x

Adieu petit ange ! Cette petite fille est morte après une morsure, ses parents mettent en garde pour faire attention

Bien qu’ayant l’air inoffensives de par leur petite taille, les tiques peuvent être particulièrement dangereuses. En effet, ces petites bêtes minuscules et collantes qui trainent dans l’herbe et les arbustes sont porteuses de plusieurs agents provoquant des infections différentes : bactéries, virus et parasites. Pourtant, nous avons généralement tendance à sous-estimer leur nocuité. Néanmoins, quand il s’agit de tiques, sachez que l’ignorance est le contraire de la facilité. C’est d’ailleurs le message qu’essayent de transmettre les parents de cette petite fille, décédée suite à une maladie causée par une morsure de tiques. Leur histoire a été relayée par nos confrères de CNN.

Les tiques sont des petites punaises suceuses de sang. Leur taille peut varier, allant de la taille d’une tête d’épingle à celle d’un trombone. Aussi, les tiques ont huit pattes, ce sont donc des arachnides, ce qui signifie qu’elles sont de la même espèce que les araignées. Leur couleur peut varier du brun, au brun rougeâtre et parfois même au noir. Elles sont connues pour leur morsure et peuvent être à l’origine de maladies. Après une morsure, voici quelques symptômes :

  • Une éruption cutanée
  • Une douleur ou un gonflement de la zone infectée par la morsure
  • Une sensation de brûlure de la zone infectée par la morsure
  • Des ampoules
  • Une raideur de la nuque
  • Un mal de tête
  • Des frissons
  • Une difficulté à respirer en cas d’infection grave

Il convient de s’inquiéter d’une morsure de tique, dès lors que ces symptômes persistent, comme le montre l’histoire de cette petite fille.

Kenley Ratliff, deux ans, décédée suite à une morsure de tique

La petite fille originaire de l’Indiana est décédée mardi dans son lit d’hôpital à la suite d’une fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses, une maladie transmise par les tiques ixodidées. Aujourd’hui, ses parents essayent de sensibiliser les autres sur la maladie et appellent tous les autres parents à prendre les réactions, suite à une piqûre de tique, très au sérieux.

Le Dr Chandy John, spécialiste des maladies infectieuses chez l’enfant, qui a traité Kenley a déclaré à nos confères de CBS News  que les symptômes de la petite fille s’étaient manifestés une ou deux semaines après son retour du camping : « Peut-être 10 jours plus tard, elle a commencé à développer de la fièvre et d’autres symptômes, tels qu’une éruption cutané, elle ne se sentait vraiment pas bien ».

Avant son admission à l’hôpital, l’enfant aurait été vue à plusieurs reprises par d’autres médecins mais elle avait été traitée pour une angine stréptococcique. Mais alors que la fièvre persistait, tout son corps a commencé à gonfler. La maladie s’était en réalité rapidement propagée et a commencé à attaquer le cerveau de la petite fille.

Sur une page GoFundMe, à travers laquelle la famille a essayé de collecter des fonds pour subvenir aux frais médicaux de Kenley lorsqu’elle était à l’hôpital, sa maman a déclaré : « Kenley a actuellement peu ou pas d’activité cérébrale (…) Son cerveau est tellement enflé qu’il appuie sur sa colonne vertébrale. Elle est actuellement en vie grâce à un respirateur et elle est entourée des personnes qui l’aiment le plus au monde. Nous espérons un miracle pour notre doux bébé. ».

Son médecin a expliqué qu’au fur et à mesure que l’infection progressait, le corps réagissait de manière très agressive. L’inflammation peut par conséquent provoquer un gonflement des organes et des vaisseaux sanguins, pour finalement, conduire à une défaillance d’organe.

Malgré un combat acharné pour la vie, la petite fille a finalement cédé à la maladie. Sa famille, dévastée, a publié un message déchirant sur la page GoFundMe pour en informer les donateurs :

« Nous sommes très tristes de vous informer que Kenley fait désormais partie des anges. Ils ont débranché son tube respiratoire vers 3 heures du matin. Elle s’est battue longtemps et durement mais désormais elle ne souffrira plus. ».

Comment se protéger des piqûres de tiques ?

Pour vous protéger des piqûres de tiques il est important de prendre quelques précautions. Avant une activité dans la nature, pensez à vous couvrir les bras et les jambes, à utiliser des insecticides en respectant leur mode d’emploi, à prendre un tire-tique que vous pourrez vous procurer en pharmacie et à éviter les herbes hautes.

Aussi, après votre activité dans la nature, il est nécessaire d’inspecter soigneusement  son corps : plis génitaux, cou, nuque, aisselles… Car les piqûres de tiques ne sont pas douloureuses et vous pourriez ne pas vous en rendre compte.

En cas de morsure, retirez la tique dans les plus brefs délais et surveillez la zone piquée pendant un mois. Si vous remarquez des signes ou des réactions inhabituels, consultez immédiatement un médecin.

Contenus sponsorisés
Loading...