshaw, 26 ans, préparait le thé pendant que l’enfant jouait tranquillement sur le canapé. Quelques instants plus tard, Lauren est retournée au salon et a vu son fils se tenir debout près de la fenêtre.

Cobie1
Cobie, un petit garçon aimant, est décédé tragiquement. Source : The Sun

“Je ne me souviens pas s’il était debout sur le coussin, le dossier ou le canapé, ou si ses pieds étaient soulevés”, a-t-elle décrit. En se rapprochant de son enfant, elle a remarqué que le cordon du store était entouré autour de son cou. Prise de panique, elle a retiré le cordon du cou de son enfant tout en hurlant pour obtenir de l’aide. Cobie avait perdu conscience et semblait endormi.

Pendant que Lauren appelait l’ambulance, sa mère a tenté de lui faire une réanimation cardiorespiratoire pour fournir de l’oxygène à son cerveau et à ses organes. Ensuite, les ambulanciers paramédicaux sont arrivés sur les lieux et ont transporté Cobie à l’hôpital.

Cobie2
Cobie a été admis à l’hôpital pour recevoir de l’oxygène. Source : The Sun

Malheureusement, malgré tous les efforts déployés pour le sauver, l’enfant est décédé trois jours plus tard. Les rapports médicaux indiquent qu’il a souffert d’une lésion cérébrale irréversible causée par un manque d’oxygène. Selon l’officier de police chargé de l’enquête, l’enfant est décédé après avoir été “accidentellement piégé et étranglé”.

Cobie3
Cobie était un enfant joyeux et aimant. Source : The Sun

La mère du défunt, dévastée par le chagrin, a expliqué que le jour de la mort de Cobie, sa mère, Terri, est arrivée à la maison avec un cadeau pour l’enfant. Lauren est allée préparer le thé dans la cuisine, pensant que son fils était avec sa grand-mère. Malheureusement, l’enfant jouait seul sur le canapé, jusqu’à ce que l’irréparable se produise.

lauren111
Lauren se souvient des bons moments passés avec son bébé. Source : The Sun

“Il me manque tous les jours. Je veux juste que les choses redeviennent comme elles étaient”, regrette Lauren. D’après l’officier de police en charge de l’enquête, ce décès est particulièrement bouleversant. “Ce matin, il faisait ce que font les garçons de deux ans.

Tragiquement, en grimpant sur le dossier du canapé, il s’est empêtré dans les cordons qui n’étaient pas fixés au mur et il a été accidentellement pris au piège et s’est étranglé”, indique-t-il.

Cordons de stores et rideaux : méfiez-vous des risques pour les enfants

Perdre un enfant peut engendrer un traumatisme émotionnel qui s’installe dans le temps. En France, près de 20 000 personnes meurent chaque année suite à un accident domestique. Les enfants en bas âge étant les plus exposés à ce drame. D’après l’OCDE et la DGCCRF cités par LCI, les étranglements des enfants par accident constituent un phénomène, responsable de plusieurs cas de décès. En 2016, une campagne internationale a été lancée pour sensibiliser face aux risques que présentent les cordons de rideaux et de stores pour les enfants.

En réalité, ces derniers peuvent être victimes d’un étranglement par les cordons. Suite à cela, les enfants peuvent manquer d’oxygène et en subir des séquelles neurologiques. Généralement, une perte de conscience se manifeste au bout de 15 secondes et est susceptible de déboucher sur un décès. Pour éviter ces accidents, la DGCCRF conseille de :

  • Ne pas placer les lits, les meubles et les berceaux près des fenêtres équipées de stores ou de rideaux à cordons ;
  • Se munir de dispositifs de sécurité (taquets, attaches) qui empêchent de faire une boucle ;
  • Faire en sorte que les cordons soient hors de la portée des enfants, soit à une hauteur élevée que l’enfant ne peut pas atteindre.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close