« Adieu, on ne t’oubliera jamais » Une femme en deuil alerte les propriétaires de chiens après que le sien meurt à cause d’une plante

Lorsqu’on adopte un animal de compagnie, un précieux lien peut se créer entre ce compagnon à quatre pattes et son maître. Le chien, souvent considéré comme le meilleur ami de l’Homme, offre un amour inconditionnel aux membres du foyer. Il prend tellement une grande place au sein d’un foyer qu’on lui octroie le statut de membre de la famille à part entière. Malheureusement, lorsque des événements impromptus surviennent et nous retirent ce compagnon de vie, une souffrance atroce peut nous saisir. Dans un témoignage poignant relayé par le média britannique The Sun, une femme met en garde les propriétaires d’animaux de compagnie contre les dangers d’une plante d’intérieur. 

Réputé pour sa fidélité et son courage, un chien occupe souvent une place importante au sein d’une famille. Compagnon de jeu et confident hors pair, il partage des interactions particulières avec son entourage qui renforcent la relation.

Lorsque celle-ci vient à être brisée, les membres de la famille peuvent faire face à une douleur considérable. Le décès d’un animal de compagnie donne lieu à des émotions difficiles à surmonter. Kate Wagner, propriétaire d’un bouledogue français, espère pouvoir épargner les propriétaires d’animaux, cette perte dévastatrice.

Une plante toxique qui a ôté la vie à sa chienne

Une année auparavant, Kate Wagner avait acheté un sagoutier, une plante pour décorer sa maison. Elle était loin de s’imaginer que cet achat banal pouvait coûter la vie à sa chienne.

chienne

Après avoir fait l’expérience de cette douleur abominable, la femme a partagé son histoire sur Facebook pour avertir sa communauté de ne pas commettre la même erreur qu’elle. “Je ne savais pas quand je l’ai achetée dans une grande jardinière que cette petite plante de 15 centimètres deviendrait mon cauchemar”, déplore-t-elle. La femme a expliqué que sa chienne Lily avait ingéré cette plante et a dû être transportée en urgence chez le vétérinaire pour des symptômes d’empoisonnement.

sagoutier

Malgré les soins prodigués à l’animal, ce dernier a fini par rendre son dernier souffle. Pourtant, Kate n’avait pas été averti du danger potentiel de cette plante lorsqu’elle l’a achetée en magasin. Elle l’a trouvée parmi “d’autres plantes d’intérieur inoffensives, sans étiquette d’avertissement”, précise-t-elle. Après le décès de son animal de compagnie, la femme a effectué des recherches sur internet avant de découvrir que cette plante n’était pas sans risque et que des précautions étaient de mise, notamment si la famille comprend des enfants ou des animaux.

chienne1

“Toutes les parties des plantes sont extrêmement toxiques pour les humains et les animaux, provoquant une insuffisance hépatique et la mort lors d’une ingestion même minime”, indique-t-elle.

Un deuil accablant

Kate a fait face à une douleur inconsolable après avoir perdu sa chienne bien aimée. Pendant près d’une semaine, cette dernière est restée chez le vétérinaire et a reçu les soins nécessaires pour traiter son empoisonnement.

chienne2

Ensuite, la chienne a pu rejoindre son domicile auprès de sa famille, tout en gardant une sonde d’alimentation et en prenant des médicaments quotidiennement. Malheureusement, malgré une lutte acharnée contre les effets de cette plante, la chienne a fini par succomber à sa condition.

chienne3

“Nous l’aimions tellement et nous lui avons donné tout l’amour et les soins durant les semaines qui ont suivi l’incident. Nous sommes vraiment dévastés”, s’est exprimé Kate. Ce deuil a suscité en elle une tristesse et une culpabilité insoutenable. Mais la femme a tenu à partager cette histoire sur les réseaux sociaux, en espérant protéger d’autres animaux de compagnie de ce décès brutal.

Exprimer ses émotions pour se délivrer du fardeau lié au deuil animalier

Le deuil d’un animal de compagnie est très difficile à surmonter, notamment lorsque l’entourage sous-estime cette douleur. Pour dépasser cette expérience, la personne endeuillée a besoin d’exprimer ses ressentis, et peut se retrouver face à des critiques insupportables.

Certains proches peuvent proposer de remplacer l’animal par un autre, réfutant alors le lien particulier qui unissait le chien à son maître. Pourtant, faire face à la perte d’un animal de compagnie nécessite de traverser les étapes courantes liées au deuil.

Dans ce sens, le psychologue Rémi Côté recommande de se tourner vers des gens qui ont déjà vécu une expérience similaire ou qui ont conscience de l’importance qu’avait l’animal pour son maître.

C’est ainsi que l’individu pourra exprimer ses émotions en toute liberté, sans se sentir frustré ou offusqué. L’écoute d’un entourage bienveillant s’avère être important pour aider la personne à libérer ses pensées et ses ressentis et à aller de l’avant.

Lire aussi À 21 ans, elle gagne plus de 8400 euros par mois en vivant comme un chien – Elle mange dans un bol et porte une laisse

Contenus sponsorisés