« Adieu petit ange » Victime de harcèlement, ce petit garçon se donne la mort

Peu de parents arrivent à reconnaître les signes que leurs enfants souffrent de harcèlement à l’école. Les enfants, dans une volonté de se protéger ou de garder leur intimité, tentent de dissimuler leurs émotions. Cependant, les conséquences de cette violence peuvent être désastreuses. Dans un tragique témoignage relayé par le site Metro, un garçon décide de mettre fin à ses jours après que ses camarades lui aient demandé de se suicider.

Kevin Reese Jr était scolarisé dans une école dans la ville de Houston, au Texas. Le garçon, âgé de seulement 10 ans, était victime de harcèlement scolaire. Subissant des moqueries, des injures, des menaces et des paroles dégradantes, Kevin souffrait tous les jours à l’école.

Le harcèlement qui a tourné au drame

Un jour, alors que sa mère Crystal était en voyage d’affaire, le garçon s’est suicidé. Il aurait été retrouvé par sa grande sœur âgée de 13 ans.

« Il en avait juste assez et il sentait qu’il était coincé », a déclaré Crystal à la chaîne de télévision ABC13. Sa mère a décrit Kevin comme un « enfant maladroit » qui avait du mal à s’intégrer à l’école.

En outre, elle rapporte que quelques mois auparavant, l’enfant aurait subi des violences physiques et qu’il n’a pas pu se défendre. Ainsi, des camarades de classe lui ont donné plusieurs coups et il n’a pas répliqué.

Ainsi, le garçon est rentré chez lui en pleurant et sa mère a tenté de prévenir les responsables de l’école. Mais ces derniers ont déclaré qu’il n’y avait aucune preuve de « bagarre physique ». La mère espérait tout de même que l’enfant parviendrait à gérer la situation de lui-même.

Mais le harcèlement scolaire perdurait et Kevin continuait de souffrir. Un jour, ses camarades lui ont dit qu’il n’avait pas sa place dans ce monde et ont écrit sur sa tablette « Suicide-toi ».

Le garçon ne pouvait plus lutter contre cette injustice et souffrait au plus profond de lui-même. C’est ainsi qu’il a décidé de mettre fin à ses jours. Il s’est servi de son placard pour se pendre, tandis que sa sœur est entrée dans sa chambre. Ne sachant pas quoi faire, la fille âgée de 13 ans a appelé sa mère au téléphone, puis a crié « Kevin »… Malheureusement, lorsqu’elle a tenté d’intervenir pour empêcher son frère de procéder à l’acte, c’était trop tard : Kevin n’était plus de ce monde.

Le harcèlement scolaire : quelques signes qui ne trompent pas

Selon Hélène Romano, psychologue, le harcèlement scolaire peut prendre la forme de violences physiques, psychologiques ou encore sexuelles exercées par une ou plusieurs personnes de l’école, sur un élève. Ces agressions se déroulent de façon répétitive, dans une volonté de blesser, d’humilier voire d’effacer l’autre.

Bien que le harcèlement scolaire passe souvent sous silence, il existe certains moyens de le repérer. En effet, même si les enfants ne parlent pas de ce qu’ils vivent à l’école, ils peuvent manifester quelques comportements très singuliers qui révèlent ce phénomène.

1. Il refuse ou a du mal à aller à l’école

Lorsqu’un enfant est victime de harcèlement scolaire, il semble avoir du mal à se réveiller le matin pour aller à l’école et tente d’échapper à la tâche. De plus, il peut manifester son envie de rester à la maison, en présentant divers prétextes. Il aura peur de prendre le bus et d’affronter ses camarades.

2. Son corps est marqué par des coups et il perd son matériel scolaire

L’enfant pourrait avoir des bleus sur certaines parties du corps et essayer de trouver des excuses pour les expliquer à ses parents. En outre, il pourrait perdre ses fournitures scolaires de façon répétitive ou avoir un matériel endommagé

3. Il s’isole de plus en plus

L’enfant n’est jamais invité aux fêtes de ses camarades de classe et passe toutes ses journées, seul. Il pourrait même se cacher dans les toilettes pendant la récréation pour fuir le contact avec les autres. Il évitera les endroits où les autres élèves pourraient être.

4. Il se sent constamment fatigué et peut présenter des troubles

Il développe une anxiété chronique qui le contraint à se sentir très fatigué par moments. Des troubles psychiques mais aussi physiques peuvent apparaître. En effet, il pourrait avoir de l’eczéma, une perte de cheveux, un retard des règles, pour les filles.

5. Il a des difficultés scolaires

Il aura du mal à se concentrer à l’école, à réviser et à apprendre ses leçons. En étant victime de harcèlement scolaire, il sera constamment préoccupé par ce qu’il vit. Il pourrait ainsi avoir des résultats médiocres à l’école.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close